Energies, Economie, Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Avril 2022

Le 1er de chaque mois, retrouvez un tour du monde des Energies. A l'agenda:
- Stagflation: L'Europe et les USA entrent dans une zone tourmentée  
- USA: Joe Biden puise dans la réserve pétrolière pour les 6 prochains mois
- Gaz: Pologne et Bulgarie ne paie pas en roubles. Pas de roubles, pas de gaz, pas de chocolat
- Nigeria: Une raffinerie clandestine explose, plus de 100 morts
- Italie: Le pays lorgne vers l'Algérie, l'Egypte et l'Angola pour trouver du gaz
- Chine: L'Europe se passe du charbon russe. La Chine baisse ses frais douaniers pour le charbon
- France: 27 centrales nucléaires à l'arrêt sur un parc de 56 unités
- Sri Lanka: Grosses manifestations suite à la hausse des prix de l'énergie
- Nourriture: L'Indonésie suspend ses exportations d'huile de palme.

 

Durant tout le mois, le baril de pétrole s'est assis dans un grand huit, les langues taquines parlent de montagnes russes. En haut, en bas, la tête en l'air.  Bref, si les investisseurs détestent l'incertitude, ils ont été servi! A Londres, le Brent termine là où il a commencé à  $107,1  ($107,9 fin mars). Du côté de la Trump Tower ou de la Musk Twitter, le WTI tweet à $104.7 à ($100.7 fin mars).

Vous êtes bien assis?  Ca commence!

 

 Graphique du mois

Différences entre les extractions pétrolières de l'OPEP+ et les quotas

 Ligne Bleue: production réelle   Rouge: production autorisée par les quotas
OPEP+ (y compris la Russie)

 


Pétrole

L’Agence Internationale de l’Energie pense que la baisse des exportations de pétrole russe sera compensée par la diminution de la consommation Chinoise et la destruction de la demande avec les prix élevés, d’autant que Xi pense boucler les 21 millions d'habitants de Pékin devant Omicron. Certainement pour éviter les jalousies avec Shanghai.

Bref, l'Agence pense que les humains devraient engloutir 99,4 millions barils par jour (b/j) de pétrole en 2022. De son côté Rystad Energy s’aligne sur l’Agence et l’OPEP+ avec une estimation de 99,6 millions de barils par jour en 2022.

Durant le mois, le baril est reparti à la hausse pour une raison assez folle, qu’on n’avait vraiment pas vue venir : le fait que ça n’allait pas être facile de remplacer les barils de pétrole russe qui manquent.

Les USA ont libéré 180 millions de barils de leur réserve (1 million par jour pendant 6 mois). L’Allemagne et l’Angleterre ont ajouté 60 millions de barils pour faire comme les grands. L’opération ressemble à un sparadrap qui sera enlevé en juillet.

 

OPEP+ (y compris la Russie)

Le cartel du pétrole prévoit une diminution de 480'000 barils par jour (b/j) de la consommation de pétrole en 2022. Le monde devrait consommer 99,4 millions b/j  contre un pic à 100,91 millions en 2019. Le record de 2019 tient toujours et deviendra-t-il le peak oil? La réponse devra attendre. Si oui, vous pouvez préparer les casquettes: "Peak Oil, J'y étais."

Les extractions de l’OPEP se montent à 28,73 millions b/j soit 1,23 million en-dessous des quotas (la Libye, l’Iran et le Venezuela sont exemptés de quotas). Ce n’est pas qu’ils ne veulent pas, mais ils ne peuvent pas.

L’OPEP a annoncé que s’il fallait remplacer les 7 millions de barils russes par jour et comme, l’accord avec l’Iran semblait être loin d’être conclu, il pourrait être nécessaire de sortir les rames. Ce qui est une "monstre surprise", sachant que ça fait des années que ça patine dans la semoule avec l’Iran et que le management sur place à l’air moyennement arrangeant avec Joe Biden qui ne sait plus quoi faire pour que les élections de mi-mandat ne tournent pas à la déroute.

 

Climat

Après l’Arctique, c’est au tour de l’Antarctique d’aligner des records de fonte de banquises.

Depuis le début des mesures, il y a 44 ans, le niveau n’a jamais été aussi bas avec 1,9 million de km2 (-30%) d’autant que l’Antarctique avait tendance à augmenter durant les dernières décennies.

Pendant ce temps, l’Afrique du Sud s’est retrouvé sous des trombes d’eau et des incendies de forêts ont eu lieu en Suisse pour motif de sécheresse. Du côté de l'Inde et du Pakistan, les températures ont grimpé à plus de 50 degrés en avril alors que ce type de chaleur arrive en juin.

