Energies, Economie, Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Mars 2024

Le 1er de chaque mois, retrouvez un tour du monde des Energies. A l'agenda :
- Etats-Unis : A Baltimore, un navire fait chavirer un pont
- Ukraine : Biden demande de ne plus viser les raffineries russes
- Arabie Saoudite : Le pétrolier Saudi Aramco génère $121 milliards de bénéfices
- France : TotalEnergies fête ses 100 ans avec Extinction Rebellion
- Climat: 2023 une année qui a fait exploser les records
- Japon : De nouvelles fuites "pas grave" à la centrale de Fukushima
- Libye: Le ministre du pétrole a été viré.

 

Cette revue n'est toujours pas rédigée avec une intelligence artificielle, c'est donc du "pur sucre" qu'il faut consommer avec modération car le cacao touche les $10'000 la tonne (comme le cuivre) sous l'influence de mauvaises récoltes et de traders qui ont flairé l'aubaine.

Ne cherchez pas un poisson d'Avril dans cette revue, il n'y en n'a pas. Nos dirigeants font déjà assez de conneries sans en rajouter. D'ailleurs dans ce monde, où nous avons besoin de douceur, on peut se demander quand tout cela va partir en vrille. Il y a comme un nid de leaders complètement frappadingues ou incompétents sur la scène internationale. En 2024, la moitié des habitants de cette planète vont choisir leurs représentants. Question: pourquoi préfèrent-ils de plus en plus élire des sociopathes ?

Sans crier gare, le pétrole est monté dans le train qui se dirige vers les $90 le baril, ce qui va forcément aider du côté de l'inflation. A Londres, on l'a repéré à la station Brent à $87.00 ($83,67 fin février). Au Etats-Unis, le WTI a évité un pont mais pas la nouvelle Bible vendue par Donald Trump. Il termine à $83,17 ($78,29 fin février).

 

Graphique du Mois

Les bénéfices du pétrolier Saudi Aramco
face à Facebook, Visa, Tesla, McDo, Costco, NVidia

Saudi Aramco est l'entreprise nationale pétrolière d'Arabie Saoudite
$121 milliards pour 2023

 

Pétrole

La pieuvre, la banque Goldman Sachs, pense que l'or noir devrait grimper sur les $87 durant cet été. La dernière fois qu'une prévision sur le pétrole de Goldman Sachs s'est révélée exacte, le pétrole n'existait pas encore.

Sur les marchés, sans faire de bruit dans les médias, le prix du baril augmente et frise les $90. Cela va certainement aider l’inflation. Les problèmes de raffinage en Russie font grimper les prix.

L’Ukraine a réussi à toucher des raffineries en Russie, avec une baisse de raffinage d'essence et de diesel entre $350’000 voir 900’000 selon JP Morgan* barils par jour. 
*JP Morgan est une banque américaine, pas le nom d’un influenceur.

Pour 2024, la demande de pétrole devrait grimper de 1,69 million b/j et arriver à 103,2 millions b/j de pétrole, a estimé l’Agence internationale de l’énergie (AIE) lors du CERAWeek, un congrès à Houston. 

 

Majors pétrolières

Durant la CERAWeek à Houston, les PDG des majors pétrolières et gazières ont annoncé leur crainte que le monde s’engage dans une transition énergétique sans pétrole et sans méthane. D'autant que cela pourrait fortement influencer leurs bonus. Même si ça chatouille, ils ont raison. Il est impossible de sortir des énergies fossiles sans démonter l’économie mondiale. Les énergies renouvelables n’arrivent pas à remplacer les fossiles.

Amin Nasser, le PDG de Saudi Aramco : "Nous devrions renoncer à l'idée d'éliminer progressivement le pétrole et le gaz, et au contraire investir dans ces ressources de manière adéquate."

"La population mondiale va augmenter d'environ 25% d'ici à 2050, mais la demande d'énergie augmentera plus vite que cela", a déclaré le cheikh Nawaf al-Sabah, directeur général de la Kuwait Petroleum Corporation.

Climat

Pour rebondir sur la bonne parole de nos amis pétroliers, parlons climat.

Mi-mars, le PDG de Saudi Aramco, Amin Nasser a été applaudi lors de la conférence sur le pétrole et le gaz la CERAWeek à Houston, qu'il était temps "d'abandonner le fantasme de l'élimination progressive du pétrole et du gaz. Le monde doit plutôt investir dans les combustibles fossiles pour répondre à la demande, alors que la transition vers les énergies propres échoue visiblement sur la plupart des fronts".

