Energies, Economie, Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Février 24

Le 1er de chaque mois, retrouvez un tour du monde des Energies. A l'agenda :
- USA : ExxonMobil poursuit en justice des fonds activistes du climat
- Taylor Swift : Une chanteuse tout en carbone
- Russie : Moscou suspend les livraisons d'essence et de diesel
- Argentine : Les régions pétrolières en colère contre le président Milei
- Chine : Le solaire et l'éolien dépassent le charbon
- Arabie Saoudite : Diminution du train de vie après des dépenses dépensières
- Guyanna : Chevron et ExxonMobil se battent pour le pétrole.

 

Les températures sont aussi chaudes que l'ambiance à travers le monde. Allez savoir, il y a peut-être une relation. En tout cas, une chose est sûre, le mois de février compte 29 jours et la géopolitique en ce moment, c'est du lourd.

Le prix du baril essaie de grimper, mais il y a des trucs qui le retiennent avant qu'il ne se lâche franchement comme le Bitcoin. A Londres, le Brent, on le retrouve à $83,67 ($81,71 fin janvier). A New York ou Trump et Biden s'amusent comme des petits fous, le WTI ne se prend pas les pieds dans les escaliers et arrive à la marche $78,29 ($75,79 fin janvier).

Encore un grand Merci à Pascale pour veiller sur les coquilles !

 

Graphique du Mois
Les prix du Gaz-Méthane en Europe chutent

Ils retrouvent les niveaux d'avant la guerre en Ukraine

 

Gaz-Méthane

Le prix du gaz européen est tombé à des prix d'avant la guerre en Ukraine de 2021 à €22,53 kWh. La désindustrialisation et un hiver chaud, tant en Europe qu'aux USA, ont réduit la demande de méthane.

L’Europe arrive à se passer de presque la totalité du méthane russe.

 

Pétrole

La pieuvre, la banque Goldman Sachs, pense que le pétrole devrait grimper sur les $87 durant cet été. En général, ses prévisions sont fausses. A voir.

Le monde n'a jamais autant consommé de pétrole alors que les hivers aux USA et en Europe explosent les thermomètres. Je ne sais pas s'il faut faire une relation entre ces deux infos.

 

OPEP+

L'OPEP a revu à la hausse ses perspectives de demande de pétrole à long terme à 116 millions de barils par jour (b/j) d'ici à 2045, soit une augmentation de +6 millions b/j par rapport à l'évaluation de 2023. Alors que l'Agence Internationale de l'Energie voit un pic oil d'ici à 2030, la réalité penchera d'un côté ou de l'autre.

Pour le premier trimestre, l'OPEP+ va maintenir sa baisse volontaire de 2,2 millions b/j débutée l'année dernière et pourrait même la continuer jusqu'en juin 2024. Cette baisse permet de compenser la baisse saisonnière (jusqu'en été dans l'hémisphère nord) de la consommation de pétrole à travers le monde.

Cependant, le cartel prédit une augmentation de la demande de 2,25 millions b/j à 104 millions par jour pour cette année et +1,85 millions en 2025.

 

Charbon

A travers l'histoire de notre histoire, quelle fut l'âge d’or du charbon? (attention, il y a une colle)
Lors de l'arrivée des locomotives vers les années 1850 ?
Que nenni, l'âge du charbon c'est maintenant, avec un pic de consommation en 2023 !  En effet, l'humanité n'a jamais autant consommé de charbon qu'en 2023 avec 8,5 millions de tonnes.  2024 devrait être encore plus marquée notamment avec la forte demande d’électricité en Inde.

 

Eau

Nos amis Meta, Microsoft, Google utilisent de plus en plus d’eau pour refroidir les data center nécessaires à l’intelligence artificielle. La demande en eau pourrait passer de 4,2 milliards de m³ à 6,6 d’ici à 2027. Pour comparaison, l'Europe consomme annuellement 220 milliards m3 d'eau qui viennent des cours d'eau et des nappes phréatiques.

En Europe, un citoyen consomme en moyenne 128 litres d'eau par jour.

Une paille en papier dans un emballage en plastique
Conceptuellement, c'est relativement fort.

 

Le top 3 du Hit-Parade du mois

USA

La production nationale de pétrole a atteint un niveau sans précédent de 13,3 millions de barils par jour, tandis que le gaz naturel a dépassé, pour la première fois, les 3 milliards m3 par jour.

