AddThis Social Bookmark Button

Energies et Economie: Revue Mondiale Juin 2013

Dans cette édition de l'inventaire mondial des Energies, vous trouvez
- Suède: conducteur de train en jupe
- Allemagne: Une BMW électrique: 20 min pour la recharger
- Russie: 1 mois de production pétrolière pour payer la FIFA 2018
- Brésil: pas assez de pétrole pour se payer la Coupe du Monde 2014
- Météo: le 3ème mois le plus chaud sur Terre
- USA: Les premiers sables bitumineux en Utah

Le pétrole termine le mois de juin 2013 à 96.49$ (93.60$ en mai +2.89) à New York et  102.10$ (102.19$ en mai) à Londres. Aussi précis qu'une montre suisse.
L'uranium baisse à 39.65$ en juin (40,50$ la livre en mai).

Météo

Le mois de mai 2013 a été le 3e mois le plus chaud enregistré sur Terre depuis le début des relevés en 1880. «Avec 1998 et 2005, il s'agit du troisième mois de mai le plus chaud (15,46°C en moyenne)». Alors que nous gelions en France et en Suisse...

 

Monde

En juin 2013, pour la première fois, les pays non-ECDE ont consommé plus de pétrole que les pays de l'OCDE! Cette nouvelle était attendue pour 2015. Le train avance plus rapidement que prévu.

 

Russie

Coupe Monde Foot: 19 milliards $
La Russie ne regarde pas à la dépense pour l'organisation de sa Coupe du Monde de Football FIFA en 2018. Le budget qui comprend notamment la construction de nouveaux stades, d'aéroports et d'hôtels et les cadeaux aux officiels de la FIFA atteint une somme deux fois plus élevée que celle annoncée lorsque le pays avait été désigné hôte du tournois. Cette somme peut paraître importante, mais elle ne représente que 28 jours de revenus pétrolier!  Une Coupe du Monde financée par les automobilistes, un concept également repris par le Qatar.

Les chinois et les russes ont signé un accord de livraison de pétrole pour les 25 années à venir. L'enveloppe contenait 270 milliards $. La Russie va doubler ses ventes et passer à 600'000 barils/jour à la Chine et un peak à 900'000 b/j. Actuellement, la Russie livre 4,4 millions b/j en Asie sur une production de 10 millions b/j. Cet argent frais permettra à Rosneft de payer ses dettes et d'avoir un peu de cash pour débuter ses recherches dans l'Arctique.

Brésil

De l'autre côté de la planète foot, le Brésil ne dépense que 11 milliards d'Euro pour avoir le privilège de renflouer les caisses de la FIFA. Depuis le mois d'avril, les budgets de la Coupe de Monde de foot 2014 ont augmenté de 10%. Au moment où le gouvernement a annoncé une augmentation des billets de transports publiques de 20 centimes, c'est une grosse goutte d'eau qui a débordé du vase.

Y a-t-il quelqu'un qui oserait annoncer au peuple brésilien que deux ans plus tard, ils vont ajouter une couche avec les Jeux Olympiques?  Le Brésil a intérêt à trouver beaucoup de pétrole offshore pour pouvoir payer ses folies sportives.

 

USA

De plus en plus de voix s'élèvent contre les forages de gaz de schiste. Les énormes quantités d'eau nécessaires à l'exploitation devient un goulet d'étranglement alors que des plaintes pénales ont été déposées à cause de la pollution et d'atteintes à la santé. Ca commence à sentir le roussi. Pour enfoncer le clou, Marc Tims, CEO de la Banque canadienne Peters and Co, estime que les producteurs doivent trop investir pour maintenir la production. Après la 1er année, les 70% des capacités de production d'un forage ont été utilisées. Le mythe de l'Amérique indépendante énergétiquement ne survivra peut être pas le règne d'Obama.

Puisque je parle d'Obama, il vient de proposer (une fois de plus) de limiter les émissions de CO2 de son pays. Ca fait toujours branché de faire ce genre d'annonce quand on visite l'Europe. Les USA comptent 1'142 centrales à charbon et 3'967 centrales à gaz pour produire le 68% de son électricité.
Les lobbys des énergies fossiles sont déjà en train de pleurer la perte de millions d'emplois à cause "de régulations inutiles". Est-ce que la vague d'ouragans qui sont prévus cet été permettra de faire évoluer la situation? Il est intéressant de noter, qu'au niveau des Energies, le coup de "la perte d'emplois de milliers de personnes" est recyclable à travers le monde. Au moins une chose qui est recyclée!

Après les sables bitumineux du Canada, c'est l'Etat de l'Utah qui va avoir le privilège d'ouvrir sa première mine sur le sol US. Le projet se trouve à proximité des parcs nationaux de Arches et Canyonlands sur le plateau de Tavaputs. C'est l'entreprise canadienne U.S Oil Sands qui va débuter les travaux dans un silence médiatique impressionnant.  Devant la soif énergétique, les USA deviennent une grande poubelle à coeur ouvert.

