Energies, Economie, Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Janvier 2022

Le 1er de chaque mois, retrouvez un tour du monde des Energies. A l'agenda:
- Marées Noires: Le Pérou et la Thaïlande subissent des dégâts pétroliers 
- Russie: Le gazoduc Nord Stream II suspendu au bras de fer avec l'Ukraine
- France: Les employés d'EDF font la grève contre une législation européenne
- Chine: Les Jeux Olympiques de Pékin ont créé artificiellement toute la neige
- Qatar: Le pays se prépare à livrer l'Europe en gaz liquide en cas de pénurie
- Electricité: En 2021, le monde a utilisé une quantité record d'électricité 
- Allemagne: Mercedes travaille sur une voiture électrique efficace et économe
- Pétrole: Le baril à 91$, va-t-il aller à 100$ d'ici à l'été?
- Canada: "Convois de la liberté": les chauffeurs de camion se dirigent sur Ottawa.

 

Le pétrole est passé sur la barre des 91$ à Londres au plus haut depuis 2014. L’OPEP n’arrive pas à livrer les quantités requises et le monde consomme de plus en plus d’or noir. Et ce mois, deux marées noires sont à noter au Pérou et en Thaïlande.

Regonflé à bloc après deux années de disette, le pétrole se pose une question philosophique: faut-il passer ou pas la barre des $100? Que l'on soit automobiliste, club de foot prêt à se vendre au Qatar ou à l'Arabie Saoudite ou pire, Président d'un pays qui cherche à se faire réélire, les réponses divergent.
A l'instant T, le pétrole termine le mois de janvier à $91,19  ($79,18 début janvier 2021) à Londres et à $87.70 à New York  ($76.57 début janvier).

 

 Graphique du mois

Inquiétant, les prix mondiaux de la nourriture grimpent.
Un léger rappel de la préparation de la crise de 2008

 

 
Pétrole

Les prix du pétrole pourraient atteindre $95 si l'Iran ne revient pas sur le marché cette année, tandis que les produits de base, dans leur ensemble, sont prêts pour un supercycle qui pourrait durer une décennie, selon Goldman Sachs. Lire le baril passe sur les 90$

Pour 2022, quel sera le prix du pétrole ?  Les voyants du mois annoncent leurs prévisions: 100$ pour le PDG de Chevron, Mike Wirth; 100$ pour Morgan Stanley et Goldman Sachs les deux géants de la finance; 120$ pour Bank of America. Les prévisions valent ce qu’elles valent, mais elles permettent d’imaginer la tête de l’inflation pour les mois à venir et la hausse des taux d’intérêts.

L’Agence Internationale de l’Energie pourrait rendre accessibles à tous et gratuitement ses données, analyses pétrolières et énergétiques. L’AIE reçoit des critiques de la part d'universitaires, qui estimaient que le fait de cacher des données derrière des murs payants abrupts pourrait entraver le libre échange de données relatives au climat. De plus, les pays paient chèrement ces données. Cette vente rapporte $8,1millions soit le 25% de son budget.

L’AIE est l’une des seules grandes organisations à proposer un plan de transition énergétique qui tienne la route. Pas étonnant que les énergies fossiles lui tendent un croc-en-jambe.

 

OPEP

L'alliance OPEP+ maintient l’augmentation mensuelle de 400 000 b/j pour février, mais il est peu probable que le cartel atteigne ce seuil. Pas mal de pays rament pour réaliser leurs objectifs alors qu’ils pourraient remplir leurs poches de pétrodollars. Ce n'est donc pas de la mauvaise volonté, mais quand ça veut pas, ça veut pas.

En décembre, au lieu de +400'000 barils, les membres n’ont ajouté que 90'000 b/j. Selon Bloomberg, l'augmentation de la production de l'Arabie saoudite a été compensée par des pertes en Libye et au Nigeria. La production en Libye a diminué dans un contexte d'agitation des milices, tandis que la Russie n'a pas non plus réussi à augmenter sa production le mois dernier. Il se murmure que la Russie aurait atteint son plateau de production. Si cela devait être le cas, ça va valser au niveau prix de l’essence dans les mois à venir. A prendre avec des pincettes et à vérifier.