Pour le président de la Banque Fédérale Américaine, Jérôme Powel, "la plus grande menace qui pèse sur l’économie actuellement, c’est la «géopolitique". Il est clair qu’avec la tripotée de cerveaux qui nous dirigent, il y a de quoi s’inquiéter.

Joe Biden va mieux et peut compter à 100% sur sa mémoire. Durant ce mois, il a raconté son repas en 2021 avec le président français Mitterrand. Il va sûrement bientôt aller manger avec JFK et le Général de Gaulle. Joe a déjà collecté plus de $130 millions. La principale qualité pour être président aux USA, c'est de trouver de l'argent.

De son côté de Trump, le bonhomme doit trouver $400 millions pour payer ses manipulations comptables et les cachoteries pour éviter de payer des impôts.
Dans le dernier épisode, c'est la Cour Suprême qui va devoir statuer s'il peut se présenter à la présidence. Réponse fin avril.

Il reste 7 mois avant l'élection avec l’impression que tout n’a pas été encore vu au sein de la plus grande puissance militaire au monde.

Depuis l'arrivée de Biden, les bénéfices des entreprises pétrolières ont été multipliés par 3. Les 10 premiers opérateurs cotés en bourse du pays ont accumulé un revenu net combiné de $313 milliards au cours des trois premières années de l'administration Biden, contre $112 milliards au cours de la même période sous Donald Trump. Pour relativiser, il faut souligner que la période Covid a déstabilisé les pétroliers.

Sous pression des revendeurs, Ford va réduire sa production de pick-ups électriques F-150 Lightning car plus de 200’000 unités n’arrivent pas à trouver d’acheteurs malgré les bonus et les réductions de tarifs.  L’administration Biden va reculer la date de la fin de la commercialisation de voitures thermiques. Pour trouver une prise électrique dans le pays, il est nécessaire de ramer.

Apple renonce a réaliser son Apple Car, une voiture électrique et autopilotée. Heureusement car on aurait certainement eu droit à une nouvelle prise de recharge.

Le Cyber truck de Tesla, un croisement entre un char d’assaut et une boite de conserve, souffre de problèmes de rouille!  Alors que la carrosserie en acier peut retenir des balles... elle rouille. On ne devrait pas voir le monstre sur les routes en Europe, car il est nécessaire d'avoir un permis poids lourd pour déplacer ses 4 tonnes.

Les taux d'impayés des cartes de crédit ont bondi à plus de 50% en 2023, au plus haut depuis 2008. La dette totale pour les cartes de crédit s’établit à 1'130 milliards aux USA alors que les taux d'intérêt sont de 25%. La dette des ménages se monte à $17'500 milliards. Les Américains combattent l'inflation avec des crédits. Cela va sûrement bien se terminer. 

Les deux fonds activistes, Follow This et Arjuna Capital voulaient poser une question climatique lors de l'Assemblée générale d'ExxonMobil. Exxon a porté plainte et demande un procès afin d'éviter d’aborder ce sujet. Devant les coûts d’avocats, les deux ONG ont renoncé à aller plus loin. Même avec ce retrait, Exxon continue la plainte afin d'interdire toute suggestion qui irait dans ce sens pour les années à venir. La puissance financière d'Exxon est dissuasive. 

L'agence de l'énergie américaine pointe une augmentation d’extraction de pétrole +700'00 b/j en février. Les pétroliers de schiste réussissent à extraire de plus grandes quantités de pétrole avec des forages de plus en plus sophistiqués. Il reste encore beaucoup de brut inexploité aux États-Unis, mais son exploitation nécessite un certain niveau de prix. Les "sweet spots" sont en train de s'épuiser. À un moment donné, les foreurs devront soit augmenter les prix, soit réduire la production.

Les projets d’éoliennes offshores sur les côtes de Long Island à New York ont été reportés par manque de rentabilité.

Durant l'année 2023, les Etats-Unis ont enregistré l'entrée de 6,2 millions d'immigrés.

Le Texas du Nord enregistre des incendies records. Etonnant aussi tôt dans la saison.

 

Joe Biden a confondu Emmanuel Macron et François Mitterrand lors d'un meeting de campagne
"And Mitterrand, from Germany, I mean from France, looked at me and said, said You know, what, how long you back for". Joe Biden, president des Etats-Unis.

 

Swiftees

Le pays de la chanteuse Taylor Swift arrive en 2ème position de ce hit-parade, car à elle seule, c'est tout un monde.

