• 1

L'Europe peut-elle se passer du gaz russe?

Dans ce nouvel épisode de l'émission Géopolitis, de la Télévision Suisse Romande, est-ce que l'Europe peut se passer du gaz russe? Un vent de panique gagne l’Europe face à la perspective d’une pénurie de gaz pour chauffer et éclairer les ménages cet hiver. Mais la crise énergétique pourrait perdurer au printemps et toucher de plein fouet les industries. Jean-Philippe Schaller pose les questions à Laurent Horvath.

Lire la suite

L’Allemagne entre en crise énergétique. Les autres pays suivent

Pendant que les politiciens et les citoyens Suisses et Français n’ont pas encore la tête à l’hiver, du côté de Berlin, c’est un autre son de cloche. Dès cette semaine, les livraisons de gaz russe vont tomber à zéro. En tant que fournisseur officiel d’énergie au niveau mondial, Moscou prend des mesures pour couper les livraisons d'hydrocarbures aux pays qui lui ont infligé des sanctions.

Tant Bruxelles que Berlin se heurtent de plein fouet face à la RealPolitik des décisions prises dans le conflit Ukrainien. Ainsi, la Russie annonce que le gazoduc Nord Stream 1 sera en «maintenance» dès cette semaine pour une durée de 10 jours.

Lire la suite

Pénurie de gaz : entre catastrophe et aubaine

Les conseillers fédéraux Simonetta Sommaruga et Guy Parmelin s’attendent à des pénuries (coupures) de gaz pour cet hiver. Plus de 300’000 ménages se chauffent au méthane qui représente 15% de l’utilisation d’énergies dans le pays. Quelques entreprises font appel au gaz pour leur production. Cette pénurie annoncée est-elle une catastrophe ou une aubaine ?

Depuis plus de 10 ans, les pénuries de gaz et de pétrole sont annoncées. Peu ou rien n’a été engagé pour s’en affranchir. Bien au contraire. Du côté politique et économique, tout est fait pour parler de la transition énergétique au lieu de vivre la transition énergétique. Cette hiver a le potentiel de nous faire passer à l’action.

Lire la suite

La Russie diminue ses livraisons de gaz à la France, l’Allemagne et l’Italie

Les trois dirigeants européens, Olaf Scholz, Allemagne; Mario Draghi, Italie; Emmanuel Macron, France, ont effectué une visite à Kiev où ils ont rencontré président ukrainien Volodymyr Zelensky. Ils sont prêts à accorder immédiatement à l'Ukraine le statut de candidat à l'adhésion à l'Union européenne.

Il n’en fallait pas plus pour que Moscou coupe des livraisons via gazoducs de gaz à l’Allemagne, l’Italie et la France. Du coup, le prix du gaz en Europe TTF a pris l’ascenseur à plus de €124 ce vendredi alors qu’il était à €83 MW lundi.

Lire la suite

Une semaine catastrophique pour le gaz naturel

Rien ne semble plus arrêter les mauvaises nouvelles pour le gaz naturel. Il vient de passer une semaine exécrable. Une explosion dans un terminal aux USA, John Kerry critique les pratiques gazières et le Congrès Américain qui dénonce les fuites de méthane cachée par les exploitants de schiste aux USA.

Alors que le gaz américain vient d'être accueilli comme le messie en Europe, il devient un caillou dans la chaussure. Sur toutes ces nouvelles, le gaz a augmenté de 10% en Europe à 88€ alors qu'il a perdu 10% aux USA.

Lire la suite

Stocks de gaz en Europe? La réalité dépasse la fiction

Dans le bras de fer avec la Russie, la Commission Européenne veut obliger chaque pays européen à remplir ses réserves de gaz à "au moins 80%" de leurs capacités d’ici au 1er novembre 2022 puis à 90% avant chaque hiver dès 2023.

Là, le quidam se dit que "si les réserves sont pleines, l’hiver est assuré." Ouf ! Car un hiver sans chauffage, ça risque de chauffer. Et bien, tout cru patate crue!

Dans une stratégie qui aurait bien pu sortir des classeurs de nos amis consultants de McKinsey, très cher à Ursula von der Leyen et encore plus chers au Président Macron, la réalité diffère un tantinet.

Lire la suite

Le gaz s’emballe et ce n’est pas encore assez cher

Englués dans un cycle haussier, gaz, charbon, pétrole, uranium sont victimes de hausses prodigieuses sur les bourses mondiales. Sommes-nous à l’aube d’un basculement dans une nouvelle évolution énergétique mondiale, ou d’un simple hoquet passagé?

Les mois à venir dévoileront la réponse. Au cœur de ce choc, le gaz naturel est certainement celui que l’on attendait le moins.

Lire la suite

Télévision Suisse Romande: Géopolitis: Les Guerres du Gaz

Dans ce nouvel épisode de l'excellente émission de la Télévision Suisse Romande, Géopolitis, Marcel Mione explore avec Laurent Horvath, les coulisses du gaz à travers les continents.