 

Climat

Les fausses solutions pour réduire les émissions de carbone qui réchauffent la planète ne sont pas nouvelles. Mais le nombre de personnes qui colportent ces réponses, et l'argent qui leur est consacré, ont considérablement augmenté ces dernières années. L’industrie du pétrole et du gaz ont dévoilé à Houston leur nouvelle stratégie : il est nécessaire d’utiliser les énergies fossiles afin d’éviter les mouvements sociaux et la pauvreté.

Grosse vague de froid et une tempête historique dans l’Est du pays et notamment New York. L’expression bombe climatique est utilisée. Des grosses coupures d’électricité ont impacté plusieurs centaines de milliers de citoyens. On se rappelle du même concept au Texas l’année dernière à la même époque.

Dans le domaine de l’’eau, les Etats du Colorado et du Nebraska ne font pas dans la dentelle. Le centre des USA subit une terrible sécheresse depuis plusieurs années. Les agriculteurs du Nebraska aimeraient construire un canal afin de détourner une partie de la rivière Colorado dans le but d’irriguer leurs cultures. Heureusement qu’aux USA les gens ne sont pas armés sinon cela pourrait se terminer mal.

 

Il a neigé en Arabie Saoudite, en Israël et à Istanbul en Turquie. Tout va bien.

 

Gaz

Le Qatar et les USA planchent sur des livraisons de gaz liquide si la Russie devait couper les vivres à l’Europe. Il restera à définir le prix et connaissant la main du business des deux pays, ça pourrait être croustillant.

En même temps, cela fait 20 ans que l’on dit qu’il faut arrêter de consommer du gaz et du pétrole pour se chauffer. Il suffit d'assumer ses choix.

 

Transports Maritimes

Attention record! Le canal de Suez a rapporté $6,3 milliards en 2021. Le Canal situé à l’est de l’Egypte relie la Chine et le Moyen-Orient à l’Europe. En mars 2021, il avait été bloqué par l’échouage d’un porte-containers.

Une hausse de 13% par rapport à 2020, belle prouesse et merci à Wish, Nabilla et autres Zalando pour participer à cette performance.

 

Electricité

En 2021, le monde a utilisé 26’443 TWh d’électricité contre 24’905 en 2020 (+6%) sous l’impulsion de la Chine et de l’Inde.

La production électrique avec du charbon et du gaz ont atteint des niveaux records. Le Charbon a couvert le 50% de cette hausse mondiale. Alors que myriade de politiciens ne parlent que de lui comme panacée, le nucléaire ne représente que le 9,7% de la production d’électricité au niveau mondial alors qu’à ce niveau, il y a déjà une pénurie d’uranium.

La répartition se répartit de la sorte : charbon 36,3%, renouvelables 27,8%, gaz 22,5%. Lire le rapport.

Les pays riches ont exporté leurs industries dans ces deux pays qui génèrent leur électricité à base de charbon selon IEA.

 

Aviation

Alors qu’Omicron offre à de plus en plus de personnes un pass sanitaire gratuit, de leur côté, les compagnies aériennes effectuent des vols sans passagers pour conserver leurs créneaux de décollage et d’atterrissage.

Lufthansa a opéré 18’000 vols jugés inutiles cet hiver. L’Europe ne manque jamais une occasion d’être drôle.

 

 Ventes de voitures hybrides et électriques dans le monde

 

Voitures électriques

En 2021, 5,6 millions de voitures électriques ont été vendues selon Bloomberg NEF, contre 3,1 millions en 2020.

Les fabricants de voitures réalisent qu’il n’y a actuellement pas assez de lithium pour les batteries. Les extractions grimpent à 636'000 tonnes contre 497'000 en 2021. Du coup, les prix des batteries vont grimper en 2022.

En Chine, la tonne de lithium a dépassé les $41'027 soit 5 fois les prix de janvier 2021. Le cobalt a été multiplié par 2 et le nickel +15% à $20'045.

Le lithium est abondant sur la planète, mais de plus en plus de régions, comme le peuple Serbe, ne veut pas de pareilles mines gourmande en eau et polluantes.

On le savait déjà, mais l’Europe a perdu son leadership dans la construction des voitures électriques. Ainsi 80% des batteries de voitures électriques proviennent de Chine, du Japon et de la Corée du Sud pour un marché de $27 milliards en 2021 réparti entre CATL, LG, Panansonic, Samsung et BYD. Une usine est bien entrée en production en Suède, Nordstrom, mais le retard est trop grand.

