AddThis Social Bookmark Button

Energies & Pétrole: Rétrospective Juin 2011

Je vous invite à faire un tour du monde des différentes énergies et du pétrole. Bienvenue dans la rétrospective de juin 2011.

La différence entre le pétrole WTI des USA et le pétrole Brent de la Mer du Nord ne cesse de croitre pour atteindre une différence de 23,33$ par baril (lire article Jeff Rubin). Aux USA, le prix du gallon d’essence en a profité pour terminer à 3,10$ les 3,8 litres. Ce n'est toujours pas très cher pour nous européens.

Namibie

Il se pourrait que 11 milliards de barils de pétrole se trouveraient dans le sol de la Namibie. La production débuterait dans les quatre ans et pourrait produire jusqu'à 1 million de barils par jour. La Namibie rejoindrait son voisin l'Angola qui aurait des réserves estimées de 13 milliards de barils.

 

USA

Les consommateurs américains dépensent chaque jour 500 millions de dollars de plus, par rapport à l'année passée, pour acheter le carburant qui va dans leurs très chères voitures. Tout cet argent part directement dans les pays du Moyen-Orient, au Vénézuela et en Russie, au lieu d'être utilisé à l'interne pour redresser l'économie nationale. Ne vous inquiétez pas, c'est la même chose chez nous!

Le congrès américain est sur le point de bloquer une loi fédérale qui propose de cesser l'utilisation des ampoules standards et de les changer pour des ampoules plus efficaces.

Nos amis de Goldman Sachs, qui jouent à faire monter et descendre les prix du pétrole selon leurs volontés, prévoient que les prix du pétrole seront bien plus élevés en 2012 et devraient atteindre 140 $. A chaque fois que je vois une prévision de Goldman-Sachs, je me demande ce qui se cache derrière cette annonce et comment ils vont se faire de l'argent sur le dos des investisseurs qui suivent leurs conseils.

La production de l'OPEP aurait augmenté de 530’000 barils au mois de juin, bien en dessous des 1,6 millions de barils manquants de la Libye.

 

Vénézuéla

L'annonce du cancer du président vénézuélien, Chavez, remet en question le futur de l'industrie pétrolière dans ce pays. La stratégie du président comprenait l'expropriation des compagnies pétrolières internationales, le contrôle des champs pétroliers par l’Etat afin de payer le programme social pour les vénézuéliens. Durant les 12 dernières années de son règne, les infrastructures n'ont pas cessé de se déteriorer.

Les États-Unis importent plus de 900’000 barils chaque jour du Venezuela, et la Chine 600’000 barils. Bien entendu, le pétrole est  la majeure source de revenus du Venezuela.

 

La Chine

Une combinaison de sécheresses et d'inondations ont eu un impact majeur sur la production de nourriture en Chine. Pékin a dû acheter 540'000 tonnes de blé américain. Pour une fois que la Chine achète un produit américain!

Les analystes prévoient que la Chine devrait importer entre 5 et 8 millions de tonnes cette année. L'année passée la Chine avait importé du blé pour la première fois en 14 ans.

China National Petroleum a débuté ses opérations pour la construction d'un gazoduc long de 8'704 km pour relier le centre du pays à la province de Guangdong. Une fois terminé, il deviendra le plus long gazoduc du monde.

La Chine a offert 700 millions de dollars à la Tanzanie pour la construction d'une unité de production électrique. La présence de la Chine sur le sol africain s'étend de jour en jour.

 

Inde

En Inde, les importations de charbon ont diminué de 21 % dans la première partie de 2011 par rapport à 2010. En Chine, l'augmentation a été de 18%. Intéressant paradoxe alors que les prix du charbon ont augmenté de 30% depuis le début de l'année.

L'Inde va augmenter ses subventions pour les carburants de 6,8 milliards de dollars. L'Inde est l'un des nombreux pays d'Asie qui subventionne lourdement les prix de l'essence. Un généreux cadeau pour les automobilistes.

 

Pakistan

Les nouvelles qui nous arrivent du Pakistan soulignent que ce pays va de mal en pis au niveau énergétique. Le manque endémique d'électricité s'est ajouté au manque de gaz naturel liquide. Au Pakistan, plus de 2,7 millions de voitures utilisent le gaz naturel comme carburant soit près de 50 % des immatriculations. Un record mondial.

