• 1

Le pétrolier Saudi Aramco dépasse Apple

La valorisation boursière de l’entreprise pétrolière nationale d’Arabie Saoudite, Saudi Aramco a grimpé à $2’400 milliards et passe devant l’ancien No 1 mondial : Apple.
Aramco annonce un bénéfice net de $ 38,5 milliards au premier trimestre. Elle avait enregistré un bénéfice net de $21,7 milliards au cours de la même période en 2021.

Les prix élevés du pétrole à plus de $100 et les marges sur les produits raffinés se révèlent d'excellents générateurs de bénéfices. En effet, il manque de grandes capacités de raffinage notamment pour le diesel.

 

"Le goulet d'étranglement concerne maintenant le raffinage", a confirmé le ministre saoudien de l'Énergie, le prince Abdulaziz bin Salman. "J'ai prévenu que cela allait arriver dès le mois d'octobre. De nombreuses raffineries dans le monde, notamment en Europe et aux États-Unis, ont fermé au cours des dernières années. Le monde est en train de manquer de capacités énergétiques à tous les niveaux."

Il n'y a pas que le diesel qui est en manque, mais le kérosène (pour les avions) se trouve dans la même position inconfortable et fait fortement grimper le prix des billets d'avion.

Aramco prévoit des dépenses d'investissement de $40 à 50 milliards de dollars cette année, contre 31,9 milliards l'année dernière. Parmi les domaines potentiels figure l'hydrogène bleu (produit à base de gaz) et vert (renouvelable).

Pour mettre ces chiffres en perspective, Exxon Mobil prévoit des dépenses d'investissement de $21 à 24 milliards en 2022, tandis que Shell de 23 à 27 milliards.

 

 

Notre Mission

Ne pas vous dire ce que vous devez penser, mais dire ce qui se passe dans les coulisses du Business des Energies.

Contact

PicEnenergie 2000Watts.org
Chatel-St-Denis, Suisse

+41 77 430 6066
LaurentH (at)2000Watts.org
Pétrole Peak Oil
Laurent Horvath
2000Watts_org