Pétrole Home

Pétrole: La Libye annonce un Etat de Force Majeure

La NOC (Compagnie nationale de pétrole libyenne) a déclaré l'état de force majeure dans 11 champs de pétrole, après l'augmentation massive des attaques contre les exploitations. L'Etat Islamique est en train d'obtenir des succès dans ce pays riche en pétrole et si la main est mise sur ce trésor de guerre, c'est la richesse garantie.

Les attaques se sont déroulé dans les champs d'Al-Mabrouk et Al-Bahi. Ils ont été arrêtés. L'état de force majeure concernent Al-Mabrouk, Al-Bahi, Al-Dahra, Al-Joufra, Tibesti, Al-Ghani, Al-Samah, Al-Baïda, Al-Waha, Al-Dafa, Al-Naqa.

Pétrole: Warren Buffett lâche ExxonMobil

Warren Buffett, la star américaine de l'investissement, très médiatique et multi-milliardaire a vendu ses participations dans les groupes pétroliers ExxonMobil et ConocoPhilipps. Ces opérations se sont réalisées sur fond de chute des prix de l'or noir ainsi que dans une moindre mesure de la campagne de Divestment (arrêt des investissements dans les énergies fossiles).

Le très médiatique financier a  vendu entre octobre et décembre 2014, 41,12 millions d'actions ExxonMobil pour la modique somme de 3,9 milliards $, selon des documents financiers adressés au régulateur des marchés boursiers, la SEC.

Les majors coupent dans les investissements pétroliers

En 2014, les majors pétrolières Total, BP, Exxon, Shell, Chevron, Conocco ont fortement coupé dans leurs investissements afin de garantir des dividendes élevés aux actionnaires. La mission des majors n’est pas d’extraire du pétrole, mais de générer un maximum de bénéfices.

Ainsi en 2014, les grands acteurs ont rivalisé d'ingéniosité, quitte à brader une partie de leur patrimoine, pour maintenir la dote de la mariée. Les investissements 2015 sont en chute libre et devraient permettre au marché de se rééquilibrer et aux majors de distribuer des dividendes.

Brésil: La Major Pétrolière Petrobras perd sa direction

Depuis l'arrivée de la présidente Dilma Rousseff, le Brésil a vu son niveau de corruption prendre l'ascenseur. Ce n'est sans aucune surprise que le champion national du pétrole, Petrobras, est noyée dans un nouveau énorme scandale.

Cette fois, c'est la PDG, Graça Foster et les 5 Directeurs du géant pétrolier brésilien ont démissionné avec un score de 4 milliards $ en 10 ans. Graça Foster, PDG depuis 2012, est une proche et une amie de longue date de Dilma Roussef.

Libye: 7 réservoirs de pétrole en feu à Al-Sedra

L'incendie déclenché par des combats entre forces gouvernementales et miliciens islamistes dans l'un des plus importants terminaux pétroliers de Libye est éteint.

Il s'est propagé et 7 réservoirs. Jeudi, un premier réservoir avait pris feu après avoir été touché par une roquette tirée par des miliciens depuis une vedette utilisée lors de leur attaque sur des terminaux pétroliers de l'Est libyen. Ainsi 7 réservoirs de pétrole étaient en feu dans le terminal d'Al-Sedra, l'un des plus importants de Libye. Depuis un certain temps déjà, des combats opposent les forces gouvernementales de Tobruk à des islamistes.

Pétrole: L'Espagnol Repsol achète le Canadien Talisman

Le crash pétrolier va pousser les majors pétrolières à se cannibaliser. Ainsi l'espagnol Repsol vient de manger le canadien Talisman Energy (T.TLM) qui est en difficulté financière. Ce n'est pas la première compagnie pétrolière canadienne qui se fait dévorer par une major étrangère.

Repsol a commencé à s'intéresser à Talisman Energy durant l'été alors que son cours était à 12 $ par action. Avec la chute des cours, l'action de Talisman est redescendu aux environs de 4 $. Coupant la poire en deux, Repsol a proposé 8$. La valeur totale de la transaction est de 13 milliards $ US, dont 8,3 milliards $ pour les actions de Talisman et le solde pour payer la dette.

Services pétroliers : Baker Hughes racheté par Halliburton

La chute des prix du pétrole et la raréfaction des forages profitables poussent les acteurs pétroliers à se cannibaliser. Ainsi le géant américain Halliburton rachète, à prix d'or, l'autre américain Baker Hughes actif dans la prospection et les forages. Dans le panier de la mariée: 34,6 milliards $ avec une prime de 31% par rapport au prix de vendredi dernier.

C’est une idée de génie que d'avoir payé 78,62$ pour Baker Hughes, même si personne n’en voulait à 52$ il y a trois jours!

Plus d'articles...

Notre Mission

Ne pas vous dire ce que vous devez penser, mais dire ce qui se passe dans les coulisses du Business des Energies.

Contact

2000Watts.org
Chatel-St-Denis, Suisse


Email:    LaurentH (at)2000Watts.org
  Pétrole Peak Oil
 Laurent Horvath
 2000Watts_org