Energies, Economie, Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Septembre 2022

Le 1er de chaque mois, retrouvez un tour du monde des Energies. A l'agenda:
- Danemark: Les gazoducs Nord Stream 1 et 2 explosés
- Afrique du Sud: L'Europe ferme des centrales à charbon pour acheter leur charbon
- Angleterre: La banque centrale rame pour contrer les bêtises de Liz Truss
- USA: Le MIT trouve une nouvelle batterie pour stocker de l'électricité
- France: Le PDG d'EDF a été viré et son remplaçant annoncé
- Chine: Pékin veut que le pétrole utilise du Yuan au lieu du dollar américain
- Iran: Grosses manifestations à travers le pays
- Economie: Les USA entrent en récession, l'Europe part en vrille.

 

Ouh lala! L'économie Européenne est en train de partie en cacahuète. L'inflation explose aux USA qui sont entrés en récession. La FED, la banque centrale américaine, fait grimper les taux afin de faire refroidir le système. Frère jumeau à l'économie, les prix du baril de pétrole mimique les hauts et les bas.

En cette fin de mois, c'est vers le bas que tout se dirige. A Londres, le Brent a terminé le mois à $85.14 ($96.50 fin août). Du côté des cheese burgers, le WTI de New York passe sous les $80 à $79,49 ($89.40 fin août.)

 

Le Reportage TV du Mois:

Climat, les gros mensonges des géants du pétrole
Temps Présent: Télévision Suisse Romande

 

Pétrole

La consommation mondiale de pétrole a atteint 99,4 millions de barils par jour (b/j) en août +1,6 million en une année.

Quid pour 2023 et les mois qui viennent? Allons-nous vers un record à plus de 101 millions ou revenir la où nous avions terminé à la chute du covid à 93 millions de barils par jour (b/j)?

De plus en plus de pays n'arrivent plus à suivre la demande et s'il n'y a pas une grosse récession économique c'est ce pic de pétrole qui freinera les ambitions de notre civilisation.

 

Peak Oil

Puisque l'on parle de pic, pour vous faire une idée, voici la situation actuelle des 50 plus grands extracteurs au monde, présenté par l'excellent Steve Andrew, The Energy Bulletin. A vous de vous faire votre point de vue.

Le top 10 représente le 73% de la production mondiale de pétrole et ça ne respire pas l'enthousiasme. Le pétrole de schiste de la Russie devait venir "sauver le monde pétrolier." Ca s'était avant. Que va-t-il se passer après?

 

 Demande mondiale de pétrole par année et prévision pour 2023

 

Economie

La très officielle European Systemic Risk Board, présidée par Christine Lagarde, de la Banque Européenne, a tiré la sonnette d'alarme. Les dettes des pays européens ont grimpé de 20% à €27,5 trillards!

Dans les préoccupations de la ESRB: l'immobilier commercial, les cyberattaques contre les institutions financières et le coût accru des dettes publiques élevées avec la hausse des taux d'intérêt.

Les bourses mondiales ont été chahutées à travers le monde et particulièrement aux Etats-Unis ou les indices finissent en forte baisse.

Pour soutenir les marchés et contre carrer les faux pas du gouvernement, la Banque d'Angleterre a dû intervenir lourdement en achetant des obligations alors que les banques centrales avaient annoncé qu'elle n'allait plus soutenir les bourses.

Alors que l'Europe doit se passer de seulement 15% de gaz, son système économique est en train de s'effondrer en mode grosse récession. Que se passera-t-il le jour ou l'on devra se priver de 15% de pétrole, car avec le gaz, ce n'est qu'un entraînement.

Visiblement, l'impréparation et l'improvisation actuelle n'est pas la panacée. Et si les politiciens quittaient Facebook et Twitter un instant pour revenir une fois que leurs devoirs sont faits? Actuellement, on dirait des poules sans tête qui courent dans tous les sens.

Les boucliers tarifaires, qui permettent de bloquer les prix de l'électricité et du gaz et de dire aux consommateurs: allez-y lâchez vous, car c'est l'Etat qui paie la facture, créent de la dette, poussent encore plus fort la route de l'inflation, font grimper les taux d'intérêts et surtout n'apportent aucune solution sur la consommation d'énergie.