Dans le monde des Energies, c'est le règne du chacun pour soi. Chaque pays regarde son intérêt propre. Ce qui se passe dans le gaz est une parfaite illustration entre la partie stratégique qui confronte la Russie, l'Europe, l'Allemagne, la Turquie, l'Ukraine, la Chine et les USA.

Lire la suite

Les fuites de méthane du gaz naturel scrutées depuis l’espace

De plus en plus de publications d’études scientifiques dévoilent de larges fuites de méthane lors de la production, le transport et la combustion du gaz de schiste aux USA, au point que de nombreuses villes américaines ont interdit, pour des raisons climatiques, l’utilisation du gaz naturel pour le chauffage et la cuisine.

En 2018, les premières mesures avaient été révélées par l'Environmental Defense Fund (EDF) et l’université de Harvard. Elles avaient révélé des émissions 60% plus élevées que les mesures des exploitants gaziers et du gouvernement Trump via son agence environnementale "Environmental Protection Agency" (EPA).

Lire la suite

Gazprom reprend ses livraisons de gaz à l’Ukraine

Depuis juillet 2015, la Russie avait cessé ses livraisons de gaz à l’Ukraine. Depuis hier, le robinet de Gazprom est à nouveau ouvert après un payement par Kiev d’un acompte de 234 millions $ pour le mois d'octobre.

La Russie et l’Ukraine étaient parvenues en septembre à un accord à Bruxelles sur les livraisons de gaz russe. L’Union européenne, la Banque mondiale et le FMI ont débloqué 500 millions $ pour assurer les livraisons de gaz jusqu’en décembre 2015. De son côté, Moscou a consenti à une baisse des prix à 227,36 dollars par 1'000 m3. Le gagnant: l'Ukraine qui bénéficie de l'argent frais de l'Europe et de tarifs plutôt avantageux de Gazprom.

Lire la suite

Un Label Vert pour le Gaz et le Nucléaire 

La commission Européenne a validé la taxonomie sur les énergies propres. Roulement de tambour, les gouvernements ont décidé que le gaz naturel et le nucléaire sont dorénavant des énergies propres !

Cet outil est une aide pour les investisseurs et les fonds de pension afin d’investir dans des énergies non-impactantes pour le climat.

Rien ne sert de revenir sur cette épopée et le fantastique travail des lobbies. L’intérêt réside dans le signal que cet incroyable retournement de veste donne aux citoyens.

Lire la suite

Europe : une transition énergétique gazière problématique

Initialement et sans anicroche, le gaz naturel devait reprendre le flambeau de la transition énergétique européenne et s’imposer comme la ressource énergétique ultime. Ce plan n’avait pas pris en compte l’immuable modus operandi du monde de l’énergie: les Etats appliquent à la lettre la règle du chacun pour soi et Dieu pour tous.

A ce petit jeu, un grain de sable est venu d’Allemagne avec la construction d’une autoroute du gaz exclusive entre Berlin et Moscou via le gazoduc Nord Stream II.

Lire la suite

Face à Washington, rocambolesque pirouette allemande pour du gaz russe

Les américains auront tout fait pour bloquer les prochaines livraisons de gaz russe à l’Allemagne via la construction du deuxième gazoduc Nord Stream 2. Cette intrusion américaine dans les affaires européennes a pour but de diminuer les livraisons de gaz russe pour les remplacer par du gaz de schiste ou du gaz liquide "made in USA".

Pour contourner les sanctions américaines, il a aura fallu trouver une faille. C’est exactement là où on n’entendait pas la contre-offensive que l’offensive arriva. Pour ce faire, l’Allemagne a créé une fondation sur le climat dont le but est d’aider à terminer la construction de ce gazoduc !

Lire la suite

Gaz: Trump veut imposer sa puissance à l’Europe

L’approbation du projet de loi par le Sénat américain de nouvelles sanctions contre Moscou augure de la doctrine Trump: faire des USA la plus grande puissance énergétique de la planète.

Avec la délicatesse d’un éléphant, Washington veut interdire aux entreprises européennes de participer à la construction du nouveau gazoduc Nord Stream 2 qui reliera la Russie à l’Allemagne. Sans se démonter l’équipe Trump propose, en toute modestie, que l’Europe s’abreuve avec le gaz de schiste américain afin de créer des emplois aux USA et sauver financièrement ses entreprises gazières.

Lire la suite

Plus d'articles...

Notre Mission

Ne pas vous dire ce que vous devez penser, mais dire ce qui se passe dans les coulisses du Business des Energies.

Contact

PicEnenergie 2000Watts.org
Chatel-St-Denis, Suisse

+41 77 430 6066
LaurentH (at)2000Watts.org
Pétrole Peak Oil
Laurent Horvath
2000Watts_org