Pétrole News

Pétrole Prix

Pétrole Tendances

Prix du Pétrole

AddThis Social Bookmark Button

Le baril de pétrole passe sous les 60$

Le crash pétrolier continue de faire son bonhomme de chemin. Le baril de pétrole vient de passer sous les 60$ à Londres à 59,86 pour être précis. A New York, il touche les 55,93$ bien loin du seuil de rentabilité des forages off-shore ou de fraking (pétrole de schiste). Nous venons d’atteindre le plus bas niveau depuis mai 2009 avec une chute de 50% depuis les 120$ du mois de juin 2014.
Nous ne savons pas qui a eu l’idée de faire exploser les prix, mais le monstre s’est transformé en Frankenstein et plus personne ne sait comment arrêter cette machine infernale.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Pétrole: le baril passe sous la barre des 60$ à New York

C'est une première depuis le 7 mai 2009. Le baril est passé en dessous des 60$ à New York et 63$ à Londres. Le crash pétrolier actuel est très violent et personne ne sait où le baril va se loger dans les mois à venir. Il y a peine 4 mois, toute personne sensée pariait sur un baril à 120$ et le voilà qu'il repart dans l'autre direction et ravage les investissements dans les techniques onéreuses.

Depuis le mois de juin, le baril a perdu presque la moitié de sa valeur. Il semble que les hedge funds ont quitté le navire et la pression exercée par l'Arabie Saoudite porte ses fruits. Mais où va le baril?

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Egypte: Forte Augmentation des prix de l'Electricité et de l'Essence

Le nouveau président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a pris le taureau par le cornes afin de réduire le déficit du budget du pays. l’Etat consacre plus de 30% de son budget aux subventions sur l'essence, l'électricité et les produits alimentaires.

Ainsi il passera aux oubliettes les subventions sur les carburants et l'électricité alors que le Caire finance à hauteur de 25 % les prix de l'énergie. L'essence super 92 va augmenter de 40%, la Super 80 de 78% et le Diesel utilisé par les microbus et les transports en commun, + 63 %. L'électricité devrait doubler graduellement durant les 5 ans à venir.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Pétrole: Chute des Prix. L'Iran veut une réunion d'urgence

L'Iran va demander à l'OPEP de convoquer une réunion d'urgence en raison de la chute actuelle des cours du pétrole. Lundi, le prix du pétrole est passé sous le seuil psychologique des 100 dollars le baril à Londres. Une première depuis juillet 2012. Son prix a baissé de 2%, à 98,56 dollars. A New York, le baril a touché les 87,30$ ce mardi.

Le budget de l'Iran dépend fortement des revenus du pétrole et du gaz. Nous comprenons l'empressement du gouvernement. La prochaine réunion de l'OPEP est prévue le 31 mai, mais l'Arabie Saoudite, qui voit d'un bon oeil les difficultés de son concurrent, voudra certainement mettre son grain de sable dans la proposition iranienne.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Arabie: Le prix du brut à 100 dollars le baril est «raisonnable»

L'actuel plus grand producteur de pétrole et le leader de l'OPEP, l'Arabie Saoudite, pense «raisonnable» un prix du brut à 100 dollars le baril, alors que les cours étaient à la hausse après l'accord sur un plan de sauvetage à Chypre.

«En 1997, je pensais qu'un prix à 20 dollars était raisonnable. En 2006, je pensais aussi qu'à 27 dollars il était raisonnable», a déclaré le ministre saoudien du Pétrole, Ali al-Nouaïmi, à des journalistes en marge d'une conférence à Koweït sur le pétrole dans le Golfe. «Maintenant, il est autour de 100 dollars (le baril) et je dis encore que c'est raisonnable», a-t-il dit.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Chute Mystérieuse des Cours du Pétrole

Ce lundi soir, nous avons assisté à une belle animation du côté du pétrole et de New York. Au début c'était calme. Puis à l'approche de la clôture, c'est devenu un-peu-trop-plus-moins calme.

Le baril, qui s'était maintenu dans la zone des 99-100$, durant toute la journée s'est fait soudainement attaquer de toutes parts et le prix du brut plongeait jusqu'à 94$ et des poussières en l'espace de quelques secondes.

Tout le monde est toujours en train de se gratter la tête. Personne n'est vraiment en mesure de dire ce qui s'est produit.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Le Pétrole passe sous les 90$ à Londres et 80$ à New York

Pour la première fois en huit mois, le pétrole a passé sous le seuil des 80 dollars le baril à New York (78,63$). De même, à Londres, le baril de Brent de la mer du Nord a fortement chuté de 3,46 dollars à 89,23 dollars, sous la barre des 90 dollars, à un niveau plus vu depuis décembre 2010.