 

OPEP

Le cartel du pétrole a extrait 29,651 millions b/j (barils par jour) en août. C'est pas autant que prévu.

La Libye a réussi à remonter ses extractions et passer sur les 1,1 millions b/j contre 697'000 en juillet. En juillet, des manifestations et troubles avaient secoué le pays. De son côté, l'Arabie Saoudite atteint 10,9 millions b/j et peine à combler le manque d'extraction du cartel du pétrole alors qu'en Iran, il va falloir observer l'impact des manifestations sur les exportations d'or noir.

Les extractions du Nigeria tombent de 1,8 à 0.9 millions b/j suivie par l'Angola qui baisse de 1,57 à 1,18.

 

Offre et demande de pétrole

Stocks de pétrole,  Offre et demande: prévisions 2023

 

 

Gaz - Méthane

En parlant du gaz, Werner Hoyer, président de la Banque européenne d'investissement pense: "En tant qu'institution publique européenne, nous ne devrions pas investir dans des actifs qui, un jour, seront considérés comme des actifs échoués."

Cette déclaration est intéressante car en juin de cette année, afin d'ouvrir le financement par les institutions publiques, Bruxelles avait ajouté le méthane dans la taxonomie des énergies propres !

Avec les explosions des gazoducs Nord Stream 1 et 2, les investisseurs commencent à voir les actifs en gaz comme un risque. En tout cas, les primes d'assurances ont pris l'ascenseur.

Le Fuskushima pour l'industrie du gaz serait l'explosion d'un navire méthanier GNL (gaz liquide) car cette perspective a le potentiel de raser un port en entier.

 

Capture et Stockage du Carbone (CSC)

"'L'histoire montre que les projets de CSC comportent des risques financiers et technologiques majeurs. Près de 90% des capacités de CSC proposées dans le secteur de l'électricité ont échoué au stade de la mise en œuvre ou ont été suspendues prématurément, par exemple Petra Nova, centrale électrique à gazéification du charbon de Kemper aux États-Unis.

En outre, la plupart des projets n'ont pas réussi à fonctionner aux taux de captage théoriquement prévus. En conséquence, l'objectif de réduction des émissions de 90% généralement revendiqué par l'industrie n'a pas pu être atteint dans la pratique" selon Bojan Lepic, Rigzone, extrait du rapport de l'IEEFA. 

 

Uranium

Avec la pénurie, le prix de l'uranium a grimpé à $50 la livre, +30%. Bank of America voit l'uranium à plus de $70.

Sur les marchés, il y a pénurie d'uranium, pendant que certains pays, comme le Japon, annoncent vouloir retourner dans le secteur. Va falloir être très très gentil avec la Chine et la Russie qui contrôlent une bonne partie de l'uranium.

Jean-Marc Jancovici annonce que les déchets nucléaires civils hautement radioactifs représentent 1 piscine olympique. Contacté, il dit que son calcule ne porte que sur la France. En Europe, l’électronucléaire a généré 6,6 millions m3 de déchets, de tous types, de quoi remplir 1'760 piscines olympiques. Si 2% de ces résidus sont hautement radioactifs, alors il faudrait l’équivalent de 35 bassins olympiques pour les stocker.

 

Prix de l'Uranium

 

 

Le Top 3 du Hit Parade

Danemark

En 10 années de Revue Mensuelle, c'est la première fois que le Danemark se retrouve en tête du hit parade.

En mer Baltique proche de Bornholm, des explosions sous-marines ont éclaté avec 4 fuites dans les gazoducs Nord Stream 1 et 2 qui relient la Russie à l'Allemagne. Les "bombes" seraient de 700 kg.

La première ministre danoise pense qu'il ne s'agit pas d'un accident, mais d'un sabotage. Ah bon! L'échouage d'un cachalot sur le gazoduc est donc écarté.

"A qui profite le crime" est une question qui a tellement de réponses que tout reste ouvert. Il est fort à parier que les services secrets de certains pays aient déjà leurs petites idées et que certains gouvernements vont jouer sur du velours dans les semaines à venir.