 

 

 

Economie

Pas besoin de détour: L'Europe et les USA entrent en stagflation. En Europe la croissance est de 0,2% et l'inflation de 7,5% en avril selon Eurostat. Comme ça va secouer, un mot d'ordre: é-c-o-n-o-m-i-s-e-z!  Si c'est pour diminuer votre consommation d'énergie, ça vaut la peine. Si c'est pour acheter une daube sur Zalando ou sur Nabilla.com, ce n'est pas le moment.

Aux USA, le taux annualisé de l’inflation est à 8.5%. Globalement, on n’avait plus vu ça depuis 40 ans, comme en France.

Rien qu’à voir la tête des taux d’intérêt des hypothèques qui montent (même en Suisse), il ne faut pas être un génie pour sentir qu’une bulle va exploser. Laquelle? Une question qui n’a pas encore de réponse, mais le scénario de 2008 semble se répéter. Si l'on regarde du côté des .com (facebook, netflix, etc) ça ressemble également à la crise de 2000.

Du côté politique, on a droit à toute une série de commentaires, tous plus intelligents les uns que les autres, pour dire qu'il faut porter la croissance. Oui, mais avec quelle énergie?

 

Kérosène - Aviation

Les prix du précieux liquide, qui nourrit les avions, ont grimpé à 7,57$ le gallon à New York soit le double de la moyenne saisonnière.

La demande de kérosène est seulement 5% en dessous de 2019. Pendant la pandémie, quelqu’un avait dit que les citoyens de ce monde allaient être plus responsables, qu’ils allaient moins voyager et acheter moins de fringues à deux balles sur Zalando et Shein.

 

Nourriture

Ca sent furieusement une crise alimentaire de type «Printemps Arabe» entres les céréales, blé, maïs, huile de tournesol (Ukraine est le plus grand producteur mondial), les huiles végétale. La FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) n’a jamais enregistré des niveaux de prix aussi élevés.

L'Indonésie a cessé ses exportations d'huile de palme. Le premier producteur mondial (60%) va garder son huile afin de servir en premier ses citoyens. L'huile de palme sert à la cuisson des aliments pour les 270 millions d'habitants et la hausse des prix a crispé la population. On ne devrait attendre que quelque jours pour entendre Nestlé voler au secours de la victoire, et d'annoncer une diminution d'utilisation d'huile de palme dans ses recettes pour des raisons climatiques!

La France annonce une pénurie d'huile de tournesol (80% vient d'Ukraine) qui entre dans la composition des chips, de la margarine, des poissons panés ou des biscuits.

 


Il nous reste combien de temps avant que ça parte en sucette ? - Jean Marc Jancovici

 

Electricité

C'est le 99% de nos débats et seulement le 20% de l’énergie que nous utilisons. Quand un politique vous parle d'électricité, c'est qu'il n'a pas compris les enjeux actuels.

 

Gaz

Des stocks de gaz existent dans certains pays mais ils ne suffiront pas. Pour renforcer la résistance de l’Union européenne, la Commission veut obliger chaque Etat membre à remplir ses réserves de gaz à "au moins 80%" de leurs capacités d’ici au 1er novembre 2022, puis à 90% avant chaque hiver les années suivantes.

Waow ! là, vous vous dîtes que les gars qui nous gouvernent sont hyper compétents et qu’ils ont pensé à tout. Surement des gars de McKinsey.

Mais en France et en Allemagne la capacité de stockage maximale correspond à environ de 25% de la consommation annuelle. Dans les faits, les deux plus grands pays de l’UE doivent renouveler 4 x leur stock de gaz chaque année pour subvenir à leurs besoins. Encore plus fort, la Suisse n'a aucun stockage.

 

Transports Maritimes

En 2016, la Commission Européenne l’avait déjà annoncé : climatiquement, il vaut mieux utiliser du pétrole lourd hyper polluant que du gaz naturel pour propulser les méga navires.

Si le pétrole émet 20% de plus de CO2 que le gaz, le gaz relâche de grandes quantités de méthane non digéré par les moteurs et climatiquement, le gaz est plus dangereux que le pétrole le plus sale. En effet, le méthane est 84 fois plus impactant pour le climat que le CO2.  Une nouvelle étude de Transport & Environnement, le démontre une nouvelle fois. Les moteurs ne brûlent pas tout le gaz et laissent échapper du méthane. Le phénomène est identique avec les voitures à gaz .

 


Ces images montrent les émissions de chaleur et de gaz provenant des cheminées d’échappement des moteurs des navires. La lumière vive près des cheminées d’échappement indique une source de chaleur. Lorsque le panache s’éloigne des cheminées d’échappement chauffées, on peut observer des émissions d’hydrocarbures non brûlés.

 

Les 3 pays dans le top du Hit Parade

Russie

Les extractions de pétrole russe ont diminué à 10,04 millions b/j devant la difficulté d’écouler le précieux liquide vers l’Europe et surtout l’âge âgé des forages qui sont à la peine géologiquement.

Le pétrole russe est vendu jusqu'à 34$ en dessous du prix du Brent afin de trouver des acheteurs qui se régalent notamment en Inde et en Chine.