Un jour plus tard, la directrice de l'Organisation météorologique mondiale des Nations unies, Celeste Saulo, n'a pas été applaudie pour avoir publié un rapport montrant que les records climatiques avaient été non seulement battus, mais pulvérisés en 2023, l'année la plus chaude jamais enregistrée tant dans l’air et dans les océans. (voir graphique ci-dessous)

Neuvième mois d'affilée de records de température, une moyenne de 13,54 degrés soit +1,77 degrés en février sur la moyenne 1850-1900.

 

 

OPEP+

Le cartel du pétrole penche sur une augmentation de la consommation mondiale de pétrole grâce aux pays les moins riches notamment l’Inde, l’Asie et l’Afrique.

Alors que l’été arrive dans l’hémisphère nord et que la demande va augmenter grâce à la consommation des automobilistes, on peut imaginer que les prévisions de l’OPEP soient justes. Pour l'instant, le cartel maintient ses réductions d'extraction de 2 millions b/j au moins jusqu'en juin 2024.

 

Gaz-Méthane

Le niveau de stockage dans l'Union européenne s'élève à 60%, soit le niveau le plus élevé depuis au moins sept ans.

L’Europe arrive à se passer de presque la totalité du méthane russe. Cependant, l'Europe utilise des lieux de stockage pour son gaz en... en.. Ukraine !

La Russie a justement bombardé certains de ces lieux de stockage destinés à l'Europe. Il est possible que certaines personnes à Bruxelles n'aient pas reçu le mémo qui annonce l'Ukraine et la Russie sont entrées en guerre.

 

Le prix du gaz européen est tombé à des prix d'avant la guerre en Ukraine de 2021 à €22,53 kWh. La désindustrialisation et un hiver chaud, tant en Europe qu'aux USA, ont réduit la demande de méthane.

 

Minéraux dans les eaux internationales

Les Etats-Unis aimeraient avoir un passe-droit afin d’exploiter les minerais qui se trouvent dans les fonds marins internationaux.

Cette requête est combattue par la Chine et la Russie, au motif que Washington n'a pas ratifié un traité qui régit l'accès aux ressources dans les eaux internationales.

 

Aviation

Pour ExxonMobil, les coûts sont le principal obstacle à l'augmentation de la production de carburant aviation durable (SAF). En effet, le biocarburant issu d'huiles de cuisson usagées ou de déchets agricoles est cinq fois plus cher que le kérosène, ce qui limite l'intérêt de l'investissement. 

Inutile de dire que le carburant durable pour l’aviation fait hurler de rire notamment les mangeurs de frites. Imaginez le nombre de frites pour un vol Bruxelles-Waterloo.

Après deux crashs d'avion, de porte qui s'envole et de boulons qui se déboulonnent, le PDG de l’avionneur Boeing, Dave Calhoun a démissionné. Le bonhomme a reçu $65 millions depuis son arrivée en 2022 alors que les actions ont chuté de 40%. Comme quoi, il n'y a pas que les avions et les portes qui chutent chez Boeing.

 

Intelligence artificielle

On parle beaucoup de l’IA qui apporte une aide précieuse dans le domaine militaire et également dans l’énergie. C’est dans ce premier domaine que les investissements sont les plus importants. Le premier trillionnaire (1’000 milliards) sera certainement le maestro de cette technologie ou le maître du monde!

Pour mémoire, dans Terminator, 2029 est l'année où la Résistance, menée par John Connor, a détruit Skynet et mis fin à la guerre contre les machines.

 

Plastique

Parce qu’il faut bien consommer du gaz et du pétrole, l’homme inventa le plastique et le mit à toutes les sauces.

Le plastique est produit grâce à du gaz léger ou du pétrole de mauvaise qualité, tel le schiste. Comme il y a de plus en plus de pétrole de mauvaise qualité, il est nécessaire de produire de plus en plus de plastique.

L'Européen moyen consomme 189 kg de plastique par année.

Conséquences, les prix du polyéthylène neuf sont devenus moins chers que la version recyclée. Certains producteurs aux USA et en Chine font passer du plastic neuf pour du "recyclé" afin d’éviter d'être pénalisé et pour contourner certaines réglementations.