Les deux gazoducs étaient inactifs au moment des explosions, mais il restait du gaz dans les tuyaux qui s'échappent dans la mer.

Une certitude: cette action est comme couper un pont sur une rivière. Tant qu'il n'est pas réparé, impossible de revenir en arrière. L'Europe ne pourra plus recevoir de gaz de la Russie via ces deux tuyaux et la Russie ne pourra plus livrer son gaz, même si Vladimir Poutine est renversé. Quid des réparations alors que de l'eau salée est entrée dans les gazoducs ?

Détail croustillant, l'incident arrive alors que la Norvège et la Pologne ont inauguré un gazoduc entre les deux pays qui passe justement par le Danemark.

Cependant, il y a un côté assez coquasse dans cette histoire. Bruxelles s'épanche sur la pollution des émanations de méthane (gaz le gaz naturel, c'est du méthane) de ces deux gazoducs alors que la Commission Européenne a ajouté dans sa taxonomie d'énergies propres: le gaz!

Sur la nouvelle, les contrats futurs du gaz ont pris 20%. Il faut espérer que les soldats, qui ont été saboter le pipeline au fond d’une mer glacée, avaient pris le temps d’acheter des calls sur une hausse des prix du gaz, histoire d'assurer leur retraite.

 

Fuites des gazoducs Nord Stream, France 24

 

Allemagne

En deuxième position, l'Angleterre ou l'Allemagne?  Les deux pays, qui ont suivi à la lettre la libéralisation du marché de l'énergie voulue par Bruxelles, se trouvent dans de beaux draps. Gardons, le meilleur pour la fin et commençons par Berlin.

L'Allemagne a annoncé la mise en place d'un "bouclier protecteur" de €200 milliards pour les entreprises et les consommateurs confrontés à la flambée des coûts de l'énergie. Tout cet argent sera créé par une augmentation de dettes et d'emprunts. Le fait de dire aux consommateurs : "pour cet hiver les prix ne bougeront pas, alors vous pouvez vous lâcher et consommer autant que vous le voulez" est un signal étrange dans situation de pénurie. En tout cas, ça va bien aider l'inflation.

Parlant d'inflation, : 8.1% sur un an et 10,9% en septembre. Si la violence de la crise énergétique se confirme, le PIB de l'Allemagne pourrait descendre à -7.9% en 2023.

Berlin a pris le contrôle du pétrolier russe Rosneft et de ses raffineries sur le sol Allemand. Un synonyme de "Prendre le contrôle" : nationaliser, confisquer. Berlin avait déjà utilisé le même procédé avec les centres de stockage de Gazprom. On sent tout de suite que les ponts n'ont pas été brûlés entre Olaf et Vladimir. Le jour du grand retour, faudra y aller à la nage ou se mouiller.

La raffinerie Rosneft de Schwedt compte plus de 1'000 employés. Le gouvernement a également mis sous tutelle RN Refining & Marketing, société russe qui détient des parts dans 3 raffineries allemandes. Prendre le contrôle d'une raffinerie est une chose. Trouver la même qualité de pétrole qui puisse y être raffiné est une autre.

Le ministre de l'Economie, Robert Habeck, a demandé que 2 centrales nucléaires restent en service durant le premier trimestre 2023. Pour après, c'est plus compliqué car il n'y a plus d'uranium en stock.

 

Angleterre

La Reine Elisabeth est à peine enterrée que tout part en vrille. Liz Truss est la nouvelle première ministre de l'Angleterre. Elle tentera de faire passer Margareth Tacher pour une modérée.

Ainsi, Liz a fortement baissé les impôts pour les extra-riches, l'imposition sur les dividendes ainsi que libéré les impôts sur les super bonus des banquiers. Premier succès, Nabilla désire quitter Dubaï pour rejoindre Londres. Liz espère que la croissance permettra de rembourser les plus de £100 milliards de son programme et compte sur le ruissellement des riches sur les pauvres.

