Pétrole News

Pétrole Prix

Pétrole Tendances

AddThis Social Bookmark Button

Le pétrole plonge sous les 30 dollars le baril

Le calvaire continue pour les producteurs de pétrole: la baril est descendu à 29,42$ à New York et 31.01$ à Londres. Il faut remonter au 9 février 2004 pour trouver un cours aussi bas. Le baril a perdu 2$ durant les 2 derniers jours. Il avait terminé l'année à 37$ et on dirait que le baril n'a pas encore trouvé un parachute.

Cette fois, les traders montrent du doigts l'Iran qui pourrait conclure son accord avec Washington et déverser quelques millions de barils à un prix discount sur les marchés.

Après avoir commencé sa chute en juillet 2014 face au refus de l'Arabie Saoudite de baisser sa production et de réguler les prix sur les marchés, le baril dévisse.

La levée des sanctions contre Téhéran ne peut pas intervenir à un pire moment pour le marché pétrolier. Le marché mondial reste trop approvisionné et personne ne veut faire le premier pas pour couper sa production.

La publication de l'enquête Baker Hughes, qui recense les puits en activité aux États-Unis, pourrait venir conforter davantage la guerre des prix menée par l'Arabie saoudite face au pétrole de schiste américain et face à l'Iran, si le déclin du nombre de puits US venait à se poursuivre. Les faillites américaines prennent quand à elles l'ascenseur. Au moins quelque chose qui monte!

Comprendre le Pétrole

AddThis Social Bookmark Button
Mieux Comprendre le Pétrole{ Dim lights }Par Thomas Veillet, MorningBull

Prix Pétrole New York

Prix Pétrole Londres

Nucléaire: Hinkley Point

AddThis Social Bookmark Button
Décryptage de l'accord{ Dim lights }Par Laurent Horvath

Jeff Rubin: Globalisation

AddThis Social Bookmark Button
Quel est l'effet du baril à 100$ sur la Globalisation?{ Dim lights }3 Minutes pour Comprendre l'Energie