Après Apple, Sony Group aimerait construire sa propre gamme de voitures électriques.

Le PDG de Stellantis averti d’une cassure sociale avec les voitures électriques. Actuellement, seules les personnes aisées financièrement peuvent les acheter.

 


Hyundai Motor Group's New Mobility Platform
Propriétaire de Boston Dynamics

 

Hit Parade: les 3 Pays du Mois

Russie

Vat-y, vat-y pas ? Le joueur d’échec Vladimir Poutine aura réussi à créer un sacré foutoir en Europe et aux USA. Dans la partie qui se déroule en Ukraine, l’Europe n’a pas son mot à dire. Ca se passe en Joe et Vladimir. Dans ce contexte, une pensée glace le sang: Kamala Harris est à un battement de cœur de devenir présidente, et là on peine à imaginer la suite.

En Europe, avec le départ de Merkel, il n’y a plus de chef d’Etat au format Chef d’Etat. Le seul qui la ramène s’est donné le titre d’Emmerdeur en chef, forcément c’est moins efficace d’autant que la Russie, avec la force Wagner, est à un jet de pierre des mines d’uranium détenues par la France au Mali.

Cette situation est un excellent thermomètre pour la Chine qui vise Taïwan. Mais là, je m’égare, retour à la Russie. L’Allemagne attend que le chapitre Ukraine se tourne avant d’accepter l’ouverture du gazoduc NordStream 2 entre Moscou et Berlin. C’est de bonne guerre, alors que justement, il ne faut pas de guerre. C’est compliqué, surtout pour ceux qui n'y comprennent guère. L'administration Biden critique les allemands pour ne pas être plus tranchant avec le Kremelin. De l'autre côté, sans le gaz russe les entreprises allemandes toussent.

Pendant ce temps, un gazoduc va être construit des gisements gaziers jusque là réservés à l’Europe en direction de la Chine. Le concept est de pouvoir faire communiquer ces gisements géants dans les deux directions. On se réjouit de voir les prix lors des ventes aux enchères entre la Chine et l'Europe.

Durant les 2 premières semaines de janvier, les livraisons de gaz russe vers l’Europe, 5,4 milliards m3)  ont diminué de 41% au plus bas depuis 2015 selon Bloomberg. Durant le même temps, l’extraction gazière russe a augmenté de 2,1 pour alimenter le marché intérieur.

"Nous constatons de forts éléments de "resserrement artificiel" sur les marchés européens du gaz, qui semblent être dus au comportement du fournisseur de gaz contrôlé par l'État russe" selon Fatih Birol de l’Agence Internationale de l’Energie. Margrethe Vestager, de la commission Européenne pour la compétition sur le marché, "attend des justifications de Gazprom." Aucun doute que les dirigeants de Gazprom ont dû se pincer pour ne pas éclater de rire.

 

Chine

En décembre, Pékin a importé 1,9 millions de barils iraniens. D’habitude, la Chine ne révèle pas ce genre d’information. Les discussions sur le nucléaire iranien à Vienne jouent certainement un rôle. L’embargo américain interdit l’importation de pétrole et de gaz iranien ainsi que du Venezuela. Pied de nez à l'administration Biden, en 2021, Pékin a importé 324 millions de barils de pétrole de ces deux pays soit presque 1 million par jour.

La Chine, Russie et l’Iran ont coordonné un exercice militaire maritime dans l’Océan Indien.

Pékin a demandé aux entreprises nationales de réduire de 18%, d’ici à 2025, leur consommation d’énergie par rapport à 2020. Pour les entreprises très gourmandes comme les cimentiers et les raffineries, les aciéries, l'aluminium, la gourmandise devra diminuer de 30%. La proposition est très pertinente et incroyablement intelligente. En Europe et surtout en Suisse, l’industrie le taux de gaspillage énergétique atteint souvent les 50%, ce qui diminue fortement leur rentabilité et leur chance de survie. En demandant de réduire la consommation, la Chine positionne ses entreprises dans un monde ou l’énergie devient une ressource de plus en plus rare.

La Chine a extrait une quantité record de charbon en 2021, 4,07 milliards m3. Plus de 70% de son électricité est générée à base de charbon.

Fusion nucléaire : les ingénieurs sont parvenus à maintenir un plasma à 70 millions de degrés pendant 17 minutes. Pour produire plus d’énergie qu’il n’en consomme, le système doit monter à 150 millions de degrés, mais la prouesse est là.