Il n'y en a point comme elle durant ce mois de février.  Taylor Swift a vendu l'un de ses jets, acheté en 2011. Rien à voir avec une pulsion climatique et la volonté de faire quelque chose pour la planète. L’oiseau était trop vieux. Pas de panique, Taylor voyage avec son autre jet, un Dassault Falcon 7X.

La chanteuse a été mise sous pression afin de diminuer ses émissions de CO2 alors qu’elle est au top du hit parade des people pollueurs en 2022 et en 2023. Elle en profite pour poursuivre en justice, Jack Sweeney, le petit malin traque les mouvements des jets "des stars" et calcule le carburant utilisé. Jack reprend les données publiques officielles de l’aviation civile donc rien de personnel et illégal.

Les avocats de Taylor Swift disent que montrer ses vols en jet créé "un préjudice direct et irréparable, ainsi qu'une détresse émotionnelle et physique". <insérez un éclat de rire ici>.  Pour la bonne bouche, Taylor est partie en jet des Etats-Unis pour un concert à Tokyo, pour revenir une heure après sur Las Vegas afin d'assister à la finale de football américain, pour ensuite repartir quelques heures plus tard en Australie et revenir aux USA. Pas assez de chiffres sur la calculette pour découvrir le bilan carbone de ce micmac, mais comptez sur un bilan d'une vie entière pour un humain normal.

Le thème de la dissertation de ce mois est : Taylor, est-elle une digne représentante de la jeunesse qui s’inquiète pour le climat mais, qui dans la pratique, n’en pique pas une ? Vous avez une heure.

 

Dessin : l'excellent Chappatte

 

Russie

Alexei Navalny n’est plus. La cause de son décès est connue : le courage et l’implication. Du côté des pays occidentaux, on s’indigne et condamne cette mort dans une prison, tout en croisant les doigts pour que Julian Assange reste en vie.

Sans vouloir dévoiler un secret, Vladimir sera réélu en mars jusqu'en 2030 et une mauvaise grippe guette ses opposants. Durant le dernier jour de février, il a tenu son discours annuel à la nation. Rien de neuf.

La Russie stoppera ses exportations de diesel et d'essence pour 6 mois dès le 1er mars. Les attaques ukrainiennes sur les raffineries Russes impactent le marché. Cette mesure vise à stabiliser les prix intérieurs dans un contexte de hausse de la demande des consommateurs et du diesel pour l'agriculture. "Afin de compenser la demande excessive de produits pétroliers, il est nécessaire de prendre des mesures pour aider à stabiliser les prix sur le marché intérieur", selon Alexander Novak. La Russie et le deuxième pays raffineur au monde. L'Inde et le Brésil seront les plus touchés par cette mesure.

Macron propose que des troupes occidentales aillent se battre en Ukraine. L’Allemagne et les autres pays ne sons pas chauds. Le mari de Brigitte a bien compris que si la France envoie des troupes, c’est une déclaration de guerre à la Russie. Le Kremlin a réagi en déclarant qu'une guerre entre la Russie et l'OTAN était "inévitable" si l'alliance occidentale envoyait des troupes combattre en Ukraine. 

 

Dessin : l'excellent Chappatte

 

Europe

L'inflation a atteint 2,8% en janvier à travers l'Europe. La hausse des prix de l’essence et du diesel vont certainement aider.

Les marges moyennes de raffinage du diesel et de l'essence en Europe ont atteint leur plus haut niveau depuis des mois en janvier, à $34,30 et 11,60 dollars par baril. 

 

Allemagne

Après Ford et General Mortors, c’est au tour de Mercedes de réduire la voilure pour la fabrication de voitures électriques. L’objectif était de vendre 50% de véhicules électriques ou hybrides d’ici à 2025. Il est repoussé à 2030. Après une première forte vague d’achats, aujourd’hui, de nombreuses voitures électriques restent invendues.

Les prix élevés n’arrivent pas à convaincre la classe moyenne. En Europe, les ventes de voitures électriques représentent 11% et 19 % avec les hybrides. 

 

Suisse

On reste dans les voitures puisque le Salon de l’Automobile de Genève se déroule jusqu’au 3 mars. Au lieu des 100 exposants, on se contente de 30 dont de très nombreux constructeurs chinois de voitures électriques. Il est trop tôt pour dire s'il s'agit d'un renouveau ou d'un enterrement.

En février, en moyenne les températures ont dépassé les 4,6 degrés la norme 1991-2020. Inutile de préciser qu'il s'agit du mois le plus chaud. Décembre, janvier furent également les plus chauds depuis le début des mesures.