L’Agence Internationale de l’Energie pense que les exportations russes de pétrole ont diminué de 1,5 millions b/j en avril et tomberont de 3 millions en mai.

De son côté, Alexander Novak, le ministre de l’Energie, a annoncé que la production de pétrole pourrait diminuer de 4-5% en avril à cause de difficultés financières et de problèmes logistiques. Il annonce également une diminution du raffinage. Par contre, aucun problème de distribution à l’intérieur de la Russie.

La sortie du pétrolier Shell de Russie va lui coûter $5 milliards. Mieux, le seul acheteur des 27,5% actions dans le gisement gazier de Sakhalin-2 sont les Chinois CNOOC, CNPC et Sinopec. Un participant parle d’une "négociation cauchemardesque et une vente au rabais." Tu m'étonnes. Les chinois ont un sens aiguisé de la négociation et là comme tout est livré sur un plateau... ExxonMobil qui opère les gisements de Sakhalin-1 cherche également à se défaire de ses 19,75% valorisées à $3,4 milliards. Là aussi, seule la Chine est présente.

Le géant pétrolier Lukoil a diminué ses raffinages par manque de stockage, ce qui indique des difficultés de livraisons à l’étranger.

Moscou a augmenté ses exportations de pétrole à la Chine, au Kazakhstan et à l’Inde notamment avec des livraisons du très précieux diesel et fuel/mazout de chauffage.

Le gazier Gazprom extrait 540 milliards m2 de gaz naturel soit plus que Shell, BP, Chevron, ExxonMobil et l’Arabie Saoudite combiné. A l’interne, le pays consomme 331 milliards m3 et exporte 168 milliards en Europe. Pour 2022, l’Europe va ramer pour remplacer le gaz russe d’autant que les 6 autres grands pays exportateurs de gaz extraient déjà à leur maximum.

Après une forte chute au début de la guerre (-30%), le Rouble a remonté la pente et se retrouve à plus de 80 roubles pour 1 dollar américain. A la bourse, après une chute de -45% les actions ont remonté de 30%.

A la Douma, Vladimir a menacé d'utiliser l'arme atomique si les américains et les européens n'arrêtent pas de mettre le lait sur le feu et continuent de livrer des armes à l'Ukraine. Sur cette proposition, Joe Biden en en profité pour trouver un moyen d'apaiser les tensions. Il propose d'envoyer pour $33 milliards d'équipement militaires en Ukraine.

 

Dessin: Chappatte

 

Pologne - Bulgarie

Un piège en eau Roubles pour les livraisons de gaz à l'Europe!

Vladimir Poutine demande le paiement en Roubles pour les livraisons de gaz. La Pologne et la Bulgarie sont les deux premiers pays à se voir couper les livraisons.

Certainement après avoir demandé conseil à McKinsey, Ursula von den Leyen a précisé que l'Europe se tient les coudes entre voisins et que les Etats vont s'échanger le gaz. Dans l'énergie, entre pays les élans de générosité restent rare. Elle ajoute que l'Europe a d'autres sources d'approvisionnements, sans préciser lesquelles (peut-être parce qu'il n'y en a pas). Elle a menacé les entreprises qui voudraient acheter du gaz et payer en Roubles. Ca tombe mal car l'Allemand Uniper, l'italien ENI ou l'Autrichien OMV sont justement en train d'élaborer un système pour payer en roubles.

Pour la Pologne, le pays a déjà construit des terminaux gaziers. Les contrats longs termes de livraison russes à la Pologne devaient se terminer cette année.

Pour la Bulgarie, le 75% du gaz vient de Russie et n'a pas accès à d'autres sources.

Quel sera le prochain pays à s'engouffrer de manière pratique dans cette brèche? La revue de mai devrait en parler.

 

The Voice of April - Covid et restrictions à Shangai.

 

Chine

Pékin supprime les droits de douane sur les importations sur le charbon afin d'importer plus de charbon et de couper l'herbe sous les pieds de Bruxelles. La nouvelle est arrivée quelques jours après l'annonce de l'Europe de vouloir boycotter le charbon russe. Toute ressemblance, n'est pas fortuite.

La stratégie zéro covid de Pékin paralyse la ville de Shanghai ainsi que le plus grand port du pays. Jalouse, Pékin s'embarque dans la même galère avec ses 21 millions d'habitants. Au total, plus de 200 millions de personnes sont bloquées chez elles dans 23 villes, dont certaines depuis plus de 60 jours. Et là, on parle bien de l’Omicron, petit patapon. Pourquoi Xi ferme son pays à cause d'un truc moins fort qu'une grippe? Une tentative d'éclairage de Frédéric Koller.

Dans tous les cas, comme les occidentaux ont délocalisé leurs productions industrielles en Chine, cela met un foutoir monstre dans l’économie mondiale notamment dans la livraison de pièces détachées, des panneaux solaires, des composants électroniques, etc.