Dans sa stratégie de la diplomatie par les dettes, doucement appelée Route de la Soie, Pékin tient des dettes de $12 milliards au Kazakhstan, $27 milliards au Pakistan, $20 milliards en Indonésie.

Encore plus fort que la Coupe du Monde de Foot au Qatar, les Jeux Olympiques de Pékin qui débute le 4 février : 100% de la neige a été générée par les canons à neige. De plus, tous les athlètes et journalistes ont l’obligation d’utiliser l’application My 2022 afin de suivre leurs déplacements au mètre prêt, cerise sur le gâteau, les données audios du smartphone sont analysées.

 

Plus de cuistots et de serveurs aux JO de Pékin.
Les robots s’occupent de tout de la confection de la tambouille qui sert de nourriture à la livraison à la table.
Comme il fait bon être un athlète sous la houlette du Comité Olympique

 

USA

Chevron annonce un bénéfice de $5,1 milliards de bénéfices réalisés durant le dernier trimestre de 2021, contre une perte de $665 millions en décembre 2020. On n’ose pas imaginer les bénéfices avec un baril à 100$.

L’agence américaine EIA (Energy Information Administration) prévoit des extractions pétrolières à un niveau record de 2019 à 12,4 millions b/j par les Etats-Unis dès 2023. L’extraction de gaz va également dépasser les niveaux records dans les deux prochaines années. Depuis la crise de 2008, les USA ont participé à hauteur de 80% dans l’extraction de nouveaux gisements.

Il n’y a pas qu’en Europe que les prix de l’électricité ont de la fièvre. A New-York, les prix ont dépassé les $20 ct le kWh.

Tesla a livré 936’000 voitures en 2021, ce qui représente une croissance de 87,4% par rapport à 2020. De son côté, pour la première fois en 100 ans, General Motors a perdu son titre de plus grand vendeur de voitures aux USA. Le japonais Toyota est passé devant.

Le constructeur automobile Chrysler ne produira plus que des voitures électriques d’ici à 2028. Ford fait un tabac avec son géant pick-up truck F-150 électrique. Les 150'000 premières unités sont commandées. D’ici à 2 ans, Ford pourra produire 600'000 e-véhicules par an avec la démesure qu’on leur connait.

10 compagnies aériennes américaines ont demandé l’arrêt de l’utilisation de la 5G proche des aéroports. La technologie interfère avec les radars et les altimètres selon Reuters.

Silicon Ranch Corp, société de Shell a trouvé $775 millions afin de construire des fermes solaires aux USA. Le solaire est en train d’exploser aux USA.

L’administration Biden offre $4,7 milliards afin de colmater et fermer les gisements pétroliers et gaziers abandonnés. En effet, pour des raisons financières, les pétroliers abandonnent les gisements quand ils ne sont plus rentables. Ainsi de grandes quantités de méthane et autres s’échappent dans l’air.

 

 

Moyen-Orient

Arabie Saoudite

Ryad n’arrive pas à compenser le manque de production pétrolière des autres pays de l’OPEP. Il y a 10 ans, l’Arabie avait la capacité d’équilibrer les marchés avec la possibilité de mettre rapidement 5 millions de barils sur le marché. Il semble que ce soit plus compliqué en ce moment.

Le rallye Paris-Dakar s’est déroulé en Arabie Saoudite. Paradoxalement, il a neigé sur les dunes de sables. Ces deux événements n’ont rien à voir l’un avec l’autre, quoi que.

 

Émirats arabes unis

Les Houthis du Yémen, soutenus par l’Iran, ont concocté plusieurs attaques avec des drones notamment sur des camions citernes proche d’un lieu de stockage propriété de la Abu Dhabi National Oil Company. Les Houthis sont en guerre contre une coalition menée par l’Arabie Saoudite dont fait partie les Emirats Arabes Unis.

Des pluies diluviennes se sont abattues à travers le pays, notamment à Dubaï et Abu Dhabi. Les intempéries ont été exacerbées par l’ensemencement des nuages, une pratique utilisée par les autorités pour augmenter la quantité de pluie, naturellement très faible et rare.