Le pays du chocolat, avec la Belgique, s’inquiète de la hausse du cacao, au plus haut à $6’670.

En 2023, la croissance s'est élevée à 1,3% contre 2,5 en 2022.

 

Photo du mois d'une affiche prise dans un restaurant.
Poids 900 kg, 9 litres au 100 km, 100 km/h en pointe. De 1930-1957.

 

Angleterre

Après des profits sympathiques en 2023, $28 milliards, Shell rachète pour $3,5 milliards de ses propres actions, histoire de faire grimper artificiellement les prix et augmenter les dividendes à ses actionnaires. Le concept repose sur le jeu de la séduction des investisseurs.

La compagnie des Thames Water, qui fournit de l'eau à 25% des anglais, est en quasi faillite avec plus de €20 milliards de dettes. L'entreprise a "oublié" de réparer les conduites percées et a utilisé les dividendes pour vider la substance économique de l'entreprise. Aujourd'hui, les dirigeants demandent au gouvernement d'augmenter de 40% les prix de l'eau, de pouvoir payer les dividendes aux actionnaires comme le Qatar et la Chine ainsi qu'une diminution des amendes.

 

France

Le budget du pays va s’amincir de €10 milliards avec une coupe de 2 milliards pour le programme écologie, développement et mobilité durable. Pas un mot sur le financement des deux centrales nucléaires d’EDF en Angleterre avec un dépassement de 40 milliards que doivent payer les contribuables français. 

En France, l'énergie éolienne continue son expansion. En 2023, l'électricité générée grâce aux éoliennes a atteint des niveaux records. Elle représente désormais 10,2% de la production totale d'énergie, avec 50,7 TWh produits l'an dernier, selon le dernier rapport publié par le gestionnaire RTE. 

Suite à un référendum public, le parking des SUV et autres véhicules qui ressemblent à des moissonneuses batteuses , coûtera trois fois plus cher à €18 la journée. Seulement 6% des Parisiens ont voté.

Le gouvernement tente de trouver une solution afin de financer les deux centrales nucléaires en construction à Hinkley Point C, Angleterre. Le dépassement de €40 milliards est à la charge d'EDF, mais des discussions avec l'Angleterre pourrait réduire de €10 milliards la facture.

 

Pour le 29 février 2024 à 13h00

 

Moyen-Orient

Yémen

Bonne ambiance sur les côtes du pays, là ou les pétroliers et la marine marchande et pétrolière circulent. Les Houthis ont utilisé quelques missiles et plusieurs bateaux se sont trouvés sur le chemin des tirs. On assiste là, à une passe d'armes entre les américains et les iraniens via les Houthis.

Les pétroliers évitent la région. Leur chemin est rallongé de deux semaines ce qui augmente les frais et les prix du pétrole. Environ 1,6 millions de barils sont ainsi déroutés chaque jour.

 

Arabie Saoudite

L'Arabie saoudite a ordonné à Aramco, la compagnie nationale, d'interrompre les travaux d'extension de la capacité de production de pétrole du Royaume. Ces travaux auraient porté la capacité de production maximale d'Aramco de 12 millions de b/j à 13 millions.  Il semblerait que la production américaine de schiste continuera à croître au rythme soutenu de 2023 et gène les plans de Ryad.

Les bénéfices de Saudi Aramco pour le 4 trimestre 2023 se monte à $26,7 milliards.

L'Arabie saoudite a beaucoup dépensé, tant à l'étranger qu'à l'intérieur du pays et pour être précis, son fonds souverain est devenu le plus dépensier au monde, représentant un quart des $124 milliards investis au total par les fonds souverains. Ainsi, les liquidités et les actifs de trésorerie du Fonds d'investissement public sont passés de plus de $105 milliards en 2022 à quelque $37 milliards de dollars en septembre 2023.

La diminution des fonds souverains explique, peut-être et en partie, le souhait de l'Arabie saoudite d'annuler l'augmentation de la capacité de production de pétrole et les coûts liés à ce concept.

 

Iran

Deux explosions ont endommagé des gazoducs dans les villes de Borujen et Safashahr. Téhéran pense qu’Israël est dans le coup, mais rien est sûr. Ces explosions ont entraîné des perturbations dans trois provinces.

L’Iran déclare que l’Antarctique est sa propriété, histoire de challenger la position des Etats-Unis et le traité de 1959. "Nous avons des plans afin de faire flotter notre drapeau là-bas et réaliser des travaux militaires et scientifiques" selon le commandant de l’armée maritime Shahram.