Devant ces plans foireux, pour rester polis, la Banque d'Angleterre a dû intervenir, en toute urgence, afin que l'économie du pays ne s'effondre et pour soutenir la livre sterling. Il y a 2 semaines, la Banque avait annoncé qu'elle n'allait pas s'investir sur le marché des actions et des obligations afin de soutenir les grands fonds de pensions qui perdent de l'argent. Tant que les gouvernements utilisent leurs banques centrales pour soutenir les traders,

Quand elle dirigea le ministère de l'environnement, Liz Truss en a profité pour démanteler les règles imposées aux entreprises. Un exemple: les gestionnaires privés de l'eau peuvent à nouveau déverser l'eau des toilettes dans la mer au lieu de les traiter dans des stations d'épuration. Liz Truss vient de nommer le super climato sceptique Jacob Rees-Mogg, à la de la stratégie énergétique. En comparaison, Trump est un petit joueur.

Liz a également fait exploser les budgets de l'armée. Visiblement les 3 dernières gifles (Afghanistan, Irak et Libye avec la France) n'ont pas suffi. Cependant, le complexe militaro-industriel anglais est un système fermé qui a besoin d'ennemis pour prospérer. Comme l'achat des avions F-35 en Suisse en quelque sorte.

 

 

 

 

Le roulement de tambour du mois

 

Afrique du Sud

Le pays a compté 100 jours de pannes d'électricité en 2022. Le pays possède de vieilles centrales à charbon qui toussent et n'arrive pas à fournir assez d'électricité

Pour des raisons climatiques, les USA, Angleterre, Allemagne et la France vont offrir $8,5 milliards à l'Afrique du Sud pour que le pays sorte du charbon.

<Insérez un roulement de tambour ici> Pour alimenter leurs centrales à charbon afin de produire de l'électricité, l'Allemagne et l'Angleterre importent à prix d'or le charbon qui est extrait en Afrique du Sud 

Là, il faut penser à quelque chose de triste pour ne pas hurler de rire.

 

 

Europe

Dès le 5 décembre, l'Union européenne va interdire les importations de brut russe par voie maritime soit -2,4 millions de bj, selon l'Agence internationale de l'énergie. L'embargo sur les produits pétroliers dont le diesel prendra effet le 5 février 2023.

L'inflation a atteint 9,7% en Europe en septembre.

€140 milliards vont être reversés indirectement aux consommateurs (privés et industries) pour payer les factures d'énergie. En fait, la question est : au final, d'où vient et où va cet argent?

Les ventes de voitures neuves ont connu un rebond de +4,4% avec 650'000 unités en août après 13 mois de baisse.

 

Russie

En Ukraine, ça se complique pour Moscou tant du point de vue militaire que dans l'économie russe.

Si une récession arrive, les prix du baril de pétrole vont chuter et là, cela pourrait être nettement plus efficace que tous les mesures de rétorsions énoncées par Ursula von der Layen jusqu'à présent. L'URSS s'était effondrée suite à la chute des cours du baril de pétrole et un manque de revenus financier.

Historiquement, dans tous les coups d'états ou les chutes de gouvernements, la production pétrolière ne revient jamais rapidement à des niveaux identiques. De plus, les gisements russes sont âgés et l'on se dirige ostensiblement vers une diminution des exportations à moins que les gisements de schistes soient exploités.

Une chute de Vladimir Poutine pourrait avoir de sacrées répercutions pétrolière et gazière sur l'Economie mondiale. Mais nous n'en sommes pas là.

Les exportations de gaz et de pétrole s'élèvent à €158 milliards en 6 mois de guerre. A 158 milliards près, les sanctions fonctionnent à merveille.

Vladimir Poutine s'est rendu à Sergueievski pour soutenir l'exercice militaire "Vostok 2022" conjoint avec la Chine, la Biélorussie, la Syrie et l'Inde. Quelques jours plus tard, l'ambiance était un peu plus froide lors de sa rencontre avec Xi Jinping le chinois et Modi d'Inde.

 

Evolution des exportations de pétrole russe entre janvier et août 2022

 

Finlande

Le pays va débloquer €33 milliards afin de supporter financièrement les producteurs d'électricité too big to fail.

 

Belgique

Plus de 10'000 personnes ont manifesté à travers le pays, exigeant des solutions à la flambée des prix de l'électricité et du gaz naturel et à la montée en flèche du coût de la vie.