Le bougre a perdu un tiers de sa valeur depuis mars alors qu'il dépassait les 110$ à NY et les 127$ à Londres. L'Arabie Saoudite inonde les marchés histoire de mettre la pression sur l'Iran et l'Irak et soulager les électeurs automobilistes américains alors qu'en Europe, nous mettons naïvement cette baisse sur le dos de la Grèce et de l'Espagne!

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Inde: Le Pétrole représente 30% des importations

A l'instar de l'Europe et des Amériques, les pays asiatiques et du Moyen-Orients subventionnent les carburants vendus dans leur pays et plafonnent les prix à la pompe. Le concept permet aux automobilistes locaux de pouvoir rouler sans subir l'impact des cours sur les marchés internationaux.

Ce concept avait été imaginé et implanté alors que le baril ne dépassait pas les pâquerettes. Mais depuis que le baril flirte avec les 100$, il étouffe littéralement ces pays. Le 24 mai, c'est l'Inde qui a une nouvelle fois dû augmenter les prix de 12% des carburants. Evidement que les automobilistes en sont pas très content.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Pétrole: OCDE Alarme. L'Arabie veut baisser les cours

L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) prévient que la hausse des cours du pétrole actuelle menace la reprise économique et la croissance des pays industrialisés.

De son côté, le ministre saoudien du pétrole, Ali Al-Naimi annonce dans une interview au Financial Times, que l'Arabie Saoudite "agira pour baisser les prix du pétrole élevés".  Un message identique avait déjà été envoyé il y a quelques semaines sans grand résultat...

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Pétrole: Le baril a pris 10$ en quelques jours

Comme la petite bête qui monte, qui monte, les cours du pétrole montent, montent et montent. En quelques jours, le baril a pris un billet de 10 dollars à New York et à Londres. Bon le dollars n'est plus ce qu'il n'était mais quand même. Le baril touche les 108$ à New York et 123$ à Londres.

Le coupable désigné est l'Iran qui joue au chat et la souris avec les occidentaux. Le bras de fer entre les deux protagonistes est en train de laisser des traces dans les deux camps. En Iran, la situation économique devient de plus en plus tendue. Les Etats-Unis, en pleine campagne présidentielle, sont en train de voir le prix du gallon dépasser les 4$ en Californie. Bref, nous sommes tous dans la même Galère!

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Le Pétrole perd 10$ en une semaine

Les prix du pétrole ont chuté cette semaine après que l'Organisation des pays exportateurs du pétrole (OPEP) ait décidé d'augmenter ses quotas de production de pétrole. Les quotas, initialement fixés à 24,845 millions de barils ont été augmenté à 30 millions de barils par jour. A New York, le WTI a perdu presque 10$ en quelques petites séances.

Selon l'Opep, la Libye sera capable de retourner à sa production d'avant la révolution d'ici à quelques mois. Mais de son côté, l'Arabie Saoudite a annoncé qu'elle n'allait pas continuer ses investissements pour pousser sa production à 15 millions de barils/jour d'ici à 2015. Derrière cette baisse, Goldman Sachs doit également tirer son épingle du jeu.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Pétrole: Belle Poussée de Fièvre à New York

Les prix du pétrole ont fini hier lundi en forte hausse, atteignant un record depuis le 3 août 2011 à New York. On vous évite le blah, blah sur la faiblesse du dollar, la Grèce et les manigances de Goldman Sachs pour manipuler les cours. Bref, le baril de light sweet crude a bondi de plus de 4 dollars à 91,75 dollars sur le New York Mercantile Exchange.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre a conclu à 111,45 dollars sur l'Intercontinental Exchange, en hausse de 1,92 dollar par rapport à la clôture de vendredi et 11$ de plus par rapport au début du mois. Belle performance!

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Chute de 10$ du Pétrole. Il passe sous les 100 dollars

Incroyable séance. Le Pétrole a perdu 10,39$ à Londres pour atteindre 110,80 dollars le baril. A New York, il perd 9,44$ et passe sous la barre des 100$ à 99,80$ le baril. L'or, valeur refuge, a également subit les foudres des investisseurs et repasse sous la barre des 1'500$. L'argent perd 10%.

Le prix du pétrole à plus de 100$ du baril est en train de paralyser l'économie américaine qui a vu une envolée des demandes hebdomadaires d'allocations chômage.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Evolution des Prix du Baril de Pétrole

Il y a 10 ans, le pétrole flirtait doucement avec les 25$ le baril à New York. Les prévisions de l'Agence Internationale de l'Energie estimaient un baril à 30$ le baril pour 2011.