 

Dessin: le fabuleux Patrick Chappatte

 

Energie sous forme de miam

Chaque jour, 1 milliard de repas passent à la poubelle! En Europe, la Suisse et le Portugal arrivent en tête des pays qui jettent le plus de nourriture au niveau européen.

Plus de 1 milliard de personnes dans le monde sont obèses. Le surpoids reflète une sur-consommation de calories, un surplus d’énergie qui se stocke sous forme de graisse. L’arrivée sur les marchés de médicaments comme Ozempic, qui fait un tabac à Hollywood, pourrait faire diminuer la quantité de nourriture à produire à travers le monde, ou mieux la répartir selon certains rapports.

 

Armement

La Suède voit son industrie de l'armement exploser. Saab a quadruplé sa production de missiles et de canons sans recul. Bofors, fabricant de poudre à canon explose.

68% des achats d'armes par les Européens pour l'Ukraine proviennent des Etats-Unis et de nombreux pays ont augmenté leur budget militaire. Investir dans les actions des entreprises d'armement offre une bonne rentabilité.

 

Voitures Electriques

Les prévisions de ventes de véhicules électriques ont été revues à la hausse de 5 millions pour atteindre 33 millions en 2030 sur cinq marchés (Chine, Europe, États-Unis, Corée du Sud et Japon), par rapport aux quelque 13 millions de véhicules vendus en 2023.

L'analyse montre que les ventes réelles dépassent régulièrement même le scénario "haut" des prévisions précédentes.  Cependant, dans certains pays, on assiste à une stagnation des ventes, car ce type de véhicules est pour l'instant réservé aux classes supérieures riches et moyennes, avec un fort pouvoir d'achat.  Est-ce que l'arrivée des voitures chinoises bon marché, changera la donne ?

 

Dessin: Hedgeye

 

Hit-Parade du Mois

Ukraine

Dans le top du hit-parade, l'Ukraine, pas à cause de l'Ukraine, mais de Biden.

Ainsi, le jour même où la Banque Fédérale Américaine a décidé de ne plus monter les taux d’intérêts, Biden a demandé à l’Ukraine de ne plus attaquer les raffineries pétrolières russes, parce que "tu comprends Volodymyr, quand tu fais péter les raffineries, ça fait monter le prix de l'essence et ça m’arrange moyen du côté du prix à la pompe aux States et de ma réélection contre Trump".

Cette demande entre dans le collector. Nous en sommes donc arrivés à un stade où les Américains demandent aux Ukrainiens de ne tirer que sur des cibles qui ne posent pas de problème à l’inflation américaine pour ne pas perturber la consommation de Joe American. 

La Russie a visé les installations énergétiques et d’eau de l’Ukraine. Les frappes ont touché une des deux lignes électriques alimentant la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijia. Egalement dans le package, des centrales électriques, des lignes de haute tension, un barrage hydroélectrique sur le Dniepr. Plus de 8 régions et 1,5 millions d'habitants ont été impactés.

Les attaques russes ont également visé des lieux de stockage de gaz-méthane qui sont réservés pour les pays européens. En effet, l'Europe utilise des réservoirs souterrains en Ukraine pour compenser leur manque de réservoirs chez eux.

 

Dessin:  Patrick Chappatte

 

USA

A Baltimore, un porte-containers est entré dans un pont qui s'est écroulé. La perte d'alimentation du bateau pourrait être dû à du "dirty oil" (pétrole sale), cette perte de puissance pourrait avoir été causée par du "carburant sale" qui aurait obstrué les filtres menant au générateur principal du navire. A vérifier. De très nombreux navires subissent ce genre d'avarie chaque année. Les bateaux consomment du pétrole de très mauvaise qualité qui a la particularité d'être très bon marché.

Avec des prix du gaz naturel en baisse de 34% depuis janvier, le nombre de forages de gaz-méthane en activité aux États-Unis est tombé à 112 selon Baker Hughes, au plus bas depuis janvier 2022. 

"Rarement en politique nous avons vu une chose pareille" dixit Donald Trump lors de son succès au Super Tuesday face à Nikki Haley. Sur l’île, il ne reste que les 3 survivants : les deux comiques Trump et Biden ainsi que l'indépendant Robert Kennedy Junior. Les deux premiers sont à un battement de coeur d’être réélu ou pas. Etrangement, c'est "le pas" qui pose le plus de problème. Dans tous les cas, cette campagne et l'année 2025 auront la capacité d'entrer dans la légende.