C'est étonnant car les politiciens ont pris le problème de l'énergie à bras le corps et tentent de trouver des solutions réalistes. Contrairement aux autres gouvernements, ils comprennent parfaitement les enjeux. Mais non, je rigole. Les politiciens belges font une concurrence déloyale aux comiques.

 

République Tchèque

Quelque 70'000 personnes se sont rassemblées dans la capitale, Prague, pour protester contre le gouvernement qui a fait monter en flèche le coût de la vie et notamment de l'énergie.

 

Italie

Cristian Signoretto, COO d'ENI, pense que l'Italie sera capable de compenser le gaz russe d'ici à 2025 grâce aux gisements en Algérie, au Congo, en Egypte et au Qatar. L'entreprise va investir €4,5 milliards par an durant les 3 prochaines années pour la prospection gazière.

Les Italiens ont choisi une nouvelle présidente. Inutile de se rappeler son nom, de toute façon dans quelques mois, il devrait y avoir de nouvelles élections pour la remplacer.

 

Suède

La Suède va également débloquer plus de €30 milliards pour ses too big to fail énergéticiens notamment pour fournir des garanties financières aux électriciens du pays qui doivent avancer des fonds lors de l'achat à la bourse européenne d'électricité.

Les élections ont consacré la droite et l'extrême droite dans un pays qui était à gauche. Il est vrai que l'intégration des immigrés n'est pas un modèle de réussite.

 

Ukraine

L'ONU a demandé à la Russie l'autorisation d'exporter l'ammoniaque qui se trouve en Ukraine.

L'ammoniac est un composé essentiel pour la fabrication d'engrais. C'est l'un des 4 piliers de notre civilisation avec le ciment, l'acier et le plastique qui sont tous créés avec du pétrole, du gaz ou du charbon.

Suite à des votations, les parties annexées par la Russie ont rejoint la Russie. Staline disait: dans une démocratie, ce ne sont pas les votes qui sont importants, mais ceux qui les comptent.

 

 

France

L'emmerdeur en chef s'est mué en chauffagiste en chef avec des concepts pour garder son nid douillet à 20 degrés. Il y a peu, Macron traitait d'Amish tous ceux qui parlaient d'efficience énergétique. La politique française est fascinante.

Le PDG d'EDF Jean-Bernard Lévy, s'est fait viré. Il est remplacé par Luc Rémont afin de donner l'impression que tout est sous contrôle. Si l'Etat Français n'était pas là, EDF aurait déjà fait faillite avec plus de €43 milliards de dettes. Un autre too big to fail.

Avec RTE (Réseau de transport d'électricité), France Télévisions affichera sur les téléviseurs, des pictogrammes qui permettront aux citoyens de voir en temps réel le niveau d'électricité disponible dans le pays grâce à un signal en trois couleurs : vert (normal), orange (tendu), et rouge (très tendu, synonyme de coupures inévitables si rien n'est fait pour baisser la consommation).

Depuis que le gouvernement français pousse les entreprises cyberattaquées a payer les rançons, les hackers se sont précipités sur cette aubaine. Tu penses, il suffit d'attaquer une entreprise pour toucher le jackpot. Depuis le pays est ravagé par les attaques.

 

Dessin Chappatte

 

Suisse

Episode 1: La Suisse va manquer de gaz durant cet hiver.
Episode 2: Le Gouvernement a acheté, pour Fr 470 millions, à General Electrics (GE) des centrales à gaz pour produire de l'électricité durant cet hiver.
Peut-être que les gars qui ont écrit l'épisode 1 devraient parler à ceux qui ont écrit l'épisode 2 et vis versa.
On ne soulignera jamais assez la puissance du lobby du pétrole et du gaz dans le pays.

La Suisse a détruit pour frs 280 millions de vaccins Covid. Heureusement que les primes maladies ont été exclues dans le calcul de l'inflation.

Le géant de l'électricité, Axpo, avait demandé une ligne de crédit de €4 milliards à la Confédération afin de pouvoir payer les cautions d'achats à la bourse de l'électricité européenne. Cependant, l'une des clauses de ce chèque mentionne que l'entreprise n'a pas le droit de distribuer des bonus à ses employés. Comme dans le secteur du trading, les bonus se chiffrent en millions, tout est fait pour ne pas activer cette aide.