Depuis, le pétrole a pris l'habitude de surfer sur les 100$. Pour tous les nostalgiques,
voici l'historique des prix de baril de pétrole à New York depuis 1946.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Le Baril de Pétrole passe les 120$ à Londres

Les prix du pétrole ont dépassé la barre des 120 dollars le baril à Londres. C'est la premières fois depuis plus de deux ans et demi, dans un marché porté par les inquiétudes en Libye, les bons chiffres de l'emploi aux USA et la forte demande en Chine.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai a atteint 120,63 dollars peu avant 16H00 GMT, sur l'InterContinental Exchange (ICE) de Londres, atteignant son plus haut niveau depuis le 22 août 2008.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Le Pétrole à 105$ à New York et 116$ à Londres

Et bien, dîtes-moi, quelle semaine au niveau pétrole! Nous allons pouvoir partir en weekend avec une main sur le volant et l'autre sur le porte-monnaie.

Les spéculateurs boursiers ne voudraient surtout pas rater l'opportunité que Kadhafi leur offre de se faire de l'argent en misant sur la hausse du pétrole! Surtout que si l'Arabie Saoudite s'y met aussi, ça risque d'être le jackpot. Pour rien au monde, il ne faudrait louper cette aubaine.

Alors tout le monde s'y met de coeur joie. Voici le pétrole à 105$ le baril à New York et surtout, le VRAI pétrole (celui qui nous intéresse) à 116$ le baril à Londres.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Historique le Pétrole à 100$ le Baril

C'est historique, le Pétrole vient de passer les 100$ à New York et le Brut de Brent de la mer du Nord dépasse les 111$.

En moins de 2 heures, à New York, le baril est passé de 97$ le baril à 100$ alors que la Libye vient d'annoncer qu'elle avait suspendu toute production depuis cet après-midi. Ainsi c'est 1,5 million de baril de pétrole par jour qui viennent à manquer sur les marchés alors que la Chine vient d'atteindre une consommation record en janvier et que la production à de la peine à suivre la demande de 90 millions baril/jour.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Mieux Comprendre les Coulisses du Pétrole

L'Arabie Saoudite et son mystère, le prix de l'essence qui monte mais ne redescend pas toujours aussi rapidement, les majors pétrolières comme EXXON, les réserves pétrolières mondiales, la spéculation...

C'est avec plaisir que nous vous présentons cette interview de  Thomas Veillet chroniqueur de
Morning Bull qui partage sa parfaite connaissance de la bourse et du pétrole.

Dim lights

Voir la première partie

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Le Pétrole dépasse les 100$ à Londres

Les cours du pétrole ont dépassé lundi à Londres le seuil des 100 dollars le baril, qui n'avait plus été franchi depuis plus de deux ans, poussés par les inquiétudes persistantes sur la situation en Egypte et les risques de perturbation du trafic sur le canal de Suez. A New York, le baril frise les 92$ alors qu'il n'était qu'à 85$ jeudi dernier.

A 17h15, le prix du baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars est grimpé jusqu'à 100,05 dollars sur l'Inter Continental Exchange (ICE) de Londres, à son plus haut niveau depuis le 1er octobre 2008.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Pétrole: Bolivie et Ghana prix en forte hausse

Ces deux pays, qui subventionnent lourdement l'essence et le diesel ont dû céder face aux poids financiers de cette pratique. Ainsi Evo Morales, le Président de la Bolivie annonce une augmentation de 73% des prix des carburants. En Afrique, c'est le Ghana annonce une augmentation de 30% alors que le baril est passé sur la barre des 90$.

La décision de supprimer les subventions aux carburants était une réponse aux difficultés budgétaires que connaît actuellement l'État bolivien. Le coût des subventions à l'essence est évalué à 750 millions de dollars. «Cette libération du prix des carburants n'est pas destinée à créer un excédent fiscal, mais à contenir une saignée économique» , avait justifié Evo Morales.  Les prix des carburants étaient gelés depuis six ans.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Le pétrole flambe à nouveau: En route pour 100$?

En une semaine, le prix du baril de pétrole a augmenté de 7$ à New York pour atteindre 86,71$ (+ 1,80 en une seule séance). Notre analyse Bloggeur Ludovic Leclerc l'avait vu dans son analyse de vendredi dernier (voir la vidéo ci-dessous.) Le prochain plateau est situé au dessus de 91$.

JPMorgan Chase & Co. et Bank of America Merrill Lynch prévoient que le pétrole va retrouver les 100$ d'ici au début de l'année 2011. Il semble de plus en plus clair que nous avançons vers une période très difficile et alarmante ou la production ne va pas arriver à suivre la demande.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Mieux Comprendre le Prix du Pétrole

Une nouvelle rubrique (Blog - Leclerc) vous permet de comprendre les mécanismes boursiers des prix du pétrole.