Le pétrolier CNOOC Ltd a levé $4,4 milliards lors de son IPO sur le marché de Shanghai. L’action est montée de 27,7% et montre l’intérêt pour investir dans les entreprises pétrolières.

La marque de voiture NIO aimerait installer des chargeurs à travers l’Europe et discute avec des fabricants de voitures européens afin de collaborer notamment dans l’utilisation d’une batterie commune. La Norvège est le premier pays européen et ensuite viendra l’Allemagne, la Hollande, la Suède et le Danemark.

Sous l’empire du Covid et les restrictions sanitaires, la fabrique de NIO ont dû fermer.

Pékin se rapproche de plus en plus de l’Arabie Saoudite et a parfaitement compris comment le royaume fonctionne. Le pétrolier national Saudi Aramco et son pendant chinois Sinopec ainsi que les groupes chinois North Industries Group (Norinco) et Panjin Sincen Group se sont alliés pour construire une raffinerie pétrochimique de 300’000 barils par jour (bpj) dans la ville de Panjin en Chine, d'une valeur de $10 milliards.

Si durant les années 80-90, l'Europe comptait sur le Moyen-Orient pour ses livraisons de pétrole, Bruxelles a abandonné cette région pour se rabattre sur la Russie. Comme la nature a horreur du vide, la Chine et l'Inde ont pris cette place.

Le gouvernement chinois et les ministres des affaires étrangères d'Arabie saoudite, du Koweït, d'Oman, de Bahreïn, ainsi que le secrétaire général du Conseil de coopération du Golfe (CCG) désirent sceller un accord de libre-échange Chine-CCG et "une coopération stratégique plus approfondie dans une région où la domination des États-Unis montre des signes de recul".

La Chine et les îles Salomon ont signé une entente qui permet à Pékin d’effectuer des déploiements policiers et navals sur les îles. Insignifiant ? Que nenni, cela permettra à Pékin d’avoir un base navale militaire à seulement 1’500km de l’Australie et de quadriller le secteur pour assoir sa dominance navale bien au-delà de ses frontières.

DJI, le fabricant chinois de drones civil a annoncé la cessation de ses ventes de drones en Russie et en Ukraine.

 

Chine : le virus qui fait trembler le régime. C dans l'air


Europe

Dans le 5ème paquet de sanctions, Bruxelles a proposé de ne plus importer du charbon russe. Du coup, la demande a été transférée sur les pellets. Pas de bol, depuis plusieurs mois il y a une pénurie de pellets, notamment au Danemark, en Autriche et en Allemagne. On notera que la Chine a supprimé ses droits de douane pour l'importation de charbon et aspire le marché.

Janet Yellen, secrétaire américaine au Trésor, a "exhorté l'Europe à être "prudente" avant d'imposer une interdiction totale des importations d'énergie russe." Elle met en garde contre les dommages potentiels qu'une telle mesure pourrait infliger à l'économie mondiale.

 

Ukraine

Le pays continue de consommer du gaz russe via le gazoduc Brotherhood notamment pour le chauffage et la cuisine alors que le président Zelenski demande aux européens de faire le contraire.

Pratique conséquences de la guerre, qui a permis à de très nombreuses personnes de vider leurs armoires de fringues au rabais jamais portés et achetés sur Zalando, H&M ou Shein. Un nettoyage de printemps qui donne bonne conscience ont relevé plusieurs dépôts qui ont collecté ces habits.

 

Allemagne

Berlin s'est dit favorable à l'arrêt des importations de pétrole russe. S'il est plus où moins facile de trouver du pétrole, il y a pétrole et pétrole. Il faudra trouver du pétrole qui a la même caractéristique que le brut russe.

Si l’Allemagne se coupe du gaz russe de manière impromptue, l’initiative pourrait faire diminuer le PIB de -5% (-€165 milliards) selon la Bundesbank. Alors que l’Allemagne avait profité de la crise de 2008 pour acheter, au rabais, la moitié de la Grèce et imposé ses volontés aux autres pays Européens, il y a comme un air de revanche. 

Berlin va mettre €100 milliards de subventions et de prêts à court terme pour ses entreprises énergétiques impactées par la guerre en Ukraine, histoire d’amortir des années de laxisme. L’Allemagne veut se protéger de la hausse des prix de l’électricité. Cela rappelle une vague histoire d’un gars qui voulait se battre contre les moulins à vent.

Berlin a mis la main sur Gazprom Allemagne filiale du géant pétrolier russe. 

La nouvelle usine Tesla a été mise en service.

 

 

Suisse

Plus de 180'000 passagers à l’aéroport de Cointrin durant le weekend de Pâques soit 85% du niveau de 2019 avant la pandémie. Même si ça démange, pas de commentaire.