Chaque année, la Suisse va devoir importer 32 millions de litres de super kérozène pour alimenter sa flotte de nouveaux avions de chasse américain F-35.

On garde le meilleur pour la fin avec une déclaration de l’Association suisse de l’industrie gazière (ASIG) après l'arrêt des livraisons de Nord Stream 1. "La situation est tendue. Mais elle ne s’est pas fondamentalement aggravée. Nous constatons que l’Allemagne consomme beaucoup plus de charbon que de gaz pour faire des économies. Grâce au gaz provenant de pays européens et au gaz liquide, la dépendance vis-à-vis du gaz russe a diminué", selon le porte-parole Thomas Hegglin. "L’ASIG rappelle que l’industrie gazière avait déjà acquis et stocké fin août les réserves de gaz supplémentaires prévues chez nos voisins européens." Précisons que cette déclaration a été immédiatement classée dans collector de l'année 2022.

 

Dessin : Chappatte

 

 

Moyen-Orient

Est-ce que le Moyen-Orient et l'est de la Méditerranée sont en train de devenir inhabitable climatiquement pour ses 400 millions d'habitants? Même Nabilla va s'y échapper. La région s'échauffe deux fois plus vite que la moyenne et suit le chemin des +5 degrés. Le problème réside dans la combinaison de températures au-dessus de 40 degrés et du taux d'humidité. Quand les deux facteurs dépassent un certain seuil, le cors humain ne peut pas y résister, comme une hypothermie, mais à l'envers: hyperthermie.

 

Arabie Saoudite

Saudi Aramco va investir $110 milliards pour développer ses gaz de schiste, histoire de bien arriver à +5 degrés. Les premiers gisements, situés à Jafurah, sont prévus dès 2024.

Le pays espère pouvoir produire de l'hydrogène bleu (à bas de gaz méthane). Cette production est la solution la plus polluante possible pour la création d'hydrogène. Là, difficile de faire pire. Le business modèle repose sur l'exportation de cet hydrogène notamment en Allemagne.

Aramco a réalisé un bénéfice net entre janvier et juin de $87,9 milliards. Saudi Armaco va distribuer $39 milliards de dividendes et en grande majorité au gouvernement.

 

Qatar

A quelques semaines de la Coupe du Monde de foot, le français Total annonce un accord afin de développer les extractions de gaz et d'un transport par bateau GNL.

Total va payer $2 milliards pour développer North Field East qui se trouve entre le Qatar et l'Iran. De son côté, l'Iran va développer ce champ avec la Russie. Objectif vider le plus rapidement ce gisement avant l'autre.

 

Irak

C'est toujours le bronx en Irak ou les manifestations n'ont pas impacté les extractions de pétrole à 4,25 millions b/j.

Le port pétrolier de Basora est à l'arrêt. Une grosse fuite de pétrole s'écoule dans le Golfe. Le timing tombe mal.

 

Iran

On avait l'habitude de parler de l'accord sur le nucléaire, mais la grosse explosion de ce mois est les révoltes et manifestations à travers le pays notamment contre le gouvernement très, trop extrémiste. A suivre de très près.

En juin 2021, le président sortant Hassan Rohani avait été remplacé par Ebrahim Raïssi qui est à l'extrême de l'extrême.

Les négociations sur le nucléaire patinent. L'Iran a dit : qu'il avait "une approche constructive dans le but de finaliser les négociations". De son côté le secrétaire d'Etats et faucon Anthony Blinken ne voit pas de progrès.

L'Agence internationale de l'énergie atomique, quant à elle, a indiqué qu'elle ne pouvait pas garantir que le programme nucléaire iranien était entièrement pacifique, ce qui complique encore les choses. Téhéran se rapproche de plus en plus vers la création d'une bombe atomique militaire.

 

Iran : manifestations, voiles brûlés… Que se passe-t-il au cœur de la République islamique ?

 

Asie

Chine

Pékin et Moscou ne vont plus utiliser le roi dollar pour la commercialisation du pétrole et du gaz. Au lieu d'utiliser le système bancaire américain Swift, les deux pays vont utiliser la plateforme chinoise et utiliser le rouble et le renmindi chinois.

