Pétrole Home

Pétrole: Les Routes des Tankers sont en train de Changer

Avec la découverte des gaz de schistes et le pétrole bitumineux canadiens, une refonte de la carte du transport pétrolier mondial est en cours. De moins en moins de tankers pétroliers se dirigent vers les USA. De plus, le rôle d’intermédiaires réactifs (pour ne pas dire spéculateurs) – à même de faire bouger les cargaisons en fonction des différents prix offerts d’une région à l’autre – crée des routes nouvelles surtout vers la Chine et le Moyen-Orient.

Dans cinq ans, les sables bitumineux canadiens ainsi que les schistes américains pourraient fournir 6,4 millions de barils de pétrole par jour, selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE). Soit autant que ce que l’Irak, (potentiel principal contributeur à l’augmentation du rythme de production mondial) sera vraisemblablement à même de pomper à cette époque.

Après Sandy, les Raffineries reprennent du Service

Depuis de passage de Sandy, lundi soir, plusieurs raffineries située sur le chemin de l'ouragan de force 1 ont redémarré. Du coup, il paraît que les automobilistes américains vont tous aller faire le plein et les travaux de reconstruction vont nécessiter quelques litres supplémentaires de diesel. Bref: les spéculateurs achètent du pétrole sur cette poussée probable de la demande. Le pétrole passe de 85 à 86$ le baril pour un pétrole toujours "trop" bon marché.

A Londres où le mauvais temps est une tradition, le baril de Brent de la mer du Nord baisse à 108,37 dollars. Ici, les prix des stations d'essence est stable et ne reflète pas la forte baisse du baril depuis le début octobre.

Energies: 110 milliards de dollars investis en Russie

Le secteur énergétique russe a attiré des investissements pour 110 milliards de $ (92,3 milliards d'euros) en cinq ans, a annoncé aujourd'hui à Moscou le président russe Vladimir Poutine, lors d'une réunion consacrée à la gestion des actifs du secteur énergétique.

"Ces cinq dernières années, les investissements dans le secteur électrique ont dépassé 3'700 milliards de roubles (92,3 milliards d'euros). Nous avons mis en exploitation plus de 90'000 kilomètres de lignes de transport d'électricité", a indiqué M.Poutine.

Pétrole: L'Irak sur le point de battre son record

Alors que les attentats montent en flèche, Bagdad espère que ses exportations de pétrole dépasseront 2,6 millions de barils par jour pour le mois de septembre 2012. Le pays est en passe de battre son ancien record vieux de 20 ans, selon le ministre irakien du Pétrole Abdel Karim al-Louaybi.

Pour mémoire, en août, l'Irak avait exporté 2,565 millions de barils de pétrole par jour et 2,515 millions en juillet 2012. Les prévisions des américains espèrent que l'Irak puisse produire 10 millions de barils par jour dans les 10 années à venir.

Pétrole: Les investissements du Qatar en Europe

Alors que les prix du baril surfent de nouveau au-dessus de 110$ le baril, il est intéressant de découvrir l'utilisation des pétrodollars des pays producteurs.

Le Qatar est un excellent exemple car sa stratégie agressive en Europe et aux USA démontre sa diversification de revenus ainsi que l'influence grandissante sur les divers gouvernements. Ces dernières années, la France et l'Angleterre ont été une cible de choix.

Le Pétrole de l'Arctique: trop cher pour être vrai?

Alors que la fonte des glaces de l'Arctique vient de battre des records, le Bureau central de statistique (SSB) et le Centre de recherches sur le climat (Cicero) norvégiens estiment que les coûts de production très élevés vont bloquer la production gazière et pétrolière dans l'Arctique.

Bien que la production de pétrole dans l'Arctique devrait doubler, elle verra sa part passer de 10% de la production mondiale en 2020 à 8% en 2050. Le recul de la banquise et les nouvelles technologies augmentent la convoitise des grands groupes pétroliers internationaux.

Selon l'Institut de géophysique américain (USGS), l'Arctique pourrait receler 13% des réserves de pétrole et 30% des réserves de gaz naturel restant à découvrir sur la planète.

Le Pétrole de l’Arabie attaquée par un Virus

Mauvais temps pour les Majors Pétrolières. Après l’attaque d’Anonymus sur Gazprom, BP et Shell, c’est au tour du plus grand producteur de pétrole, l’entreprise Saudi Aramco d’Arabie Saoudite d’être la cible de hackers. Cette nouvelle attaque a touché plus de 30'000 ordinateurs du géant mondial.

Saudi Aramco a déclaré avoir été obligé d’éteindre ses systèmes informatiques après que les premières stations tombent en panne. L’attaque s’est déroulée le 15 août et révélée dimanche dernier seulement.

Plus d'articles...

Notre Mission

Ne pas vous dire ce que vous devez penser, mais dire ce qui se passe dans les coulisses du Business des Energies.

Contact

2000Watts.org
Chatel-St-Denis, Suisse


Email:    LaurentH (at)2000Watts.org
  Pétrole Peak Oil
 Laurent Horvath
 2000Watts_org