Famine. En moyenne, le secteur de la consommation Suisse, (comprenez Migros, Coop et autres) met à la poubelle 330 kg/par personne de nourriture par année, nourriture qui aurait pu être consommée. Au niveau des ménages, en moyenne, chaque personne balance à la poubelle 90 kg par an. C’est rassurant. Cela veut dire que les prix peuvent encore largement grimper et qu’il n’y aura aucun impact économique à part de réduire notre gaspillage. En résumé, c’est comme avec l’électricité, l’essence, le fuel et le gaz. Moins on gaspille, plus on gagne de l’argent.

Entendu ce mois : comment faire pour bien effectuer la transition énergétique ? Rien de plus facile : faire tout le contraire de ce que dit EconomieSuisse et le politicien Philippe Nantermod. Pas faux.

 

France

Habemous papam : Emmanuel John Fitzgerald Macron Kennedy, si l’on se réfère à son discours de victoire. Les astres étaient avec lui. Quand Jupiter est sur la Terre, Saturne et ça Mars bien.

Restons dans les trucs qui marchent bien: sur 56 réacteurs nucléaire, 27 sont à l’arrêt. Des indications laissent penser que de nouveaux réacteurs nucléaires d'EDF pourraient être concernés par le phénomène de corrosion sous contrainte, identifié pour la première fois fin 2021. Des réacteurs de 900 mégawatts (MW) pourraient être affectés. Ce modèle concerne 32 des 56 exploités en France.

Durant le mois, le prix de l'électricité sur le marché français a grimpé jusqu'à €3 pour 1 kWh. Pour mémoire, le kWh était à 3,7 centimes en 2020.

L'inflation durant le premier trimestre a grimpé de 4,8% alors que la croissance est à zéro. Comme les USA: un cas typique de stagflation. Dans ce contexte, on sent tout de suite que ça va être du gâteau (sans huile de palme) pour Macron afin de diriger son pays.

Après un deuxième incendie dans l'un de ces bus électrique de marque Boloré, la RATP a décidé de retirer ces bus électriques jusqu'à ce que lumière soit faite.

Dernier en date, l’Autorité de sûreté nucléaire a demandé à EDF d’arrêter le réacteur 3 de la centrale nucléaire de Cattenom en Moselle après que le Luxembourg a fait part de son inquiétude sur la sécurité du site située à proximité de sa frontière.

Roulement de tambour! La première éolienne offshore a été installée à Saint Nazaire. Dans la Mecque du nucléaire, il aura fallu attendre 2022. La ferme devrait compter 80 machines pour 700'000 foyers et les premières éoliennes de produire de l’électricité d’ici à décembre.

EDF ne coupera plus l’électricité à ceux qui ne paient pas leur facture. A la place une diminution de la puissance pour garder le frigo et la lumière.

Le gouvernement Macron a fait une avancée décisive dans le réchauffement climatique. En effet, dès 2023, les tickets de caisse ne seront plus obligatoires dans les supermarchés.

 

Lundi 4 avril.
En panne de réacteurs nucléaires, la France paie jusqu'à €3 Euro le kWh d'électricité

 

Hollande (le pays pas l’ex président)

Le plus grand tradeur de pétrole, l’entreprise Vitol, dont le siège social est basé en Hollande pour éviter de payer des impôts, ne prendra plus de pétrole de la Russie d’ici à la fin 2022. L’entreprise traite 7,6 millions b/j et a généré pour $ 279 milliards de vente.

On aurait pu parler de Shell, mais la star du pétrole a déménagé en Angleterre pour des raisons fiscales encore plus avantageuses qu’en Hollande.

 

Angleterre

Le pétrolier Shell n’a pas payé d’impôts sur ses extractions de gaz et de pétrole dans la Mer du Nord. Mieux, Shell a reçu $121 millions de subsides pour avoir décommissionné des plateformes pétrolières.

La libéralisation du marché de l’électricité anglaise est un parfait cas d’école à éviter. En théorie, le client final paie moins cher, bla, bla, bla. Dans la réalité, c’est lui qui trinque. La société Bulb Energy a fait faillite et le gouvernement a dû injecter € 2 milliards en novembre dernier pour ne pas laisser tomber les 1,6 millions de clients. L’histoire devient encore plus belle quand l’on apprend que les dirigeants se répartissent € 2,5 millions de bonus payés par le secteur public. 

L’inflation atteint 9%, l’électricité a augmenté de 54% depuis le début avril. Pour le gaz, la facture a augmenté de € 70 par mois.

Kwasi Kwarteng, ministre et secrétaire de l’industrie, a demandé à la Geological Survey de faire une nouvelle évaluation des impacts des forages de gaz de schiste et si de nouvelles technologies pourraient supprimer les tremblements de terre.  Il y a deux ans, suite à des secousses de 2,9 sur Richter, le gouvernement avait imposé un arrêt des forages. Avec le manque de gaz, la décision pourrait être renversée.