 

Liban

Le pays subit de grosses coupures de courant. Sur une journée, les coupures atteignent 20 heures. La compagnie publique d’électricité du Liban (EDL) manque de carburant et n’arrive pas à produire l’électricité. Ainsi, les génératrices privées sont les alternatives pour les citoyens. La facture mensuelle d’électricité dépasse le salaire minimum.

Le Liban a négocié avec l’Egypte et la Jordanie l’acheminement de gaz et d’électricité via la Syrie et le mouvement chiite Hezbollah livre du pétrole iranien.

 

Syrie

Des combats entre jihadistes et forces kurdes continuent de faire rage dans le nord-est de la Syrie avec un bilan humain lourd. La contagion avec l’Irak est d’actualité.

Dessin: l'excellent Chappatte

 

Qatar

Les USA ont détrôné le Qatar comme plus grand exportateur de gaz liquide transportable par bateau méthanier.

Comme les stocks de gaz en Chine sont pleins, les méthaniers américains ont été détournés sur l’Europe, là où les prix ont explosés. Le Qatar collabore avec les USA afin de livrer du gaz liquide à l’Europe en cas de coupures de la Russie.

Le président de la FIFA est parti vivre au Qatar en prévision de la coupe du monde de foot. L’argent est absolument pour rien dans ce transfert. Seule la beauté du paysage compte.

 

Oman

Les récents pourparlers entre Oman et l'Iran pourraient marquer une nouvelle phase dans les relations intenses entre les deux pays. Comme l’Iran, Oman glisse vers la Chine. La Chine représente déjà environ 90 % des exportations de pétrole d'Oman et la grande majorité de ses exportations de produits pétrochimiques.

 

Australie

La ville d’Onslow, Australie-Occidentale, a enregistré une pointe de chaleur à 50,7 degrés. Nouveau record dans un des principaux pays exportateurs de charbon.

 

 Evolution du prix de l'Uranium

 

Europe

Afin de concurrencer la Chine et sa route de la Soie, l’Europe a lancé un fond d’investissement de €300 milliards. La Chine a financé des trains, routes, ports avec l’objectif de soumettre les pays grâce à une stratégie de diplomatie par les dettes. Avec ce fond, l’Europe entre dans le même processus : transformer des projets d’infrastructures, notamment énergétique, en outils géopolitiques.

De son côté, les Américains ont lancé leur "Build Back Better World". Comme cette fraternité entre pays est réjouissant.

 

Angleterre

Alors que plus de 27 entreprises gazières et électriques ont fait faillite, l’entreprise Octopus Energy fait un tabac grâce à ses disruptions technologiques. Cependant, elle annonce prendre £100 millions de pertes sur la vente d’électricité pour 2022.

Le gouvernement va mettre €150 millions de subventions sur la table afin de financer une nouvelle centrale nucléaire Sizewell C à Suffolk. La recherche de fonds menée par EDF est difficile. Allez trouver un investisseur capable de mettre sur la table plusieurs milliards alors que la construction d’une centrale explose toujours les budgets. Le chinois CGN est toujours dans le coup, mais la peur d’être soumis à Pékin fait du chemin. Dans les deux nouvelles centrales nucléaires EPR, CGN est déjà actionnaire à hauteur de 30%.  Le concept d’EDF est de demander aux citoyens de commencer à payer immédiatement pour cette nouvelle centrale via une hausse des prix de l’électricité.

En 2009, le gouvernement avait vendu à EDF 8 centrales nucléaires et était sorti de cette industrie.

 

Danemark

La compagnie Vestas, le champion éolien, annonce des vents contraires. Même si l’entreprise a réalisé des bénéfices en 2021, l’année 2022 est compliquée notamment avec un manque de composants.

Son concurrent Siemens-Gamesa est dans la même situation.

 

Suède

Le fabricant européen de batteries pour voitures Northvolt a assemblé sa première batterie lithium-ion dans sa gigafactory, comme on aime à les nommer.

 

France

En année électorale, le président Macron allonge de € 20 milliards des subventionner les prix de l’électricité. EDF va devoir sortir 8,4 milliards. Ca tombe bien, l’entreprise a déjà plus de €40 milliards de dettes.

