• 1
  • 1

Sanchi: Le tanker iranien crée une Marée Noire

En mer de Chine orientale, le pétrolier iranien Sanchi, qui a sombré le weekend dernier après avoir en été en proie à un terrible incendie, continue de déverser sa cargaison. Le bateau gît par une profondeur de 115 mètres.

Le pétrolier iranien, qui a coulé après avoir brûlé pendant une semaine, a relâché une nappe de pétrole de plus de 100 km2. Les autorités maritimes chinoises vont déployer des robots sous-marins pour explorer les eaux de l'épave

Le pétrolier Sanchi, exploité par la National Iranian Tanker Co (NITC) et battant pavillon panaméen, transportait 136'000 tonnes de condensat, extrêmement inflammable.

Il avait pris feu le 6 janvier au large de la côte est de la Chine après être entré en collision avec un vraquier chinois, le CF Crystal.

Le pétrolier iranien a coulé dimanche dernier après avoir brûlé pendant une semaine et a relâché une nappe de pétrole d'une superficie de plus de 100 km2.

 


Dans cette situation, la remontée du navire présente de grands dangers, car le pétrolier pourrait encore receler du condensat pouvant provoquer une nouvelle explosion. et est assez grand, ce qui rendra l'opération compliquée.

Si seul un cinquième de la cargaison se retrouve dans la mer, cela représenterait l'équivalent de la marée noire de l'Exxon Valdez, qui a dévasté les côtes de l'Alaska en 1989. La seule différence est que l'Exxon Valdez transportait du pétrole brut et pas des condensats. Il est donc difficile de prédire l'impact d'une telle quantité de condensats.

Le "record" jusqu'à présent ne dépassait pas 1'000 tonnes.

Notre Mission

Ne pas vous dire ce que vous devez penser, mais dire ce qui se passe dans les coulisses du Business des Energies.

Contact

PicEnenergie 2000Watts.org
Chatel-St-Denis, Suisse

+41 77 430 6066
LaurentH (at)2000Watts.org
Pétrole Peak Oil
Laurent Horvath
2000Watts_org