La Chine a lancé son Shanghai Futures Exchange avec des contrats pétroliers en renmindi. Cela permettra de diminuer la force du dollar et mettre sur la table la monnaie chinoise.

Alors que la Suisse a mis à la poubelle 10 millions de doses de vaccin pour le Covid, la Chine continue son yo-yo covid. Ca ouvre, ca ferme. En tout cas, ça immunise la Chine contre l'inflation même si le secteur immobilier tousse. Le PIB chinois devrait atteindre +3% cette année soit plus bas que lors de la pandémie de 2020.

Tant que la Chine reste fermée pour des raisons de Covid, la demande pétrolière et gazière mondiale n'augmente pas.

Xi Jinping a rencontré Vladimir et Erdogan lors du sommet de l'Organisation de coopération de Shanghi (OCS) à Samarcande en Ouzbékstan. Vladimir a salué "la position équilibrée de la Chine sur l'Urkaine." A voir comment la Chine va aborder la suite de sa relation avec la Russie. Xi Jinping a également rencontré son homologue iranien Ebrahim Raïssi. La Chine a pris la place de l'Europe et des USA en Iran.

L'OSC comprend également l'Inde, le Pakistan et 4 ex républiques soviétiques.

 

Inde

Selon l'Autorité centrale indienne de l'électricité, le pays asiatique verra s'ajouter 43 à 53 GW de capacité de production d'électricité à partir du charbon pour tenter de satisfaire la croissance vertigineuse de la demande.

Ni une ni deux, l'Inde rattrape la Chine dans ses importations de charbon thermique et augmente ses livraisons en provenance de Russie et d'Indonésie à des prix de  $430-440 la tonne.

Selon Wood Mackenzie, les importations de charbon thermique de l'Inde augmenteront de 7 % cette année pour atteindre 158 millions de tonnes et continueront à augmenter en 2023, pour atteindre 163 millions de tonnes.

 

 

 

Les Amériques

USA

Les taux hypothécaires américains sont au plus haut depuis 2009, à 6%. Même si la FED (Banque Fédérale) augmente les taux, l'inflation continue de grimper pour atteindre 8,3%. Les marchés boursiers ont glissé sur une banane durant le mois. Pour le deuxième trimestre d'affilée, le PIB est négatif. Les USA sont officiellement entrés en récession.

L'ouragan Ian a dévasté la Floride et continue son chemin. 45 personnes sont décédées.

Après un départ poussif, Joe Biden commence à avoir des succès notamment sur le climat et le financement d'infrastructures. Les élections de mi-mandat sont prévues au début novembre.

Washington va diminuer les envois de semi-conducteurs et d'intelligence artificielle à Pékin. Pour ce dernier pas sûr que les USA soient en avance sur la Chine.

 

 

Lundi: la Californie interdit les moteurs thermiques d'ici à 2035.
Mercredi, la Californie demande aux propriétaires de voitures électriques de ne plus les recharger entre 16h et 22h. Le réseau électrique n'arrive pas à fournir de l'électricité pour les voitures et la climatisation. Avec plus de 45 degrés, il fait une chaleur inhabituelle et la sécheresse crispe.

Le MIT a annoncé avoir trouvé le moyen stocker l'électricité des énergies renouvelables avec une batterie avec du sel fondu. Moins coûteuse que les batteries lithium-ion, la nouvelle architecture utilise l'aluminium et le soufre comme deux matériaux d'électrode, avec un électrolyte de sel fondu entre les deux.

Apple a sorti son nouvel IPhone 14 à plus de 1'000 boules. Là, il n'y a personne pour râler sur le prix alors que quand une facture annuelle d'électricité approche les $1'000 tout le monde demande des subventions. Et si au fond, tout cela n'est qu'une priorisation des priorités? D'abord l'électricité et ce qui reste pour un bidule.

Le Bassin Permien de schiste atteint une production record de 5,413 millions b/j en septembre et pourrait encore grimper de 66'000 barils/jour en octobre même si le nombre de forages est à la baisse. Les USA extraient 11,8 millions b/j plus très loin du niveau d'avant la pandémie mais pourrait grimper de 800'000 de plus. Cependant, la durée de vie des gisements de schiste sont relativement courts. La tendance pourrait s'inverser dans les 2-3 années à venir.