Durant le mois de mars, un article sera écrit sur le rôle de l'Iran et des USA au Moyen-Orient. A revenir.

 

Dessin : l'excellent Chappatte

Irak

La corruption endémique du pays fait fuir Shell, qui n’est pourtant pas un saint dans le domaine de la corruption. Le gouvernement aimerait que le pays augmente fortement ses extractions de pétrole et pour l’instant, la Chine et la Russie tirent bien leurs épingles du jeu. Pour mémoire, les américains avaient saccagé le pays pour mettre la main sur le pétrole. Les soldats morts doivent se retourner dans leur tombe.

Le principal obstacle, qui empêche l'Irak de réaliser son potentiel en matière de pétrole, de gaz et de produits pétrochimiques, reste la corruption généralisée dans le secteur pétrolier et gazier, entre autres. Le retrait, de Shell du projet pétrochimique de Nebras (NPP), d'une valeur de $11 milliards est une illustration.

 

Qatar

D’ici à 2030, le pays va augmenter de 85% ses capacités d’exportation de gaz-méthane liquide, LNG afin de répondre à la demande chinoise et des autres pays asiatiques. Tiens, on aurait pu penser que l’Europe soit dans la photo de famille et au coeur des préoccupations des Qataris. 

Le Qatar partage un champ gazier avec l’Iran et c’est à celui qui le videra le premier.

Le Qatar est le plus grand exportateur de gaz-méthane liquide au monde avec 77 millions de tonnes par année et une ambition de monter à 126. 

En visite d'État en France, l'émir du Qatar, Tamim ben Hamad Al-Thani dit vouloir investir €10 milliards dans l'économie française d'ici à 2030 notamment dans l'énergie.

 

 

Asie

Chine

La plus grande entreprise solaire au monde (20% de part de marché), la chinoise Longi, demande à l’Europe et aux Etats-Unis de ne pas prendre des mesures de protection au risque de diminuer la décarbonation et le nombre d’emplois. La Chine domine le monde du solaire avec 80% de part de marché.

La capacité installée de l'énergie éolienne et solaire en Chine dépassera celle du charbon pour la première fois en 2024 L'énergie éolienne et solaire représenteront environ 40% de la capacité de production d'électricité installée d'ici à la fin de 2024, contre 37% pour le charbon. La Chine aura construit environ 1'300 gigawatts (GW) de capacité éolienne et solaire d'ici à la fin de 2024. Elle va déjà dépassé son objectif officiel de 1'200 GW d'ici à 2030.

La Chine ouvre de nouvelles centrales au charbon. Avec l'Inde, c'est l'un des rares pays au monde à le faire à grande échelle. En 2023, Pékin a ajouté près de 50 gigawatts (GW) soit à peu près la même capacité installée en Indonésie, en Allemagne ou au Japon.

La Chine continue donc à augmenter sa capacité totale de production d'électricité à partir du charbon chaque année, cependant elles fonctionnent de moins en moins souvent. En 2000, elles tournaient à 70% et aujourd'hui à 50%. L'une des raisons et que les centrales à charbon perdent de l'argent alors que les prix du charbon ont augmenté.

 

 

Taïwan

Bonne nouvelle pour Pékin. Le Parti populaire de Taïwan proche de Pékin n'a pas gagné la présidence du pays, mais a obtenu la majorité au Parlement. Du coup, la Chine va probablement se concentrer sur la création d'obstacles politiques internes à toute tentative d'indépendance de Taïwan, plutôt que sur la préparation d'une guerre. 

 

Inde

Le gouvernement a revisité ses prévisions de consommation d’électricité d’ici à 2031 : +5 % à 384 gigawatts (GW). En 2023, le pic électrique a grimpé à 243 GW et la demande avait grimpé de 7% sur un an.

Le renouvelable devrait couvrir 50% de cette hausse de la demande, le reste par le charbon et le gaz-méthane. 

 

Indonésie

D'ici cinq ans, le pays pourrait représenter plus des trois quarts de la qualité de nickel pur la plus pure au monde, élément vital pour les voitures électriques.

 

Australie

Les taux d’intérêts de 4,35% de la Banque Nationale Australienne pourraient repartir à la hausse, pas à la baisse comme prévu.
Est-ce que l'Australie va ouvrir une tendance à travers le monde ?

