• Comprendre le Business des Energies

    Pic Energie.org 2000Watts.org
  • 1

Banque Nationale Suisse


La Mission de 2000Watts.org

Ne pas vous dire ce que vous devez penser, mais dire ce qui se passe dans les coulisses du Business des Energies.
Retrouvez-nous sur:

.

  • Home
  • Renouvelables
  • L’AIE annonce un pic Energétique d’ici à 2030 et +2,5 degrés d’ici à 2100

L’AIE annonce un pic Energétique d’ici à 2030 et +2,5 degrés d’ici à 2100

L'Agence internationale de l'énergie vient de publier son nouveau rapport annuel sur les perspectives énergétiques mondiales. L’AIE a été fondée suite à la crise pétrolière de 1973 par les pétroliers.

Dans l’édition de la World Energy Outlook 2022, Fatih Birol, directeur, annonce que nous arrivons dans 7 ans à un plateau d’extraction de charbon, de gaz méthane et de pétrole et que nous nous dirigeons vers une augmentation de la température de +2,5 degrés.

 

Résumé de la World Energy Outlook 2022

"Après une croissance rapide de la consommation de gaz au cours des dix dernières années, nous pensons que l'âge d'or du gaz méthane touche à sa fin. Avec le déclin du charbon et du pétrole que nous prévoyions déjà, nous voyons maintenant un pic autour de 2030 pour tous les combustibles fossiles."

Selon lui, le monde s'approche rapidement d'un "moment charnière dans l'histoire de l'énergie", car la demande de combustibles fossiles qui sous-tendent l'économie moderne depuis l'avènement de l'évolution industrielle approche d'un point d'inflexion.

Les politiques énergétiques des gouvernements évoluent rapidement, en partie pour contrer les retombées de la décision de la Russie d'armer ses approvisionnements en gaz vers l'Europe en représailles au soutien occidental à l'Ukraine. Ce changement de politique aura des répercussions pendant "des décennies à venir."

 

Scénario de l'évolution de la production d'électricité de 2021 à 2030

 

Des prix inconnus

Les prix du gaz méthane ont atteint des niveaux jamais vus auparavant, dépassant les $250 pour un baril de pétrole.

Les prix du charbon ont également atteint des niveaux record, tandis que le pétrole a largement dépassé les $100 le baril à la mi-2022 avant de retomber.

Les prix élevés du gaz et du charbon représentent 90% de la pression à la hausse sur les coûts de l'électricité dans le monde.

Pour compenser les insuffisances de l'approvisionnement en gaz russe, l'Europe devrait importer 50 milliards m3 supplémentaires de gaz naturel liquéfié (GNL) en 2022 par rapport à l'année précédente. On ne parle même pas de l’interruption des importations de pétrole d’ici à décembre et de diesel dès février 2023.

En Chine, le plus grand consommateur de combustibles fossiles au monde, la demande de charbon et de pétrole devrait atteindre un pic avant la fin de cette décennie grâce à d'importants investissements dans les énergies renouvelables.

 

Des investissements de 2'000 milliards par année

Les investissements dans les énergies propres augmenteront d'environ 50 % d'ici la fin de la décennie pour atteindre $2’000 milliards par an, soit plus du double du montant investi annuellement dans les combustibles fossiles aujourd'hui.

Cependant, l’AIE a prévenu que les investissements verts devaient augmenter encore plus rapidement pour atteindre $4 milliards par an d'ici à 2030 si l'on voulait que les gouvernements atteignent leurs objectifs de zéro émission nette.

 

Scénario pour le peak oil prévu à 103,2 millions de barils par jour après 2030

 

Un hiver 2023 compliqué

La demande de combustibles fossiles ne diminuerait que "régulièrement du milieu des années 2020 à 2050, d'une moyenne annuelle à peu près équivalente à la production à vie d'un grand champ pétrolifère".

Cet hiver et le suivant s'annoncent encore difficiles pour les pays qui dépendaient jusqu'alors fortement de la Russie, malgré la récente baisse des prix du gaz. Alors que les membres de l'UE ont réussi à remplir les installations de stockage à un niveau proche de leur capacité pour cet hiver, M. Birol a déclaré que des défis subsistent pour ce qui se passe au-delà du printemps 2023.

"En l'absence d'un hiver exceptionnellement rigoureux ou d'une grande surprise, nous traverserons cet hiver avec quelques meurtrissures économiques et sociales dans notre société. Mais en mars, nous n'aurons qu'environ 25 % de nos stockages de gaz pleins, et comment allons-nous les remplir à nouveau ?"

 

Evolution jusqu’en 2050

La consommation mondiale de combustibles fossiles a augmenté parallèlement au PIB depuis le début de la révolution industrielle au 18e siècle : inverser cette tendance tout en poursuivant l'expansion de l'économie mondiale sera un moment décisif dans l'histoire de l'énergie.

La part des combustibles fossiles dans le bouquet énergétique mondial est restée obstinément élevée, à environ 80 %, pendant des décennies.

Le peak oil de la demande culmine au milieu des années 2030 à 103 millions de barils par jour.

En 2030, cette part tombe en dessous de 75%, et juste au-dessus de 60% en 2050. Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie atteignent un point culminant en 2025, à 37 milliards de tonnes (Gt) par an, et retombent à 32 Gt en 2050.

Cela serait associé à une augmentation d'environ 2,5 °C des températures moyennes mondiales d'ici 2100. La réduction des extractions est loin d'être suffisante pour éviter les impacts graves d'un changement climatique.

 

Source: AIE, World Energy Outlook 2022

Notre Mission

Ne pas vous dire ce que vous devez penser, mais dire ce qui se passe dans les coulisses du Business des Energies.

Contact

PicEnenergie 2000Watts.org
Chatel-St-Denis, Suisse

+41 77 430 6066
LaurentH (at)2000Watts.org
Pétrole Peak Oil
Laurent Horvath
2000Watts_org