Biden a déjà levé plus de $150 millions pour sa campagne et a déclaré que Trump était mentalement incompétent pour devenir président. 

Le ratio dette/PIB est de 124% en hausse de 20 points depuis 2020. Ca tombe bien, le nouveau budget américain de $1’200 milliards vient d’être accepté. Les USA vont certainement entrer dans la liste des 53 pays à avoir un ratio dette/PIB de plus de 130%. Dans cette liste, statistiquement 51 pays ont fait défaut depuis les 224 années écoulées. 

Les extractions de pétrole américain pourraient avoir de la peine à dépasser les 13,3 millions b/j atteint en novembre 2023, même si certains parlent d'arriver à 14 millions b/j. Du côté du pétrole de schiste, on parle d’atteindre en 2024 ou 2025 le pic dans le plus grand gisement du monde, le Bassin Permien. Les forages les plus prolixes arrivent à terme et il va falloir aller chercher les gisements de deuxième catégorie.

Production annuelle pétrolière américaine

 

Grosse pression de 20 politiciens républicains du congrès américains sur l’Agence Internationale de l’Energie. A force de parler de transition énergétique, les investissements dans le pétrole et le gaz-méthane sont sous pression. Les politiciens demandent que l’IEA fasse la promotion du pétrole et communique sur la sécurité énergétique à base de pétrole et de gaz. Quelque chose me dit que ça va être de plus en plus drôle du côté des USA.

Afin de faire baisser artificiellement les prix de l’essence sur le marché américain, avant les élections de mi-mandat en 2022, Biden avait vidé une grande partie de la réserve pétrolière du pays. Il est nécessaire de la remplir, même si les prix sont à la hausse. Au lieu d’acheter pour 3 millions de barils par mois, l’administration va augmenter ses achats à 4,75 millions de barils en août et 4,5 millions de barils en septembre. 

Le PDG de Herz, Stephen Scherr a démissionné à cause d’un gros flop avec l’achat de voitures électriques pour les locations. En janvier, Herz a liquidé 20’000 véhicules électriques sur les 60’000 de l’entreprise. La très faible demande pour ce type de location aux USA aura eu raison de cet ancien de Goldman Sachs. 

La 5e cour d'appel du circuit américain a approuvé la demande de la société de services pétroliers Liberty Energy de mettre un terme à l'application de l'obligation d'information sur le climat, qui englobe les émissions de gaz à effet de serre et les risques, estimant que la SEC (Securities and Exchange Commission )a outrepassé ses compétences en adoptant cette règle.

 

Le pont Francis Scott Key à Baltimore, USA

 

Russie

Avec les pressions occidentales, Moscou peine à vendre son pétrole à l’Inde. Du coup, c’est la Chine qui prend le relais. Mais de plus en plus de banques chinoises renoncent à effectuer les transactions financières avec la Russie même devisées en Yuan. 

Les frappes ukrainiennes sur les raffineries russes auraient enlevé 900’000 b/j de capacité à distiller l’essence et le diesel. Durant ce mois, la raffinerie de Rosneft à Ryazan et le site de Novoshakhtinsk dans la région méridionale de Rostov ont été frappés par des drones et contraints de fermer des unités, un jour après une attaque contre la raffinerie de Lukoil à Nizhny Novgorod.  

Le gouverneur de la région a annoncé que la raffinerie Rosneft de Ryazan, d'une capacité de 340'000 barils par jour, était en cours de modernisation. Elle raffine le précieux diesel et mazout (fioul) de chauffage. Cette installation est un fournisseur essentiel de produits raffinés pour la ville de Moscou. En attaquant les raffineries, l'Ukraine est en train de toucher le talon d'Achille de Moscou et pourrait également peser sur l'offre de diesel dans le monde et notamment les Etats-Unis.

Moscou change de mot et parle de "guerre en Ukraine" au lieu d'une "opération spéciale". A suivre.

Le gouvernement russe a donné son feu vert pour la vente de la participation de 27,5% de Shell dans le projet offshore Sakhalin-2 à l'entreprise publique Gazprom pour 1,03 milliard de dollars, plutôt qu'au producteur privé Novatek, spécialisé dans le GNL, ce qui porte la participation de Gazprom à 77,5%. Shell est parti de Russie après le début de la guerre en Ukraine.

Paradoxalement, la plus grande incertitude politique en Russie réside dans le choix du prochain président américain le 6 novembre prochain.