 

Coupe des taux d'intérêt ?
Non, juste un autre mirage
Dessin HedgEye

 

Les Amériques

 

Guyana

Chevron a averti que son projet d'acquisition du pétrolier Hess pour $53 milliards pourrait être contrecarré par ses rivaux ExxonMobil et China National Offshore Oil Corporation. Les deux géants font valoir leur droit de préempter son achat d'une participation dans un projet pétrolier en Guyane, qui est au cœur de l'opération.

Les frictions soulignent la valeur attachée au projet guyanais, la plus grande découverte de pétrole au niveau mondial au cours de la dernière décennie. Hess est propriétaire de gisements et le rachat pourrait être la plus grande transaction de l'histoire de Chevron. Exxon ne l'entend pas de cette oreille.

 

Chili

Avec des températures au-dessus de 40 degrés, gros incendies au nord de la capitale Santiago avec plus d'une centaine de morts.

 

Argentine

L'ambiance devient très sympa avec le président Javier Milei, très grand fan de la théorie du choc de Milton Friedman de Chicago. Tout privatiser et laisser la main du business opérer à la manière Thatcher ou Pinochet.

Le gouvernement du président Javier Milei est parti en guerre contre la province pétrolière de Chubut, Patagonie. La région menace d'interrompre les livraisons de gaz et de pétrole, car Milei a retardé le transfert de quelque $16 millions à Chubut, la deuxième région pétrolière du pays et la troisième pour le gaz, en invoquant la dette de la région envers l'État argentin.

Le gouverneur de Chubut, Ignacio Torres, qui a soutenu Milei, a répondu que la province couperait l'approvisionnement en énergie si les fonds n'étaient pas versés, une position soutenue par d'autres gouverneurs du sud de l'Argentine.

Du coup, Milei a répondu : "Menacer de couper l'approvisionnement en carburant relève de l'extorsion, non pas du gouvernement national, mais du peuple argentin lui-même".

Le gouverneur Torres a toutefois maintenu sa menace et la production sera certainement interrompue, non seulement à Chubut, mais dans tous les champs du pays, car il est clair que s'ils peuvent nous battre, ils s'en prendront à tout le monde", a déclaré M. Torres.

 

 

 

Afrique

Zambie

Une importante mine de cuivre a été découverte dans le pays par l'entreprise KoBold Metal, soutenue par les milliardaires Bill Gates et Jeff Bezos. La mine pourrait entrer dans le top 3 au niveau mondial et pourrait devenir une alternative au cuivre chinois. 

 

Libye

Grève dans les installations pétrolières de Wafa et la raffinerie de Zawiya. Les salaires n’ont pas été payés. Du coup, les employés ont demandé une augmentation et on fermé pendant une semaine certaines installations. Durant la grève, le dinar libyen a plongé au plus bas contre le dollars américain. 
En 2017, le gouvernement visait des extractions à hauteur de 2,2 millions b/j. En janvier de cette année, nous en étions à 1,02. L’histoire montre que le renversement d’un dictateur ne permet jamais d’augmenter les extractions. 

 

 

Phrases du mois

"Mieux vaut prendre le changement par la main avant qu'il ne nous prenne par la gorge". Winston Churchill

"En suivant le chemin qui s'appelle plus tard, nous arrivons sur la place qui s'appelle jamais". Sénèque. 

"Maintenant les gouvernements occidentaux semblent se rendre compte que c’est difficile de gagner, voire même impossible, c’est impossible par définition. Ca n’arrivera jamais. Si cette réalisation a bien été comprise, ils doivent réfléchir à la suite. ...Nous n’avons pas d’intérêt en Pologne, en Lettonie ou ailleurs." Vladimir Poutine sur la guerre en Ukraine. 

 

Cette revue s'appuie sur de nombreuses sources à travers le monde, de l'Europe, au Japon, du Moyen-Orient, aux Etats-Unis, du FT.com, Bloomberg, au Temps, OilPrice.com, l'AIE ou l'IEA, d'un réseau d'amis passionnés et l'humour des chroniques matinales de Thomas Veillet Investir.ch. Bref, une pêche à l'information sur la planète bleue.

 

 

En Ligne

Il y a 528 invités et aucun membre en ligne

Podcast

Notre Mission

Ne pas vous dire ce que vous devez penser, mais dire ce qui se passe dans les coulisses du Business des Energies.

Contact

2000Watts.org
Chatel-St-Denis, Suisse


Email:    LaurentH (at)2000Watts.org
  Pétrole Peak Oil
 Laurent Horvath
 2000Watts_org