Edito

AddThis Social Bookmark Button

Climat - Energie: Si Trump s’inspirait de l'Europe?

Alors que les programmes énergétiques et environnementaux du prochain président élu américain, Donald Trump, sont toujours inconnus, les spéculations vont bon train. Des pistes sont évoquées, mais rien n'est officiel.

En attendant que le Président Trump dévoile son plan, que se passerait-il, s’il s’inspirait de certaines actions menées en Suisse et en Europe ?

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Energie, Robotisation, Climat : l’équation des entreprises

Les USA et la Chine ont ratifié l'accord de la COP21 de Paris sur le climat ce qui pourrait donner le feu vert à une réduction de CO2 au niveau mondial.

En Europe et aux USA, les groupes de pression des grandes entreprises montent aux barricades pour prophétiser une vague de licenciements sans précédent ainsi que la perte de compétitivité des entreprises liées à la décarbonisation.

La Suisse va voter à la fin septembre pour activer cette transition écono-energétique d’ici à 2050 et elle n’échappe pas à la pression de ces lobbies.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Accord TransAtlantique : La Menace des Entreprises

La compagnie de pipelines canadiens TransCanada Inc poursuit en justice le Gouvernement Américain et demande 15 milliards $ de dédommagement pour l’annulation de la construction de l’oléoduc transfrontalier Keystone XL entre les USA et le Canada.

Sur la base de l’accord de libre-échange nord-américain (Aléna), TransCanada a présenté sa demande d’arbitrage. Cet exemple souligne la dangerosité et la perversité des accords de libre échange comme le TTIP (Partenariat transatlantique de commerce et d'investissement entre l’Europe et les USA).

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Les Banques tentent de passer du green washing à la réalité

Depuis la chute des prix du baril, les compagnies pétrolières ont diminué de plus de 500 milliards $ leurs investissements. Ce montant devrait doubler d’ici à 2020 selon Wood Mackenzie, la référence américaine dans l’analyse pétrolière.

Le yoyo des prix du baril (de 100$-27$-50$) ont mis les investisseurs et les banquiers face à de lourdes pertes.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Incendie de Fort McMurray: L'Enfer du Décor

L'énorme incendie, qui ravage la ville de Fort McMurray, Alberta, est perçu comme une tragédie au Canada. Plus de 2000 km2 de forêts et des milliers d’habitations ont été détruits dans une ville inventée pour extraire un pétrole non conventionnel.

Bien que les feux se propagent loin des centres d’exploitation des sables bitumineux, la production a déjà diminué de 1 million de barils/jour (b/j). On ne peut s’empêcher de faire un lien entre le réchauffement climatique et la technologie d’extraction d'or noir la plus polluante. Est-ce que cet écosystème industriel, environnemental et économique pourra se reconstruire alors que les cours du pétrole remontent grâce à cette catastrophe ?

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Energie: L'Angleterre en mauvaise posture

La théorie de l’évolution démontre que ce n’est pas l’espèce la plus forte qui survit mais celle qui est capable de s’adapter aux changements. Les stratégies énergétiques de l’Angleterre et de la Suisse illustrent parfaitement ce schéma.

Historiquement le Royaume Unis s’appuie sur le couple gaz/pétrole de la Mer du Nord ainsi que sa maîtrise de l’atome. Mais aujourd’hui les plans subissent des bouleversements inattendus.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Pétrole: Russie et Arabie au secours de la Victoire

Ennemi en Syrie et féroces concurrents sur les marchés pétroliers, l’Arabie Saoudite et la Russie ont trouvé un terrain d’entente afin de reprendre la main sur la chute des cours de l’or noir. En compagnie du Venezuela et du Qatar, proposition a été faite de geler leurs productions au niveau de janvier.

Pour entrer en force, tous les membres de l’OPEP devront accepter cette proposition.
Mais derrière cette proposition largement médiatisée se cache une logique. Quoi qu’il arrive la production mondiale de pétrole va diminuer dans les mois à venir.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

COP21: Sans les mots: Pétrole, Gaz, Charbon, Avion, Transport

Comme tous les CEO efficaces, avant d’arriver dans la COP21 François Hollande, avait déjà obtenu des engagements de ses partenaires. Le vote n’était qu’une formalité. Le président français n’était pas le seul à avoir travaillé dans l’ombre pour obtenir un succès.

Depuis des mois, certains lobby suivaient la même stratégie dans les coulisses. Au total, dans les 32 pages de l’Accord de Paris, vous ne trouverez pas les mots : Pétrole, Charbon ou Gaz, Aviation et Transport. Les grands absents sont les plus visibles.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Pinocchios du climat: EDF, Chevron, BNP Paribas

Deux sponsors officiels de la Conférence climat COP21 figurent parmi les lauréats des "Pires Pinocchios du Climat". Les 3 vainqueurs sont: EDF pour ses publicités pro-nucléaire; Chevron pour son lobbying en faveur du gaz de schiste en Argentine et ailleurs et BNP Paribas pour ses investissements dans le charbon.