Moscou cherche à éviter les hausses de prix et les pénuries de produits pétroliers sur le marché intérieur. Elle a déjà interdit les exportations d'essence pendant six mois à partir du mois de mars. 

Contre toute attente, Vladimir Poutine a été réélu pour une période de 6 ans, soit au moins jusqu'en 2030.

Dessin:  Patrick Chappatte

 

Europe

L’Europe pourrait accepter la circulation des méga camions de 60 tonnes, histoire de concurrencer le rail ?

 

Angleterre

BP a nommé Amanda Blanc comme administratrice indépendante senior. C'est le premier changement dans le board depuis que l'ancien BDP, Bernard Looney a été viré l'année dernière. 

La major pétrolière va faire comme les autres et diminuer ses investissements dans les énergies renouvelables pour se concentrer sur sa vache à lait : pétrole et gaz-méthane.

 

République Tchèque

Raylyst Solar, le revendeur tchèque de panneaux solaires chinois, est l'entreprise européenne qui connaît la croissance la plus rapide, selon le classement du Financial Times 1000 de cette année.

Cela souligne la domination de la Chine sur le secteur et la peine des fabricants et des politiques économiques européennes à rivaliser face à Pékin. L’Europe produit le 3% de panneaux solaires nécessaire à ses besoins. Huit compagnies Européennes solaires ont fait faillites ou ont diminué leur exploitation depuis janvier.

 

Danemark

La major pétrolière française Total a redémarré les extractions du champ gazier offshore danois de Tyra après un projet de redéveloppement majeur de près de 4 ans, visant à extraire 5,7 millions de m3 par jour de méthane. 

 

France

Un colossal projet de mine de lithium à Echassières, dans l’Allier, Auvergne est sur la table. La mine pourrait fournir assez de lithium pour 700’000 voitures par année. L’extraction du lithium aura lieu entre 75 mètres et 400 mètres de profondeur sous le lieu de la mine actuelle. Grande question sur la pollution et l’eau dans un contexte de «pas dans mon jardin».

La première centrale nucléaire EPR sur le sol français à Flamanville, est sur le point d'être mise en service. Il reste à y mettre le combustible nucléaire pour mettre un point sur le "i" des 12 années de retard. Le budget actuel de €13,2 milliards a légèrement dépassé les 3 milliards de devis initial. Mise en service prévue à l'été 2024.

Dans les cartons de Macron, 8 EPR pour une assiette de €100 milliards de devis initial. La grande question que personne n'ose poser: après le départ d'Afrique, où la France va-t-elle trouver son uranium?

Graphique et source: Le monde

 

La dette de la France explose : +900 milliards depuis l’arrivée de Macron. Cela n’égale pas la prouesse de Trump, mais ce n’est pas si mal. Paris paie plus de €50 milliards par année aux banques privées afin de payer les intérêts de la dette. 

Bonne nouvelle, Paris ne va pas envahir Moscou avec ses soldats car il faut encore trouver les pièces de rechange pour remettre en service la moitié des tanks en panne, réparer leur marche arrière ainsi qu’augmenter la production d’obus qui ne dépasse pas les 100’000 pièces par année.

60 joyeux drilles d'Extinction Rebellion déguisés en clown se sont introduits dans la raffinerie Total de Donges afin de mettre en lumière les clowneries du géant pétrolier et 100 ans de pollution. En ce mois de mars, Total a fêté ses 100 ans.

Le sénat a refusé le CETA, l’accord Européen douanier et économique avec le Canada. Le Ceta supprime notamment les droits de douane sur 98% des produits échangés entre l'Union européenne et le Canada dont les produits agricoles.

Dessin:  Patrick Chappatte

 

Suisse

Le Geneva Motor Show a accueilli 168'000 personnes et devrait se tenir à nouveau en 2025. Cette année, les constructeurs chinois ont tenu le haut du pavé. Tout un symbole.

Tomas Jordan, directeur de la Banque Nationale Suisse a enfin démissionné. Ce départ peut expliquer la tristesse du gestionnaire de fonds américain BlackRock, qui se demande à qui il va bien pouvoir refiler les actions pourries des compagnies pétrolières et gazières en faillites si Jordan n’est plus là pour les racheter. 