Boris Johnson veut multiplier par 3 le nombre de centrales nucléaires et passer de 8 à 24 gigawatts de capacité ainsi que d’augmenter les éoliennes offshores à 50 gigawatts contre 14 actuellement. Avec la libéralisation du marché de l’électricité, les Anglais ont vu leurs factures grimper vers des sommets.

Le gouvernement planche sur un moyen de financer ses centrales nucléaires. L'idée propose d'augmenter immédiatement les prix de l'électricité en incluant une taxe nucléaire afin de payer les centrales durant leur construction.

Le gouvernement annonce $39 millions de subventions afin d’installer des pompes à chaleur.

 

Italie

Mario Draghi, le premier ministre, a visité l’Algérie avec un objectif : recevoir plus de gaz et de transférer la dépendance de Moscou sur Alger. C’est toujours une dépendance, mais là, c’est différent. Rome achète pour 30 milliards m3 de gaz russe soit le 40% de sa consommation. De son côté, l’Algérie livre déjà 21 milliards m3.

Visiblement le gouvernement Algérien a dû promettre quelque chose car Mario a annoncé se passer dorénavant du gaz russe. Dans la réalité, ENI, le pétrolier italien, est en train d'analyser les achats en roubles pour du gaz russe. De plus, Claudio Descalzi, PDG d'ENI, discute avec l'Angola, l'Egypte et la République du Congo pour recevoir du gaz.

ENI a annoncé un bénéfice de €3,27 milliards pour le premier trimestre.

Dans l'immédiat, la prochaine étape, pour l'Italie, sera de se passer de masque et du pass-covid.

 

Dessin HedgEye

 

Les Amériques

Etats-Unis

Exxon Mobil annonce un bénéfice de $5,5 milliards pour le premier trimestre. Comme il y a 4 trimestres dans une année, le PDG Darren Woods a été vu sauter de joie.

Le président Joe Biden a autorisé d’augmenter à 15% la portion d’éthanol (à base de céréales) contenue dans l’essence dans le but de diminuer les prix à la pompe. Les USA consomment plus de 21 millions de barils par jour.

Diminuer la consommation, ce mémo les automobilistes américains ne l’ont pas reçu. La consommation d’essence et de kérosène a augmenté de +8 % à 21 millions de barils par jour.Ainsi au lieu de demander de réduire leurs trajets, Joe Biden va puiser 1 million b/j dans la réserve pétrolière et cela pendant 180 jours.

Les pétroliers ont augmenté de 60% le nombre de forages selon Baker Hughes. C’est la plus forte hausse depuis des années. Cependant, les extractions ont augmenté de 8%. Il faut du temps pour qu’un forage se transforme en production.

La grimpette du prix du lithium fait monter le prix des Tesla de $2000. Du coup, l’homme le plus riche ou mégalo du monde, ça dépend, désire révolutionner l’extraction de lithium. La question est de savoir si une montagne d’argent peut faire apparaître miraculeusement du lithium.

Elon, l'homme le plus riche du monde, est devenu l'homme le plus endetté du monde avec un éventuel rachat de Twitter. Si l'action de Tesla tombe sous les $740, il devra remettre la main au porte-monnaie pour garantir son prêt. Pas dit que cette transaction se déroule.

Le groupe Adbusters propose de dégonfler les pneus des grands 4x4 et SUV dans les banlieues riches. "Coincez du gravier dans les valves des pneus, mettez le tract sur le SUV pour lui faire savoir que les pneus sont à plat et pourquoi cela a été fait, et partez ». C’est aussi simple que cela." Si nous nous organisons, nous pouvons frapper suffisamment de SUV dans les quartiers particuliers pour susciter des reportages. Dans le pays de la voiture, inutile de dire que l'action fait du buzz.

 

  

 

 

Des activistes ont bloqué l’entrée d’une centrale électrique à charbon à Grant Town dans la Virginie Ouest. Ils ont demandé au gouverneur Joe Manchin, également propriétaire d’une entreprise de transport de charbon, d’embrasser les énergies propres.

Tesla a annoncé des ventes records pour le premier trimestre à $18,7 milliards et un bénéfice de 2,2 milliards. Il faut noter que l’entreprise reçoit également pour $679 millions de crédits carbones ce qui représente une bonne partie de son bénéfice. L’objectif est de vendre 1,5 millions de e-voitures cette année. Il se vend 80 millions de voitures par année dont 21 en Chine.

Inflation. La Banque Fédérale va réduire à dose de $95 milliards/mois ses investissements dans les entreprises cotées en bourse. Au total, elle possède des actifs de 9’000 milliards. Elle va également continuer à augmenter ses taux par tranche de 0,5 % à 1% afin de faire fléchir l’inflation. En 2008, le doublement des prix du baril de pétrole et l'augmentation rapide des taux avaient fait exploser la bulle hypothécaires.