Plus de 37% des employés d’EDF ont fait la grève afin de combattre les règlementations Européennes qui forcent l’entreprise à vendre à perte, à ses concurrents, l’électricité qu’elle produit. Il faut dire que la réglementation Européenne en matière d’énergie n’a pas son pareil pour se tirer une balle dans le pied. L’Angleterre et l’Allemagne se trouvent exactement dans le même cirque et peuvent en témoigner. Une partie de la crise électrique actuelle a été créée par les règlements de Bruxelles.

"Jamais dans l’histoire de l’Hexagone une poignée de milliardaires n’a eu une emprise aussi forte sur les chaînes de télévision, radio, journaux et magazines et, ce en pleine campagne présidentielles." dixit l’historien des médias Alexis Lévrier.

 

Allemagne

Uniper, l’un des plus grands producteurs d’électricité européen, recherche €10 milliards afin de financer sa production à base de gaz, de charbon et d'uranium. Uniper avait été créé avec les productions dangereuses de E.ON. elle est détenue par le finlandais Fortum. La hausse des prix du gaz est en train de miner l’entreprise qui doit livrer de l’électricité à bas prix vendu l’année dernière. Uniper doit prendre la différence pour elle. L’autre géant allemand RWE se trouve dans la même situation. Ainsi la crise énergétique ne touche pas uniquement les citoyens, mais elle frappe de plein fouet les producteurs.

Mercedes travaille sur sa nouvelle voiture électrique, EQXX, qui offre une distance de 1'000 km. Sa consommation de 10 km par kWh est trois fois plus faible qu’une Tesla S Long Range. Ca c’est sur le papier. La voiture sera testée sur de vraies routes cet été.

 

Suisse

Alpiq, propriétaire de barrages, ainsi que nombre de ses collègues ont passé devant de gros problèmes financiers. Alpiq n’a eu que quelques jours pour trouver entre 500 millions et 1,5 milliards de francs afin de satisfaire à une règle assez incroyable pour la vente d’électricité. Quand un producteur vend de l’électricité à la Bourse européenne, le producteur (donc le vendeur) doit avancer la même quantité d’argent en gage. Si vous vendez pour 100 millions, vous devez déposer une caution de 100 millions au cas où vous ne livrez pas l’électricité. Quand vous livrez l’électricité, vous touchez les 100 millions de l’acheteur et vous retrouvez votre caution. Comme les prix de l’électricité ont explosé, ces cautions atteignent le plafond et mettent en difficulté les producteurs.

L’Office fédéral de la statistique note une hausse de 26,5% des prix de l’essence, de 22,3% pour le diesel, de 8,6% pour le gaz sur les 12 derniers mois. Comme la Suisse possède le parc de voitures le plus puissant et gourmand en Europe, ça ne devrait poser de problème à personne.

238'481 nouvelles voitures ont été écoulées en 2021 (311'000 en 2019). La Model 3 de Tesla est la voiture la plus vendue avec 5'074 unités devant la Skoda Octavia et 4'974 unités.

Le fabricant de trains, Stadler, a remporté un contrat pour la livraison de 504 trains en Allemagne et Autriche avec un programme de maintenance sur 32 ans. Total : Frs 4 milliards.

La compagnie maritime suisse MSC (basée en Suisse pour la beauté des paysages et un tout petit peu pour des raisons fiscales) a dépassé la compagnie danoise A.P. Moller-Maersk pour devenir la plus grande compagnie de transport par conteneurs maritimes au monde.

Une étude de Marc Muller montre ce que tout le monde savait déjà: une voiture hybride c’est beaucoup de greenwashing. L’étude montre que les émissions proposées par les constructeurs divisent par 2 la réalité (+116% d’émissions).

 

Dessin Chappatte

 

Hollande

Le gouvernement a demandé d’extraire plus de gaz dans le gisement de Groningen, le plus grand gisement gazier d’Europe. L’objectif est de respecter les contrats de livraison avec l’Allemagne. En 2018, le gouvernement avait décidé de fermer ce gisement en 2030 avec une réduction dès 2021 à cause des tremblements de terre résultants de l’extraction.

Le ministre de l’Economie, Stef Block, a confirmé "Je sais que les habitants de la région touchée par le tremblement de terre sont déçus par la nécessité d'extraire davantage de gaz."

Afin de remplacer le gaz, le gouvernement propose de passer à l’uranium et la construction de nouvelles centrales nucléaires.