 

La photo du mois
Prise lors du Crunch Time de la HEIVD à Yverdon.
Qui a eu l'idée de mettre ces deux stands l'un à côté de l'autre ?
L'un sur l'innovation et la décarbonation,
l'autre sur le gaz-méthane

 

Asie

Japon

Ca se passe de mieux en mieux à Fukushima. De l’eau hautement radioactive a été déversée accidentellement directement dans le Pacifique. Heureusement que l’Agence Internationale du Nucléaire est intervenue pour dire que tout-va-bien et que si certains poissons clignotent s’est pour indiquer qu’ils changent de direction.

De plus, suite à un tremblement de terre de 5,8 le site de Fukushima a fait interrompre le processus de rejet dans le Pacifique de l’eau radioactive notamment au tritium stockée sur le lieu de la centrale. La 4ème tranche de rejet s’est finalement terminée dans le mois. 

L'économie japonaise tousse et la monnaie est en train de chuter contre le dollar américain.

 

Inde

Les élections générales auront lieu le 19 avril.

Le roi du charbon et de l’acier, Anant Amabani, $117 milliards, va marier son fiston nepo babby de 28 ans qui dirige une entreprise d’énergie opérée par Reliance. Pour marquer le coup, trois journées de festivités ont été organisées avec Rihanna, Mark Zuckerberg, Ivan Trump, Bill Gates, etc.  Pour amener ce joyeux monde plusieurs centaines de jets ont été mis à disposition par la famille. Le vrai mariage se produira en juin.

L'Inde devrait importer en avril ses plus gros volumes de pétrole en provenance des États-Unis depuis 11 mois. Depuis le début de la guerre en Ukraine, l'Inde a fortement importé du pétrole russe avec des tarifs avantageux. Le changement pourrait être douloureux pour Moscou.

L'application plus stricte des sanctions américaines contre la Russie ralentit les flux de brut russe vers le troisième plus gros importateur de brut au monde. En février, les importations indiennes de pétrole en provenance de l'Arabie saoudite, premier exportateur de brut, ont atteint leur niveau le plus élevé depuis quatre mois, en raison de la baisse des prix de vente saoudiens le mois dernier et du durcissement des sanctions contre les flux de brut russe.

 

Chine

Le président chinois Xi Jinping a déclaré au Premier ministre néerlandais Mark Rutte qu'aucune force ne peut arrêter le rythme des progrès technologiques de la Chine. Menace ou réalité ? Réponse de Xi: "La création de barrières scientifiques et technologiques et la rupture des chaînes industrielles et d'approvisionnement ne peuvent que conduire à la division et à la confrontation".

La Chine veut interdire les puces électroniques américaines Intel et AMD, Windows de Microsoft afin de privilégier des produits chinois.

Les ventes de voitures électriques chinoises ont dépassé les 8 millions d'unités en 2023 et plus de 40% des ventes de voitures neuves en décembre en Chine ! Les voitures chinoises comme la Seagull de BYD avec un prix de vente vers les9'000 en Europe vont faire de la casse parmi les constructeurs Européens.

La Chine vise désormais les marchés en croissance d'Europe et des pays en développement, tout en surveillant les marchés américains soumis à des droits de douane. En Chine, les voitures électriques devraient représenter plus de 60% des nouvelles ventes en 2030 et 85% en 2040.

"La batterie à l'état solide tant vantée pour les voitures électriques est encore à des années de la commercialisation avec "beaucoup d'obstacles" qui bloquent son développement", selon le PDG de CATL, Robin Zeng. 

Grosse réunion des membres du parti et du gouvernement ce mois. Ainsi, le budget de l'armée grimpe de +7,2% à plus de $230 milliards. Le gouvernement espère une croissance de +5% et compte sur une création de 12 millions d'emplois. La question est posée : est-ce que l'économie chinoise va pouvoir se redresser ?

"La Chine est une force pour la paix dans le monde" selon le ministre chinois des affaires étrangères WangYi qui dénonce la pression américaine et exprime "son soutien aux Palestiniens". 

Les exportations chinoises ont grimpé à 7,1% en janvier grâce à le demande en Inde, en Russie et dans les autres pays émergents en Amérique Latine. Les importations augmentent de 3,5%.

Zijin Mining, la plus grande société minière chinoise cotée en bourse, pense que son expansion mondiale sera ralentie par les efforts accrus des États-Unis pour limiter l'influence de la Chine dans l'industrie minière, bien qu'elle possède déjà des mines de cuivre et d'or du Canada à l'Afrique. 