 

Production pétrolières des Etats-Unis depuis 2017

 

Canada

Si Justin Trudeau n’existait pas, il ne faudrait pas l’inventer.

L’homme qui tourne sa veste plus rapidement que Macron vient d’annoncer son support pour un projet pétrolier de $12 milliards à la Bay du Nord. La plateforme offshore sera mise en service en 2028.

Trudeau va également donner des milliards de dollars canadiens aux pétroliers pour des projets de capture de carbone. En 2015, quand Trudeau avait remplacé le climatosceptique Stephen Harper personne n’aurait pensé qu’il serait pire. C’est chose faite.

 

Innover avec des légos, rigolo et ingénieux

 

Brésil

Le pays va devoir voter pour garder Bolsonaro ou remettre en place Lula. On retrouve la même configuration qu'en France. 

Le PDG du pétrolier national PetroBras a été viré à cause de la hausse des prix de l’essence, comme s’il en pouvait quelque chose. La compagnie de $96 milliards est l’outil de corruption préféré des politiques.

 

Mexique

En début du mois, le Président Andrés Manuel Obrador avait reçu le support de la cour suprême dans sa volonté de réformer le marché de l’électricité. La réforme proposait de modifier les règles de répartition de l'électricité afin de favoriser la compagnie publique CFE au détriment des énergies renouvelables privées.

Les Américains ont hurlé au viol des accords commerciaux car ils ne pourront pas refiler leurs systèmes à Mexico. Finalement le Congrès mexicain a voté contre le changement à 275 contre 223. Le président a souligné que le Congrès favorise les multinationales au lieu du peuple mexicain.

Le même président a proposé de nationaliser les mines de Lithium, vous savez le composant essentiel aux batteries de voitures électriques. Pour cette version, il n’a eu besoin que d’une majorité au Sénat. Cependant, les mines de lithium n'offrent pas les meilleures configuration d'extraction et il n’est pas dit que le pays deviendra un acteur important.

 

 Grosse pénurie de lithium sur les marchés.
La quantité de production représente 20 millions de voitures électriques par an.
Le marché automobile est de 80 millions d'unités par an.

 

Moyen-Orient

Arabie Saoudite

La Chine a commencé à acheter du pétrole d’Arabie Saoudite dans la monnaie chinoise le Yuan. Le Chine espère remplacer le dollars américain dans les achats d’or noir. Cela permettrait de diminuer la force du dollar sur les marchés.

Les extractions de pétrole sont stabilisées à 10,25 millions b/j. Ryad n’arrive pas à augmenter ses extractions afin de compenser le manque de l’OPEP.

 

Irak

Le pays pète la forme avec ses extractions pétrolières avec 4,34 millions b/j notamment avec son gisement de West Qurna 2.

 

Iran

Le pays extrait 291 milliards m3 de gaz et en consomme 280 ! Oups. Si Téhéran voulait exporter plus de gaz à l’Europe, il faudrait réaliser de nouveaux forages qui prendraient des années à construire.

En février, les négociations sur l’accord nucléaire étaient à deux doigts d’être signés mais visiblement les américains n'arrivent pas à trouver le juste milieu. L'Europe aimerait pouvoir commander du gaz à l'Iran mais la Chine est déjà passée par là.

 

Emirats Arabes Unis

Abu Dhabi International Holding Company va investir $2 milliards dans l’empire de l’indien Gautam Adani dans ses projets d’énergies vertes.

Adani est l’homme le plus riche de l’Inde et l’Inde le deuxième plus grand plus grand partenaire économique des Emirats.

La finale de Pékin Express s'est terminée à Dubaï avec la victoire des frères Belges. Pendant ce temps, Nabilla va accoucher en France car Dubaï est un chouette pays pour ne pas payer d'impôts. Vous me direz que vient faire Nabilla dans une rubrique sur l'Energie. Rien, mais ça fait titiller les algorithmes de Google.

 


Asie

Sri Lanka

La hausse des prix des carburants à 1$ le litre (+30%) pendant que la roupie (monnaie locale) a chuté de 60%, génère des coupures d’électricité qui paralysent le pays. Le gouvernement n’arrive plus à rembourser les intérêts de ses dettes ainsi que l’achat de nourriture et de médicaments. Selon le diction, la tête élit les présidents, mais le ventre déclenche les révolutions, de nombreuses protestations ont éclaté dans le pays alors que le FMI va mettre son grain de sel et quand le FMI débarque ce n’est jamais pour le mieux. 

 

Japon

Le premier ministre, Fumio Kishida, annonce que son pays ne va plus acheter du charbon à la Russie. Le Japon va se concentrer sur les énergies renouvelables et le nucléaire pour produire l’électricité.

Le Japon est le 3ème plus grand importateur de charbon au monde après la Chine et l’Inde. La Russie est son deuxième fournisseur de charbon avec 10% de part de marché.

