AddThis Social Bookmark Button

Le pétrole assit sur un baril de poudre

Edito-2000Watts.org - Les prix du pétrole sont installés dans les starting blocks. Tous les indicateurs montrent que les prix du pétrole vont atteindre des sommets dès la reprise économique. Pour les traders, prendre le bon wagon permettra de substantiels bénéfices.

C’est ainsi qu’après une baisse magistrale en décembre dernier, le pétrole a repris 60%, mais ce n’est pas assez. Le record à battre a été fixé à 147$ en été 2008.

La question est : est-ce un record infranchissable ou est-ce un nouveau seuil déjà connu en passe de devenir un nouveau standard ?

Alors que les stocks sont actuellement au plus haut (349,5 millions de barils aux USA) et la crise toujours bien présente, le baril dépasse les 70$. Toute information positive sur la sortie de la crise, influencent immédiatement et frénétiquement les cours du pétrole. Comme dit le dicton: "dans les matières premières, le stock a toujours raison", il semblerait logique de voir, ces prochains mois, les prix du baril diminuer.

Mais quel prix verra-t-on dans 9 à 12 mois, si les stocks devaient diminuer et la crise s'estomper ?

 

OPEP en ange gardien

L'OPEP possède une marge de manoeuvre assez grande dans le court et moyen terme. Avec une diminution de plus de 4,2 millions de barils par jour, elle possède une capacité de production qui lui permettra d'influencer des prix trop élevés qui pourraient pousser certains pays à développer les énergies renouvelables.

 

Le juste prix: Pétrole - Energies Renouvelables

Le juste prix pour les producteurs de pétrole se trouve entre les coûts d'extraction et un prix de vente qui décourage toute concurrence de produits de substitution (renouvelables), tout en maximisant leurs bénéfices. Un prix trop élevé du pétrole encouragerait trop fortement les initiatives des énergies renouvelables du futur au détriment des énergies du passé: pétrole et gaz notamment.

C'est sur ce fil du rasoir, que les producteurs vont jouer ces prochaines années.

 

Réunion de l'OPEP en Septembre

Le cartel du Pétrole: OPEP se réunira le 9 septembre 2009 afin d'analyser la situation actuelle. L'OPEP a déjà diminué de 4,2 millions de barils par jour sa production à 24,8145 millions de barils produits.

Sheikh Ahmed Abdullah al-Sabah du Koweït estime que l'OPEP ne diminuera pas sa production car les prix actuels sont satisfaisants.

 

Prix en Hausse

Hier, le baril au New York Mercantile Exchange a atteint les $72.39 suite à l'annonce du département de l'énergie américain de la hausse de la demande américaine de 3,1 % la semaine dernière à 19,3 millions de barils par jour.

Un exemple de plus qui montre l'impatience des investisseurs a faire de juteux bénéfices sur un produit à l'avenir bien prometteur.

 

Lire les autres Edito

Nucléaire: Hinkley Point

AddThis Social Bookmark Button
Décryptage de l'accord{ Dim lights }Par Laurent Horvath