Cependant la croissance de la production de pétrole brut aux États-Unis, doivent être recalibrées à la baisse. Comme les foreurs de schiste donnent la priorité au rendement des actionnaires et au remboursement des dettes, ils ne se précipitent pas pour forer, même avec un pétrole à 90 ou $100.

 

Haïti

Plus assez d'essence et de diesel pour les génératrices. Depuis que l'Etat a supprimé les subventions, le prix des carburants ont été multipliés par deux. On joue à celui qui possède le plus d'argent gagne. Bref, c'est comme avec les jets et les sacs à main Balenciaga, mais là avec de l'essence.

Le pays des Caraïbes continue sa crise et des manifestations très violentes ont éclaté dans ce pays où l'essence est aussi rare qu'essentielle.

 

Brésil

Les élections pour le nouveau président ont débuté. Résultat dans la prochaine revue.

Sur les 212 millions de brésiliens, le choix se porte sur l'hyper corrompu Luiz Inácio Lula da Silva, appelé Lula. L'homme avait mis au point un système de petites enveloppes avec le pétrolier national PetroBras. D'ailleurs, la précédente présidente, Dilma Rousseff avait trop abusé du système de Lula. Elle avait été démise de ses fonctions et avait été remplacée par Jair Bolsonaro. Tout a été dis sur le bonhomme, pas besoin d'en rajouter.

Comment est-ce possible qu'un pays de 212 millions d'habitants en soit réduit à ces deux zozos ?

 

Canada

La tempête Fiona a secoué l'est du Canada.

 

 



Afrique

Nigeria

Les extractions pétrolières du pays continuent de reculer à 972'000 b/j. Il était une fois où la production dépassait les 1,8 million b/j.

1,8, c'est d'ailleurs le quota de l'OPEP pour le Nigeria. On rappelle que le baril est à $100 et que c'est le moment ou jamais de se faire des pétrodollars.
Entre corruption, vols et corruption, on a fait le tour du problème.

 

Phrases du mois

"Nous n’avons pas peur des décisions de Poutine. L’UE dispose de 80% de son stock de gaz. Nous sommes bien préparés à résister à l’utilisation extrême de l’arme du gaz par la Russie. Nous ne participons pas à la guerre, nous ne participons pas à l’escalade militaire», mais «nous soutenons l’Ukraine» et «nous devons le faire maintenant plus efficacement." Paolo Gentiloni, commissaire européen à l’Économie.

"Lorsque vous avez commencé votre service à la Présidence de la Commission Européenne, je pensais que vous étiez simplement incompétente et un peu criminelle; je sais maintenant que vous êtes également impressionnant par votre absence de moralité." Martin Sonneborn au sujet de Ursula von der Leyen

"Les champs pétroliers du monde entier diminuent en moyenne d'environ 6% chaque année, et de plus de 20% dans certains champs plus anciens l'année dernière. À ces niveaux, le simple fait de maintenir la production à un niveau stable nécessite en soi beaucoup de capitaux, tandis que l'augmentation de la capacité en nécessite beaucoup plus." Amin NasserPDG Saudi Aramco.

Sur les hausses des factures d'électricité et de gaz impayables par certains citoyens Européens "Vous savez quoi, qu'ils envoient les factures à Moscou". Ursula von der Leyen, Président de la Commission Européenne.

 

 

Cette revue s'appuie sur les sources de: Tom Whipple et de Steve Andrews d'ASPO USA de Resilience.org, OilPrice.com, l'humour des chroniques matinales de Thomas Veillet Investir.ch, et toutes les informations diverses et variées, récoltées dans différents médias à travers le monde comme FT.com, Bloomberg, Le Temps, etc.

 



Notre Mission

Ne pas vous dire ce que vous devez penser, mais dire ce qui se passe dans les coulisses du Business des Energies.

Contact

PicEnenergie 2000Watts.org
Chatel-St-Denis, Suisse

+41 77 430 6066
LaurentH (at)2000Watts.org
Pétrole Peak Oil
Laurent Horvath
2000Watts_org