Cependant, le Japon dépend fortement du gaz russe et notamment la ville de Tokyo ou Hiroshima. Tokyo collabore étroitement avec Moscou pour le développement de gisements gaziers et pétroliers dans l’Arctique et à Sakhalin et il ne va pas retirer ses billes.

 

Australie

Les Australiens voteront le 21 mai pour renouveler leur parlement ainsi que le premier ministre conservateur Scott Morrison, en difficulté après un mandat marqué par sa gestion critiquée de la pandémie et des catastrophes naturelles à répétition. Les 17 millions d’électeurs australiens sont appelés aux urnes, comme tous les trois ans, pour désigner leur parlement fédéral.

Scott Morrison et un fervent défenseur de l’industrie minière, il a balayé d’un revers de main les appels visant à réduire la dépendance de son pays à l’égard du charbon et du gaz naturel.

 


Point Barre High-Tech : Ça Roule ? Drone hydraulique et drone à ion, robots

 

Afrique

Libye

Les extractions de pétrole ont diminué de 50'000 b/j à cause de perturbations civiles dans le gisement de Sharara. Les gisements de l’Eléphant et de El Feel sont également hors service à cause de sabotages. On voit que l’ambiance est sympathique dans le pays.

 

Afrique du Sud

Le pays subit des inondations qui ont tué plus de 440 personnes. Le système météorologique a déclenché les inondations a entraîné des précipitations de plus de 300 mm sur une période de 24 heures le 11 avril.
La plupart des destructions ont eu lieu dans la région de Durban, dans la province du KwaZulu-Natal, la troisième ville la plus peuplée du pays.

 

Algérie

L’Europe espère recevoir plus de gaz de la part de l’Algérie pour compenser le gaz russe. Ca c’est pour l’espoir.

Actuellement le gaz algérien transite par le Maroc pour arriver en Espagne et le Portugal. On ne dira pas que c’est la franche camaraderie avec le Maroc qui bloque partiellement le gazoduc. Une option pourrait passer par l’italien ENI et livrer le gaz en Italie.

Cependant, avec la consommation gazière nationale qui touche des sommets et des exportations qui affichent complet, il faudrait des investissements par milliards et pas certains que des entreprises privées prennent le risque dans un pays politiquement instable.

 

Tunisie

Le pétrolier Xelo, qui a coulé dans le golfe de Gabès, ne contenait pas de pétrole et ses réservoirs étaient vides. Il s’était naufragé au large du sud-est de la Tunisie après avoir, dans un premier temps, indiqué que le navire transportait 750 tonnes de gazole.

 

Nigeria

Une explosion a eu lieu dans une raffinerie de pétrole clandestine dans le sud du Nigeria, entre les Etats de Rivers et d'Imo a fait plus de 100 morts.

Le chômage et la pauvreté dans le delta du Niger, région productrice de pétrole, font du raffinage illégal du brut une source de revenus. Le pétrole brut est extrait d'un réseau d'oléoducs appartenant aux grandes compagnies pétrolières et raffiné en produits dans des réservoirs improvisés.

 

 Dessin: Chappatte

 

Phrases du mois

"Ce qui est douloureux aujourd'hui c'est qu'on voudrait tout conserver dans un monde dans lequel ça va être compliqué. On continue à se baser sur une promesse politique qui ne peut être que déçue qui est: Laissez-moi faire et votre pouvoir d'achat va augmenter." Jean-Marc Jancovici

"Je n'ai donc jamais vu un tel crack du diesel. Il est clair que les sanctions sur la Russie pour les produits pétroliers auront un impact sur ce marché, parce que l'Europe dépend du diesel russe, nous importons du diesel russe." Patrick Pouyanné, PDG, Total.

"Toute mort a une cause technique nommée. On a allongé l’espérance de vie, l’âge moyen du décès. Le temps que nous vivons en bonne santé est resté le même. Ce qu’on l’a allongé aujourd’hui, c’est la partie de vie ou nous sommes en mauvaise condition et qui est énergivore." Jean-Marc Jancovici

"Il est difficile de faire comprendre quelque chose à un homme quand son salaire dépend de son incompréhension." Upton Sinclair.


 

Cette revue s'appuie sur les sources de: Tom Whipple et de Steve Andrews d'ASPO USA de Resilience.org, l'humour des chroniques matinales de Thomas Veillet Investir.ch, et toutes les informations diverses et variées, récoltées dans différents médias à travers le monde comme FT.com, Bloomberg, Le Temps, etc.

 




Notre Mission

Ne pas vous dire ce que vous devez penser, mais dire ce qui se passe dans les coulisses du Business des Energies.

Contact

PicEnenergie 2000Watts.org
Chatel-St-Denis, Suisse

+41 77 430 6066
LaurentH (at)2000Watts.org
Pétrole Peak Oil
Laurent Horvath
2000Watts_org