 

Kazakhstan

Le premier extracteur mondial d’uranium a fait face à des manifestations importantes et des émeutes notamment dans la capitale économique Almaty. Le président, Kassym Jomart-Tokaïev, a annoncé avoir "éliminé des dizaines d’extrémistes".

Le premier de l’an, les prix du gaz avait doublé alors que les citoyens n’arrivaient plus à se chauffer et utiliser leurs véhicules alors que la quasi-totalité des véhicules consomment du gaz liquide. Le gouvernement est revenu en arrière.

 

 

 

Je vois que vous faites des prévisions largement erronées
FED (Banque Fédérale Américaine)
Dessin: EdgeYe

 

Les Amériques

Schiste Américain

Les émanations de méthane du Bassin Permien commencent à inquiéter. Selon les données aériennes recueillies par l’Environmental Defense Fund et Carbon Mapper, 30 installations sont responsables d'environ 100’000 tonnes d'émissions de méthane par an soit 1% de toutes les émissions de méthane du secteur pétrolier et gazier aux États-Unis, selon les chiffres de l'Environmental Protection Agency. Le pétrole et surtout le gaz représentent le 30% des émissions totales de méthane. Le méthane est 80 fois plus impactant que le CO2.

Les fusions et acquisitions ont atteint $30 milliards en 2021 dans le plus grand territoire de schiste aux USA, le Bassin Permien. En janvier, le Bassin Permien a atteint un niveau d’extraction record à 4,996 millions b/j.

Les autres gisements de schiste aux USA ne tiennent pas la même forme et son en déclin. Au total, le schiste a généré 8,44 millions b/j en janvier. Le record est à 9,27 en novembre 2019.
Le 27 décembre, un tremblement de terre d'une magnitude de 4,5 a frappé le Texas, avec un épicentre dans le Bassin Permien. Cette secousse causée par les forages de schiste a suivi une série de secousses plus faibles, ce qui a incité la Texas Railroad Commission à suspendre certains forages.

Les producteurs de pétrole de certaines des régions les plus prolifiques du Permien pourraient perdre jusqu'à la moitié de leurs puits d'évacuation. Selon un rapport de Rystad, des entreprises telles que ConocoPhillips, Diamondback Energy, Chevron, Coterra Energy et Rattler Midstream pourraient perdre jusqu'à la moitié de leur stockage d'eaux usées.

 

 Emissions de Méthane dans le Bassin Permien lors de l'extraction de gaz de schiste

 

Pérou

L’éruption aux Tonga a créé un tsunami qui a déclenché une marée noire de 1million de litres sur les côtes péruviennes. Un pétrolier de la compagnie espagnol Repsol, qui était en train de décharger sa cargaison, a été fortement secoué par les vagues.

L'accident a eu lieu dans la raffinerie La Pampilla, à Ventanilla, dans la région de Lima. La raffinerie rejette la responsabilité sur les conditions maritimes, assurant que les autorités péruviennes n'avaient pas émis d'alerte sur un possible renforcement de la houle en raison de l'éruption volcanique aux Tonga.

Le gouvernement péruvien a annoncé une "urgence environnementale" de 90 jours.

 

Venezuela

Le président Nicolas Maduro désire faire monter l’extraction pétrolière à 2 millions b/j en 2022. En 2008, le pays membre de l’OPEP atteignait 3,2 millions b/j et seulement 430'000 en 2020. En novembre dernier, le pays a surpris tout le monde avec une production de 824'000 b/j.

L’embargo américain a coupé les finances du pays même si la Chine et surtout la Russie ont pris le relais pour importer du pétrole.

Le pétrole vénézuélien est très lourd et ressemble aux sables bitumineux. La compagnie pétrolière nationale PDVSA manque d’argent et beaucoup de compétences sont parties à l’étranger. Le pays a atteint son peak oil depuis plus d’une dizaine d’années et depuis c’est la descente aux enfers.

 

Mexique

Le pétrolier national PEMEX va suspendre ses exportations de pétrole d’ici à 2023 afin de servir essentiellement le Mexique. Actuellement, Pemex n’a pas les capacités de raffiner tout le pétrole produit localement.

 

Canada

A Québec, le thermomètre est descendu à -24,9 degrés, ce qui a fortement augmenté la consommation d’électricité. Si la température n’est pas affolant pour le Canada, la consommation a atteint 39’031 mégawatts, un record pour Hydro-Québec.