M. Ludovic Leclerc analyse la situation des cours du pétrole sur les marchés boursiers.

Avec cette très intéressante rubrique, vous pourrez ainsi mieux comprendre la formation des prix et découvrir les tendances sur les marchés boursiers par rapport aux événements.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Essence: L'Iran bataille sur ses subventions

L'Iiran retarde d'un mois l'augmentation du prix de l'essence prévue dans le cadre de la suppression progressive des subventions faites par le gouvernement iranien. Actuellement, l'automobiliste iranien paie 6 centimes d'Euro le litre avec un quota de 60 litres par mois et 28 centimes d'Euro au-delà du quota.

Ces subventions pèsent lourdement sur le budget de l'état. Elle devait entrer en vigueur en septembre dernier mais a été repoussée sous la pression de la rue. Le principe de subvention de l'essence ou le gaz est largement répandu dans les pays de l'Asie. Les subventions mondiales pour le pétrole est estimée à plus de 500 milliards de dollars par an.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

OPEP: Le Baril de Pétrole à nouveau en dessus de 100$?

La chute de 13 % du dollar, depuis le mois de juin, pousse certains membres de l'OPEP à demander une hausse du prix du baril de pétrole pour compenser cette baisse.

Le ministre vénézuélien de l'énergie pétrole, Rafael Ramirez, a souligné que la faiblesse actuelle du dollar américain sous-évalue le pétrole d'environ 20$. Il verrait d'un bon oeil que le baril passe à nouveau la barre des 100$. Cette vision, partagée avec d'autres membres, fait suite à la réunion de l'OPEP qui s'est tenue à Vienne la semaine passée.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Les Prix du Baril remontent avec une demande soutenue aux USA

Alors qu' Alex, le premier ouragan de l'année 2010 dans le Golfe du Mexique est en train de sévir sur les côtes et de mettre un frein aux travaux de BP pour réduire la marée noire, les stocks de pétrole brut ont diminué bien plus que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, tandis que ceux d'essence ont connu une augmentation inattendue, a indiqué mercredi le département américain de l'Energie. Les prix du pétrole sont à nouveau à la hausse.

Les stocks de brut ont reculé de 2,0 millions de barils à 363,1 millions de barils lors de la semaine achevée le 25 juin 2010.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Le Pétrole gagne plus de 6 dollars en deux jours à 74,53$

Pour la deuxième journée consécutives, les prix du pétrole sont à la forte hausse. Aujourd'hui, il a gagné plus de 4,4% à 74,53$ le baril au New York Mercantile Exchange.

Depuis hier, le pétrole a repris plus de 8% et 6 dollars. Alors qu’il flirtait les 68 dollars hier, le voilà reparti pour tenter de rejoindre les 80 dollars.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Le Pétrole sous la barre des 70 dollars

Depuis le début de mois de mai, le pétrole a perdu presque de 20 dollars. De 87,15$ le baril, il touche aujourd'hui les 67,90 dollars

Ce mercredi, les cours du brut sont pour la 7ème journée consécutive orientés à la baisse dans les échanges électroniques en Asie.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Demande de Pétrole toujours en Hausse pour 2010

Dans son rapport du mois de mai, l'OPEP a maintenu sa prévision de hausse de la demande de brut à 0,9 million de barils par jour pour l'année mais se questionne sur l'évolution de la croissance économique mondiale et notamment la consommation de produits pétroliers aux Etats-Unis durant cet été.

La Chine a augmenté sa demande de 17% en avril 2010 par rapport à 2009.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Dow Jones: Une erreur de traiding fait plonger la Bourse et le Pétrole

Ce jeudi à 14h47, New York time, la bourse américaine a dévissé et entraîné le prix du pétrole à 76,19 dollars le baril.

Selon NBC, il se pourrait que la chute soit dû à une erreur de manipulation d'un traider de Citigroup sur des actions de Procter & Gamble, P&G, qui aurait fait basculer toute la bourse des USA dans un grand mouvement de panique.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Pétrole : Yoyo et hésitations autour de 80$ le baril

Les prix du pétrole se stabilisent autour de 80 dollars après trois séances de dégringolade sur fond de la crise de la dette européenne, de la hausse du dollar et de la production de l’OPEP.
Alors que le pétrole touchait les 87 dollars le baril il y a à peine quelques jours, il a atteint le seuil de 78,87$ au plus bas depuis deux mois. Ce calme relatif, coïncide avec une stabilisation de l'euro.

Lire la suite...

Plus d'articles...

Page 1 sur 3

Début
Précédent
1

Comprendre le Pétrole

AddThis Social Bookmark Button
Mieux Comprendre le Pétrole{ Dim lights }Par Thomas Veillet, MorningBull

Prix Pétrole New York

Prix Pétrole Londres

Jeff Rubin: Globalisation

AddThis Social Bookmark Button
Quel est l'effet du baril à 100$ sur la Globalisation?{ Dim lights }3 Minutes pour Comprendre l'Energie