L’énergie solaire : la Chine en rouleau compresseur

Dans la transition énergétique, l’Union Européenne, vient de relever la part d’énergie renouvelables de 30 à 42,5% d’ici à 2030.

Pour l'aider dans son défi, il faut noter que sous la pression du gouvernement Macron, le nucléaire est passé dans la catégorie des énergies propres. Il s'agit certainement d'une stratégie pour augmenter encore plus la confiance envers nos politiciens. Bref, dans cet écosystème, faisons un petit tour dans l'énergie solaire.

 

Les stocks débordent

Un jour avant cette annonce, les fabricants de panneaux solaires avaient crié "au secours", car les panneaux solaires chinois sont en train de faire des ravages sur le vieux continent.

Pékin offre de généreux subsides à ses champions qui peuvent se permettre de casser les prix en Europe et dans le monde.

Il faut noter que la Chine utilise de manière intensive l’énergie solaire. Cette année, sur son territoire, il sera installé 500 Gigawatts pour un montant de $30 milliards. L’une des raisons de ce succès tient dans le prix de production du solaire soit le plus bas parmi les énergies à $ 2 ct le kWh selon l’Agence Internationale de l’Energie.

Dans ce contexte, il n’est pas étonnant que trois quart des panneaux solaires dans le monde sont made in China.

Ainsi en Europe, l’industrie solaire fait face à une surabondance de panneaux. On parle de $7 milliards de dollars qui dorment dans les stocks en attendant d’être installés.

 

Entre la Chine et les Etats-Unis

Les entrepreneurs solaires ont tout intérêt à s’expatrier soit en Chine, soit aux Etats-Unis.

Les soutiens financiers de Pékin servent à consolider sa place de leader mondial et d’écraser la concurrence.

Aux USA, la donne est la même. Si vous fabriquez un gigawatt de panneaux solaires aux USA, vous allez percevoir 770 millions de dollars de subsides sur 7 ans grâces aux aides de Joe Biden contre 100 millions en Europe.

Du coup, les entreprises, sont attirées par les subsides et délocalisent leurs productions. Le Suisse Meyer Burger va produire ses panneaux au Colorado aux USA.

 

L'Europe tire la sonnette d'alarme

Le lobby européen SolarPower, a annoncé que "l'explosion des stocks" et la "concurrence féroce" avec la Chine avaient fait baisser les prix des modules solaires de plus de 25% en moyenne depuis le début de l'année.

Les européens vont devoir également baisser les prix pour écouler leurs stocks.

Selon SolarPower Europe, le coût de fabrication d'un module solaire en Europe est plus de deux fois supérieur au prix du marché.

Pas besoin de vous faire un dessin pour vous dire que cela ne va pas le faire et les dégâts sont déjà là.

Du côté de la Norvège, Norwegian Crystals, le fabricant de lingos de silicium a fermé. Norsun suspend sa production jusqu'à la fin de l'année.

 

Diversification

Il n’y a pas que les panneaux solaires qui sont lourdement subventionnés par la Chine, les éoliennes subissent le même sort alors que la fabrication de batteries pour les voitures électriques et la fabrication de voitures sont made in China.

Lors du salon de l’Auto de Munich en Allemagne, 40% des exposants venaient de Chine.

De plus, les syndicats américains des constructeurs de voitures sont en grève et demandent une augmentation de 40% des salaires. 

Du côté des éoliennes, l’Europe était No 1, mais laisse gentiment sa place à Pékin. Le géant nordique Orsted lorgne vers les Etats Unis pour s’y établir et recevoir des subsides qui lui permettraient de survivre. 

 

Nous sommes en train de nous apercevoir que nous sommes passés d’une dépendance de la Russie vers une dépendance chinoise.

Si vous n’êtes pas le meilleur ami de la Chine comment effectuer la transition énergétique ?

Au final, la grande question sur la transition énergétique est: y aura-t-il assez de pétrole, de gaz et de charbon pour créer ces panneaux solaires et les éoliennes. Selon l’Agence Internationale de l’énergie annonce que le peak oil sera atteint avant 2030.

 

Article publié avec la collaboration de RenewGy.be

 

 

Notre Mission

Ne pas vous dire ce que vous devez penser, mais dire ce qui se passe dans les coulisses du Business des Energies.

Contact

2000Watts.org
Chatel-St-Denis, Suisse


Email:    LaurentH (at)2000Watts.org
  Pétrole Peak Oil
 Laurent Horvath
 2000Watts_org