Longi, l'un des plus grands fabricants de panneaux solaires au monde, prévoit de supprimer 5% de ses 80’000 employés. Au total, les pertes d'emplois risquent probablement d’être supérieures à 4’000 alors que les prix des modules solaires ont été divisés par deux au cours de l'année écoulée.

 

Des navires philippins et chinois entrent en collision "volontaire" dans la mer de Chine méridionale
4 membres d'équipage philippins sont blessés.
La Chine teste la réaction des autres pays.

 

Moyen-Orient

Arabie Saoudite

Le gouvernement a fait transférer 8% des actions (soit $163 milliards) du groupe pétrolier national Aramco dans son fonds souverain. L'objectif est d'utiliser les bénéfices du pétrole pour financer les projets "Vision 2030" dont les Jeux d'Hiver Asiatique en 2029, la Coupe du Monde de Foot et sa ville Neom ou "The Line". A ce stade, ces projets sont du délire d'autant que le pays manque d'eau, et sans eau, pas de vie.

En 2022, le pétrolier Saudi Aramco avait réalisé un juteux bénéfice de $161 milliards. Rebelote pour 2023 avec cette fois $121 milliards. Les versements de ses dividendes restent la principale source de revenus du gouvernement saoudien.

Le fonds souverain, qui gérait environ 700 milliards de dollars d'actifs avant le dernier transfert, s'est fixé pour objectif de gérer $1'000 milliards d'ici à 2025. En taille, le fonds d'investissement passe devant le fonds spéculatif de la Banque Nationale Suisse.

La start-up voiture électrique Lucid basé aux USA mais financée par le fond d'Arabie Saoudite doit "lever encore plus d'argent et moins dépendre de l'Arabie Saoudite" selon son boss Peter Rwalinson. Le Fonds d'investissement public d'Arabie Saoudite est propriétaire à 60% de la start-up. Il reste $4,78 milliards de cash dans les mains de Lucid, mais elle dévore 1 milliard par trimestre. Ryad a déjà investi $5,4 milliards dans cette entreprise automobile.

 

Oman

Le pays se lance dans la création d'hydrogène verte via sa nouvelle agence gouvernementale de facilitation : Hydrogen Oman (Hydrom).

Yara, le producteur norvégien d'engrais et de produits chimiques industriels, a conclu un contrat à long terme avec ACME Cleantech Solutions Pvt. Ltd. pour la fourniture de 100'000 tonnes par an d'ammoniac "vert" à partir de 2027.

ACME commencera bientôt la construction d'une usine entièrement intégrée sur 12 km² dans la zone économique spéciale de Duqm sur la côte centrale d'Oman.

 

Israël

Malgré la guerre à Gaza, la société israélienne NewMed Energy a rapporté que les exportations de gaz naturel du champ offshore Leviathan entre l'Égypte et la bande de Gaza ont augmenté de 28% en 2023 et que les extractions continuent.

La société indique que les exportations sont passées de 4,9 milliards m3 en 2022 à 6,3 en 2023.

NewMed a indiqué que les partenaires de Leviathan, dont Chevron, investiront 568 millions de dollars pour moderniser le champ. 

 

Irak

La production kurde ne voit pas la lumière au bout du tunnel. Un an après l'arrêt de l'acheminement du pétrole kurde par l'oléoduc Kirkuk-Ceyhan, l'Irak doit encore trouver un terrain d'entente avec les compagnies pétrolières opérant dans la région séparatiste, Bagdad cherchant à réviser les conditions et les droits d’extraction.

 

 

Les Amériques

Mexique

L'année dernière, la compagnie nationale d'énergie Pemex a rejeté d'importants volumes de méthane d'une plate-forme pétrolière située dans le golfe du Mexique. Le méthane est 80 fois plus virulent que le CO2.

Tirée par les oreilles par l’ONU et la PNUE (l'Observatoire international des émissions de méthane), Pemex devait réparer les fuites de la plateforme offshore Zaap-C. Bref, les images satellites montrent qu'elle émet toujours 300 Mpi3 de méthane par jour. Les médias indiquent que la compagnie pétrolière mexicaine est consciente de ce qu'il faudrait faire pour atténuer ce phénomène, mais ne fait rien. 

 

Guyana

ExxonMobil, qui opère déjà une partie du pétrole du pays d'Amérique Latine, demande un arbitrage sur la découverte de pétrole en Guyane. Chevron est dans le collimateur du No 1 américain.

