Gaz Home - PicEnergie.org

France Nucléaire: EDF obtient un nouveau délai pour Fessenheim

La fermeture de la centrale de Fessenheim a été reportée jusqu'à l'ouverture de l’EPR de Flamanville, début de 2019. Ainsi, c'est le nouveau président français qui prendra la décision de la fermeture, ou pas, de la plus vieille centrale française.

Le conseil d’administration d’EDF a voté un arrêt, mais sous conditions. Le vote a été serré car les six administrateurs des salariés ont voté contre cette délibération et les six administrateurs indépendants, dont le PDG du groupe Jean-Bernard Lévy, qui a une voix prépondérante en cas d’égalité, ont voté pour. Les six administrateurs représentant l’Etat n’ont pas pris part au vote, en raison d’un conflit d’intérêts, puisque l’Etat est actionnaire à plus de 83 % de l’électricien.

Explosion sans gravité à la Centrale Nucléaire de Flamanville, France

Une explosion "hors zone nucléaire" s’est produite à la centrale nucléaire de Flamanville, France, ce jeudi matin 9 février vers 10 heures. La préfecture qui assure de "l’absence de tout risque nucléaire" que l'incendie a été maîtrisé.

L'explosion a eu lieu dans la salle des machines de la centrale nucléaire de Flamanville suivi par un incendie. Cinq personnes ont été «légèrement intoxiquées» mais aucun blessé grave n'est à déplorer, a précisé Olivier Marmion, directeur de cabinet du préfet.

Le Démantèlement : le futur du Nucléaire

Suite à la catastrophe de Fukushima, l’industrie du nucléaire civil montre un frémissement de reprise. Sur la pointe des pieds, l’Angleterre est le premier pays européen à retenter l’aventure bien que l’extraction d’uranium plafonne. 

Alors que les fabriquant de centrales croulent sous les dettes, ces multinationales sont en train de se tourner vers un nouvel eldorado plus profitable et bien moins risqué: le démantèlement des vieilles centrales.

Nucléaire: Toshiba perd 8 milliards $ dans sa rocambolesque aventure américaine

Dans le monde du nucléaire, il n’y a pas que le français Areva qui collectionne les dettes et les cachoteries. Son concurrent japonais, Toshiba, vient de placer la barre encore plus haut!

Le géant japonais pionnier de la TV couleur, des ampoules électriques, d’informatique, de médecine ou des cartes flash se retrouve avec un découvert qui pourrait atteindre 8 milliards $ à cause d’investissements hasardeux dans le nucléaire américain. 
Voici son histoire:

Nucléaire Suisse: les barons de l’électricité agacent

Les Suisse vont voter pour la fin du nucléaire d’ici à 2030. Pris de panique, les 3 producteurs d’électricité nucléaire, Alpiq-Axpo-FMB, montrent dans ce débat autant d’aisance que des éléphants dans un magasin de porcelaines.

Au lieu de tenter d’amadouer les citoyens, ils font preuve d’une arrogance qui est de moins en moins en phase avec le monde actuel. Ce comportement encourage à donner une bonne leçon à ces enfants gâtés.

Plus d'articles...

Podcast

Notre Mission

Ne pas vous dire ce que vous devez penser, mais dire ce qui se passe dans les coulisses du Business des Energies.

Contact

2000Watts.org
Chatel-St-Denis, Suisse


Email:    LaurentH (at)2000Watts.org
  Pétrole Peak Oil
 Laurent Horvath
 2000Watts_org