Le premier ministre Justin Trudeau a quitté la capitale afin d'échapper aux Convois de la Liberté des chauffeurs canadiens. Avec le pass covid en activité depuis le 15 janvier, tous les chauffeurs ne peuvent plus passer la frontière avec les USA. Du coup, par un heureux hasard, il est atteint du covid et donc n'aura plus besoin de rentrer dans la capitale pendant quelques jours.

 

Les chauffeurs routiers en ont marre des restrictions Covid.
Des convois géants "Convois de la Liberté" se sont organisé dans tout le pays pour se retrouver dans la capitale.

 

 

 

Asie

Le Regional Comprehensive Economic Partnership – RCEP (Partenariat économique régional global) est opérationnel depuis le 1er janvier. Il réunit 15 pays, soit 2,2 milliards d’habitants, et pèse 30,6% du PIB mondial. Bref, c’est le plus grand bloc de libre-échange du monde. L’Inde est restée à l’écart alors que Pékin dirige la manœuvre sur : Australie, Brunei, Cambodge, Chine, Corée du Sud, Indonésie, Japon, Laos, Malaisie, Birmanie, Nouvelle-Zélande, Philippines, Singapour, Thaïlande et Vietnam.

 

Thaïlande

La marine tente de contenir une marée noire, après la fuite d'un oléoduc sous-marin de l’entreprise Star Petroleum Refining Public Company Limited.

Il a déversé entre 20'000 et 50’000 litres de pétrole proche de l’ile touristique de Koh Samet dans le golfe de Thaïlande.

 

Indonésie

L'Indonésie, le premier exportateur mondial de charbon thermique, a provoqué une onde de choc en suspendant les exportations de charbon. Les réserves à disposition des centrales électriques nationales ne sont plus suffisantes.

 

 

 Dessin Chappatte

 

Afrique

Kenya

Blackout électrique au Kenya. Kenya Power, 4 pylônes électriques se sont effondrés près de la capitale Nairobi. Résultats : deux jours de blackout dans un pays de 50 millions d’habitants.

 

Mali

L'ambassadeur français a été prié de quitter le pays suite à des prises de paroles de ministres français. La milice Wagner, financé par la Russie, et l'Etat Islamique se rapprochent dangereusement des mines d'uranium du Niger exploitées par la France à destination des centrales françaises et chinoises.

 

Libye

Les élections de décembre ont été reportées. L'instabilité du pays pèse sur les exportations pétrolières et coincent les projets de l'OPEP. En effet, le monde a besoin de plus de pétrole et c'est à ce moment que la production Libyenne diminue.

Le manque d'entrées de pétrodollars dans le pays ne fait qu'augmenter les tensions.

 

 

 

Phrases du mois

"Les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Et donc on va continuer de le faire, jusqu’au bout." Emmanuel Macron

"Pour l'Autriche, c'est clair : ni l'énergie nucléaire ni le gaz fossile n'ont été exclus de la taxonomie proposée (par l'UE).  Si ces plans sont mis en œuvre tels quels, nous engagerons des poursuites... Le greenwashing de l'énergie atomique et du gaz fossile est totalement inacceptable."  Leonore Gewessler, Ministre autrichienne de la protection du climat

"C'est étrange que les gens pensent que Joe Biden est un leader pour le climat quand on voit ce que son administration fait. Les États-Unis sont en fait en train de développer l'infrastructure des combustibles fossiles. "Pourquoi les États-Unis font-ils cela ? Il ne devrait pas incomber à nous, militants et adolescents qui veulent simplement aller à l'école, de sensibiliser et d'informer les gens que nous sommes réellement confrontés à une urgence."  Greta Thunberg

 

Cette revue s'appuie sur les sources de: Tom Whipple et Steve Andrews d'ASPO USA de Resilience.org, l'humour des chroniques matinales de Thomas Veuillet Investir.ch,  et toutes les informations diverses et variées, récoltées dans différents médias à travers le monde comme FT.com, Bloomberg, RT Russia, NHK, etc.

 

 

 

Notre Mission

Ne pas vous dire ce que vous devez penser, mais dire ce qui se passe dans les coulisses du Business des Energies.

Contact

PicEnenergie 2000Watts.org
Chatel-St-Denis, Suisse

+41 77 430 6066
LaurentH (at)2000Watts.org
Pétrole Peak Oil
Laurent Horvath
2000Watts_org