Chevron voudrait acheter le pétrolier Hess qui est fortement impliqué au Guyana. Mais Exxon avait un droit exclusif pour racheter Hess au nez et à la barbe de Chevron.

ExxonMobil déclare vouloir protéger ses droits sur la participation de 30 % de Hess dans un précieux gisement offshore.

 

Brésil

Rio a subit des températures de 40 degrés. Avec le degrés d’humidité, il devient impossible pour un humain de se refroidir avec à la clé une hyperthermie. 

 

Jerome Powell, directeur de la Banque Fédérale Américaine
En conclusion, je suis, sans équivoque, plein de conneries.

 

Afrique

Libye

L'organe de surveillance du gouvernement libyen a temporairement suspendu le ministre du pétrole, Mohamed Aoun, représentant le gouvernement d'unité nationale basé à Tripoli, pour des violations légales présumées, plusieurs mois après qu'il ait appelé à la révocation du chef de la National Oil Corporation, M. Bengdara.

Farhat Omar Bengdara est un homme politique et un banquier libyen, qui a été gouverneur de la Banque centrale de Libye jusqu'à ce qu'il fasse défection pour rejoindre les rangs des anti-Kadhafi. Il possède la nationalité Libyenne et des Emirats Arabes Unis.

Les extractions pétrolières ont grimpé à 1,241 millions b/j. Loin des +2 millions b/j à l’époque de Kadhafi.

L'histoire montre qu'après un renversement de pouvoir, les pays ne parviennent que rarement (jamais) à augmenter leurs extractions pétrolières.

 

Soudan

La guerre entre l'armée soudanaise et les forces paramilitaires de soutien rapide a contraint Khartoum à déclarer un cas de force majeure sur les livraisons d'oléoducs à Port-Soudan, bloquant ainsi quelque 150 000 b/j de production pétrolière en provenance du Sud-Soudan. 

 

Algérie

Le 7ème Forum FPEG avec ses 19 pays membres exportateurs de gaz-méthane (sur le modèle de l'OPEP) s'est tenu à Alger. Elle représente le 70% du méthane mondial. Il ne manque que l'Arabie Saoudite dans ce club.

Les pays s'inquiètent de la baisse et de la volatilité des prix sur les marchés, ce qui rend de plus en plus difficile d'assurer des investissements dans l'exploration.

 

Nigeria

Le président Bola Tinubu veut booster les extractions pétrolières. Le plus grand extracteur d’Afrique et membre de l’OPEP+ vient d’inaugurer l'énorme raffinerie de Dangote, la plus grande du continent, près de Lagos. La compagnie pétrolière nationale fait pression pour obtenir une autre ligne de production dans son usine de gaz naturel liquéfié.

Toutefois, les investissements dans l'industrie pétrolière et gazière sont en baisse. Les grandes compagnies pétrolières se désengagent des activités terrestres et des eaux peu profondes, où les vols, le vandalisme et les litiges liés aux dommages causés à l'environnement ont ralenti la production.

 

 

Phrases du mois

"Actuellement les prix du marché reflètent un monde quasi-parfait, une économie quasi-parfaite. Pourtant, le monde d’aujourd’hui est particulièrement imparfait et dangereux."  Jeremy Grantham

"Je pense qu’il y a de la rancune en raison de l’influence grandissante de la Russie en Afrique." Vladimir Poutine à Emmanuel Macron.

"Les lois physiques se tamponnent l'oreille avec une babouche de savoir si la sobriété est socialement acceptable ou non". Thomas Norway

 

Cette revue s'appuie sur de nombreuses sources à travers le monde, de l'Europe, au Japon, du Moyen-Orient, aux Etats-Unis, du FT.com, Bloomberg, au Temps, OilPrice.com, l'AIE ou l'IEA, d'un réseau d'amis passionnés et l'humour des chroniques matinales de Thomas Veillet Investir.ch. Bref, une pêche à l'information sur la planète bleue.

 

En Ligne

Il y a 490 invités et aucun membre en ligne

Podcast

Notre Mission

Ne pas vous dire ce que vous devez penser, mais dire ce qui se passe dans les coulisses du Business des Energies.

Contact

2000Watts.org
Chatel-St-Denis, Suisse


Email:    LaurentH (at)2000Watts.org
  Pétrole Peak Oil
 Laurent Horvath
 2000Watts_org