L'industrie textile, 60 % des exportations du pays, a de la peine à supporter les 12h00 quotidiennes de coupures électriques.  Il est estimé que 25’000 entreprises seraient touchées par cette crise énergétique et que 500’000 personnes auraient perdu leur emplois.

La sécheresse a fortement limité la production hydroélectrique. Les prix élevés du pétrole, du gaz, du charbon limitent les importations de ces énergies devenues trop chères. Pour résoudre cette crise, le Pakistan est en train de créer un gazoduc afin d'amener du gaz iranien sur son territoire. Ce gazoduc sera prêt dès 2014.

L'un des nombreux problèmes dont fait face le Pakistan, c'est le vol d'électricité. Dans certaines régions, le 30 à 40 % de l'électricité serait ainsi dérobé, laissant les producteurs dans l'incapacité de payer le carburant pour faire fonctionner leurs génératrices. Cerise sur le gâteau, le prix de vente de l'électricité est 20% moins chère que son prix de production! Allez trouver une solution dans des conditions pareilles.

 

Iran

Le ministre iranien de l'énergie a demandé au Président Mahmoud Ahmadinejad d’intervenir pour réduire des coupures de gaz dans les unités de productions d’électricité. Selon le ministre, 15 unités de production n’ont plus le gaz et ne peuvent plus fonctionner. Etrange pour le deuxième pays exportateur de gaz. Les cordonniers ne sont-ils pas les moins bien chaussés?

 

Korée du Sud

La consommation de la Corée du Sud a augmenté de 5,3 % en mai à 60,27 millions de barils. Rien à voir avec les prochains Jeux Olympiques qu'ils vont organiser.

 

Dubai

Dubai, le deuxième plus grand territoire des émirats arabes unis, a cessé de livrer du diesel subventionné à ses voisins devant l'incapacité de la ville de payer ses propres dettes.

Japon

Mitsubishi a débuté des discussions avec un producteur d'énergie canadien en afin d'exporter du gaz au Japon.

Le Japon aura besoin de 55'000 barils/jours de plus durant les mois de juillet à septembre pour compenser la perte de production des centrales nucléaires. Du césium 137 radioactif a été découvert dans l'eau potable de la ville de Tokyo.

 

Angleterre

En Angleterre, 1,3 millions d'automobilistes ont renoncé à leurs voitures durant les 12 derniers mois. La chute est de 30 %.

 

Egypte

Pour la troisième fois en très peu de temps, les livraisons de gaz de l'Égypte à la Jordanie ont été interrompues à cause d'un sabotage. Le gazoduc Sinai Peninsula fait souvent l'objet d'attaques. La Jordanie compte sur les livraisons de gaz bon marché de son voisin pour produire son électricité.

Argentine

L'Amérique du Sud fait face à un hiver très rigoureux. L'Argentine compte de nombreuses coupures d'électricité et a décidé de rationner son gaz naturel.

 

Russie

En Russie, l'armée prévoit de déployer deux brigades dans le nord du pays pour défendre ses intérêts dans la région arctique. Le réchauffement climatique à libérer les territoires qui pourraient contenir des ressources énergétiques.

La Russie a recommencé ses livraisons d'électricité à la Biélorussie. La Russie demandait à Minsk de régler ses impayés de 1,2 milliards de roubles (près de 300 millions d'euros). Quand on tient le couteau par le manche, la situation est toujours plus facile.

 

Shell

Royal Dutch Shell va produire plus de Gaz que de pétrole en 2012 a annoncé son CEO M. Voser. Selon lui, le futur appartient au gaz.

 

BP

BP tente de retrouver une partie de son fonds de compensation de 20 milliards de dollars pour la catastrophe du Golfe du Mexique de l'année dernière. Selon l'entreprise, ces fonds ne sont plus nécessaires pour la reprise économique du Golfe du Mexique. La presse-release de BP ne donne pas l'avis des pêcheurs du Golf du Mexique.

 

Par Laurent Horvath
Sources: The Energy Bulletin, Ria Novosti, NY Times

 

blog comments powered by Disqus

Nucléaire: Hinkley Point

AddThis Social Bookmark Button
Décryptage de l'accord{ Dim lights }Par Laurent Horvath