Les prix Pinocchio visent à mettre en lumière les pratiques douteuses et les faux discours des multinationales.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

La Grèce en manque d’énergie

Presque tous les aspects de l’accord Europe-Grèce ont été disséqués par les médias. Cependant un domaine est passé inaperçu: le secteur énergétique bien que la liste des horreurs proposées par Bruxelles, inclue la privatisation de l’électricité, du gaz, du pétrole et du transport d’électricité. Ces pans de l’économie grecque vont passer dans les mains des entreprises allemandes ou françaises en quête de très bonnes affaires à vil prix.

Avec ce plan, la Grèce a bien peu de chance de s’en sortir alors qu'elle dépend à plus de 67% du pétrole.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Areva : Le suicide français

Existe-t-il des similitudes entre la mort annoncée du géant nucléaire français Areva et la quasi disparition de l’industrie photovoltaïque européenne ? A première vue, non. Mais en regardant du côté de Pékin, nous constatons une systémique et un soutien sans faille du régime pour les technologies énergétiques.

Cependant le suicide d’Areva est d’abord français grâce à une stratégie mégalomane et arrogante de la filière de l’atome made in France.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Crash pétrolier: Made in USA?

Au-delà de l'offre et de la demande, de nombreuses spéculations tournent autour des raisons du crash pétrolier et de ses instigateurs. L'OPEP et surtout l'Arabie Saoudite ont été désignés comme responsable naturel de la chute des cours. Cependant une hypothèse tend à démontrer qu'il s'agit bien d'une attaque coordonnée et réfléchie et que Washington, à défaut d'en être le chef d'orchestre, fait partie de la chorégraphie.

L'attaque américaine sur les cours pétroliers est d'autant plus habile qu'elle permettrait, entre autre, à Washington de se dégager de la bulle spéculative sur les forages de schiste. En quelques années, les junk bond sur les exploitants d'huile de schiste ont explosé à plus de 173 milliards $ et menaçaient de reproduire l'épisode financier de 2008. En tout cas, l'ampleur de la chute a probablement dépassé les espérances de ses investigateurs.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Crash du pétrole, Boom de l'Economie?

Pendant plus de 50 ans, la vie prix du baril de pétrole n’aura été qu’un long fleuve tranquille. Mais depuis la pénurie de production de 2007, le baril est devenu un incontrôlable yoyo passant de 147$ en juin 2008 à 35$ durant la crise financière pour remonter à 127$ cette année et rechuter aujourd’hui vers les 60$.

Ces fluctuations perturbent la croissance mondiale qui s'est construite et qui repose sur l’abondance énergétique pétrolière. Notre système économique occidental s’asphyxie dès que l’or noir franchi les 100$ et respire en dessous de cette marque virtuelle. Le cycle que nous venons de vivre aura duré 6 ans et cette tendance est appelée à se reproduire, peut-être de manière de plus en plus rapide. Jusqu’à son emballement ?

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Pétrole: Les prix s'effondrent. Une vraie partie d'échec

L'Arabie Saoudite, le Koweit et la Russie inondent le marché de pétrole. Depuis le peak de juin, les prix sont en chute libre pour atteindre les 80$ le baril. Et si le but de cette improbable coalition est de remettre en question la nouvelle hégémonie pétrolière des USA et ses huiles de schiste?

Nous assistons peut-être à une formidable partie d'échec entre les grandes puissances pétrolières afin de garder le leadership mondial ainsi que le contrôle stratégique et énergétique du monde. Ce n'est qu'une hypothèse, mais si elle rejoignait la réalité?

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

CO2: Un nouveau record à 396 ppm

Nous sommes à deux doigts de passer la limite de cO2 à 400 parties par million. L'OMM (Organisation météorologique mondiale) a annoncé une hausse record dans la concentration des gaz à effet dans l'atmosphère en 2013.

En 2013, en moyenne mondiale, la teneur de l'atmosphère en CO2 était de 396,0 parties par million (ppm), soit 2,9 ppm de plus qu'en 2012, ce qui représente la plus forte augmentation annuelle de la période 1984-2013.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Hausse de la consommation d'énergie en Suisse: +2,5%

Avec 896'000 térajoules d'énergies consommées en 2013, la Suisse n'a juste pas battu le record de 2010 (902'980 TJ). Dans le détail, la consommation de mazout (fioul) a augmenté de 5,4% et celle de gaz naturel de 5,9%, ces deux composants sont parmi les énergies les plus productrices de CO2. La consommation d'électricité a progressé de 0,6% selon l'OFEN et les carburants sont stables.

L'hiver rigoureux peut certainement apporter une raison sur la consommation de fioul et de gaz, mais l'augmentation de la croissance (PIB) suit logiquement cette courbe.

Lire la suite...

Plus d'articles...

Page 1 sur 4

Début
Précédent
1

Nucléaire: Hinkley Point

AddThis Social Bookmark Button
Décryptage de l'accord{ Dim lights }Par Laurent Horvath