Pétrole Home

Energies: Dragonfly, le Nouveau Virus Informatique

Après le virus Stuxnet, qui avait espionné les centrales nucléaires iraniennes et mis hors service les centrifugeuses, c'est au tour des grands groupes énergétiques (pétrole, gaz, producteurs et transporteurs d'électricité, entreprises énergétiques, etc),  installés majoritairement aux Etats-Unis, en France, en Espagne, en Allemagne, en Italie, en Turquie et en Pologne d'être infectés par un nouveau virus. Au total, 84 pays sont concernés et plus de 1'000 entreprises.

Identifié sous le nom de Dragonfly, ce virus prend pour cible les systèmes informatiques de groupes et pourrait causer des dommages ou des perturbations dans l'alimentation en énergie dans ces pays.

Irak: Les combats du Pétrole à la raffinerie de Baïdji

Le nerf de la guerre dans les plaines irakiennes? Le pétrole! Les membres du ISIL (Islamic State in Iraq and Syria) le savent bien et ils ont tenté de prendre la plus grande raffinerie irakienne située Baïdji sur la route entre Mossoul et Tikrit. Baïji couvre 40% de la consommation irakienne et surtout la quasi totalité des besoin de la capitale Bagdad à 200 km de là. Prendre possession de cette raffinerie, c'est contrôler les mouvements armés de l'adversaire et le menacer d'être à court de carburant.

Dans le sud du pays, pour l'instant tout à l'air calme mais les compagnies pétrolières (chinoises, russes et américaines) sont prêtes à rapatrier leurs employés et cesser toute activité.

La Chine et la Russie: un accord à 400 milliards $

Vladimir Poutine est allé en Chine avec un objectif: signer l'accord sur la vente de gaz avec la Chine. Les deux pays négocient depuis plus de 10 ans accord gazier. Bingo! L'accord a été signé aujourd'hui: 400 milliards de dollars sur 30 ans livré par 2 gazoducs. Dès 2018, les livraisons entre le chinois CNPC et le russe Gazprom atteindront 38 milliards de m3 (80 milliards de kg CO2) par an.

Le prix a été fixé à 350 dollars le m3. En 2013, la Chine a importé 53 milliards m3 et l'appétit se fait de plus en plus grand afin de remplacer les centrales à charbon.

Pétrole: Le Brésil ne sera pas Champion du Monde

L’euphorie de la Coupe de Monde de foot et des Jeux Olympiques est bien terminée. Fini le temps où le géant pétrolier brésilien Petrobras incarnait le Brésil conquérant des années Lula. Les pétrodollars devaient couvrir les gigantesques coûts sportifs et la reconstitution sociale.

C’était en 2007, quand le géant pétrolier brésilien a annoncé la découverte du «pré-sel», de gigantesques réserves de pétrole et de gaz en haute mer: entre 30 et 100 milliards de barils enfouis à 7'000 mètres de profondeur, sous une épaisse couche de sel, qui l’ont brièvement propulsé au rang de quatrième entreprise pétrolifère mondiale.

Pétrole: Un nouveau train déraille aux USA à Lynchburg

La petite ville de Lynchburg, en Virginie, USA a été victime d'un nouveau déraillement d'un train de citernes hier mercredi vers 14h30. La porte-parole de la Ville de Lynchburg, JoAnn Martin, a souligné que 14 wagons ont déraillé et que du pétrole fuit de certains d'entre eux directement dans le fleuve James. Il n'y a pas de victime.

Les wagons son de modèles DOT-111 les mêmes qui ont explosé à Lac-Mégantic l'été dernier au Canada. Le transport de pétrole de schiste, très inflammable, est de plus en plus problématique en Amérique du Nord.

USA: Faire Chuter les prix du pétrole et la Russie

Le pétrole représentait la principale source de revenus de l'ancienne URSS. La forte baisse du baril de pétrole orchestrée par les USA et l'Arabie avaient réussi à mettre un terme à cet empire à court d'argent. Le baril touchait les 20$. Aujourd'hui, parmi les sanctions contre la Russie, la plus sévère pourrait être la vente d’une partie des réserves américaines stratégiques de pétrole sur le marché mondial. Cette démarche pourrait entraîner la chute du cours pétrolier et affecter directement la Russie, dans la mesure où le baril doit coûter au moins 100 dollars pour que son budget reste équilibré.

Cependant, cette stratégie, toute théorique, risque de mettre en péril d'autres producteurs comme l'Arabie Saoudite. Coïncidence du calendrier, c'est là que le Président Obama a séjourné la semaine dernière.

Pétrole: l'OPEP des prévisions à la Hausse pour 2014

Sous l'impulsion de la Chine et des USA, le cartel des plus grands pays producteurs de pétrole augmentent, une fois encore, ses prévisions. Nous devrions friser les 91 millions de litres par jour (90,98). Pour l'année 2014, qui devrait voir débarquer 80 millions de nouvelles voitures sur la planète, la hausse est de 1,09 million de barils par jour.

Un peu à court de nouvelles capacités de production et heureuse d'un baril à 100$, l'OPEP désire produire 29,60 millions de barils et compte sur les autres pays (Russie, Irak, USA) pour compenser cette hausse. On ne demande qu'à voir.

Plus d'articles...

Notre Mission

Ne pas vous dire ce que vous devez penser, mais dire ce qui se passe dans les coulisses du Business des Energies.

Contact

2000Watts.org
Chatel-St-Denis, Suisse


Email:    LaurentH (at)2000Watts.org
  Pétrole Peak Oil
 Laurent Horvath
 2000Watts_org