Une vague de chaleur frappe ce dernier weekend de juin le Sud-Ouest des Etats-Unis, avec des températures record proches 50 degrés dans certaines zones de la Californie  47°C à Phoenix (Arizona) et à Las Vegas (Nevada), 48° à Palm Springs en Californie.

 

Allemagne

BMW innove avec ses voitures électriques de série la BMW 323 i. Les ingénieurs ont poussé l'ingéniosité à pouvoir recycler le 95% des composants de cette voiture. Mais la grande nouveauté réside dans la recharge des batteries.

Il y a 3 ans, il fallait 8 heures pour recharger votre voiture électrique. L'année dernière, certains modèles nécessitaient 1h30. BMW fait nettement mieux! 20 minutes pour recharger votre voiture à 80% et 25 minutes pour une charge pleine de 160 km. Les voitures électriques commencent à devenir intéressantes. Il reste à trouver les sous pour en acheter une.

 

Suède

Bon, il ne s'agit pas vraiment d'énergie, mais de mobilité. Comme la mobilité influe sur le pétrole... Mais bon, cette histoire est sympa.

Pour des raisons de bienséance, les conducteurs de trains de la ville de Stockholm se sont vu refuser le port du short par la compagnie Arriva alors que les femmes, elles, peuvent porter des jupes.
Face à cette inégalité de traitement, les employés mâles ont exprimé leur mécontentement en allant bosser vêtus de la jupette autorisée. Une manifestation qui a aussitôt fait changer d'avis la direction de l'entreprise, laquelle a remis le port du short sur les rails!

 

Norvège

Aujourd'hui quand un puits de pétrole se ferme, il contient encore 60-70% d'or noir. Les norvégiens et les chinois ont développé un système de nanoparticules qui permettrait d'extraire jusqu'à 50% des ressources d'un puits.

 

Suisse

La ministre des transport, Doris Leuthard a annoncé que la Suisse pourrait augmenter la taxe sur les carburants et le fioul/mazout de chauffage. Le prix de l'essence devrait ainsi connaître une hausse de 15 centimes par litre (Euro 0,12) afin de financer la construction des routes. Le carburant Suisse est l'un des meilleur marché d'Europe et la puissance des voitures est la plus élevée du continent. Cause à effet?

Aux USA, la taxe sur l'essence est de 18,4 ct $.

 

Europe

La Communauté Européenne est en train de mettre son oeil dans un vaste système de manipulation des cours pétroliers entre traders. Les montants pourraient atteindre les 2,5 trillards $ (2'500 milliards). Ce chiffre est tellement énorme que mon correcteur d'orthographe ne connaît pas ce mot!

 

Chine

La consommation chinoise de pétrole est en train la tendance de l'économie. En mai 2013, les chinois n'ont consommé que 9,53 millions de barils par jour soit le même niveau qu'en août 2012. Les prévisions économiques tablent sur une hausse de "seulement" 7% du PIB chinois loin des 8-10% des années précédentes.

Le gouvernement planche sur un système de taxation du CO2. Le but est de réduire la pollution qui noie les grandes villes.

 

Iran

Le trublion Mahmoud Ahmadinejad a cédé sa place au nouveau président: Hassan Rohani.

La production du pays a touché son plus bas depuis plus de 25 ans. Les clients du pétrole iranien (Chine, Inde, Japon, Corée du Sud, Turquie) craignent les sanctions des USA et ont réduit leur importation de 1,1 million à 750'000 barils par jour. Comme quoi Big Brother est partout. Le Japon n’a pratiquement pas bu une goutte iranienne au mois en avril.

Les Américains ont annoncé des sanctions contre les entreprises qui daigneraient aller contre la volonté d’Obama sur le dossier iranien. Comme quoi, il n’y a pas que les banques suisses, Google, Microsoft, Apple qui passent à la moulinette.

 

Irak

Baghdad a revu ses prévisions d'une production pétrolière de 12 millions barrils/jour en 2020 à 9 millions b/j. En juin, le pays a produit 3,5 millions b/j et espère 4,5 d'ici à la fin de l'année. La réalité du terrain est différente. Les Sunni et les Shiites se battent à coup d'attentats et d'explosions de pipeline. Au Nord, les Kurdes se démarquent de plus en plus.

La plus grande partie de la production irakienne est exportée en Chine (2 mio b/j). Les USA doivent se morde les doigts.

 

Pakistan

Les fortes chaleurs du mois de mai se sont transformées en pluies diluviennes. Mais que veut dire "fortes chaleurs", me direz-vous?
Dans la province de Sindh, 51 degrés (à l’ombre) ont été relevés. Le record de 53,5 de 2010 n’a pas été battu. Dès le 10 juin, les températures sont descendues en dessous de 38 degrés. De plus, les nombreuses pannes d'électricité ont bloqué le fonctionnement des systèmes d'air conditionné. Vous imaginez.

Les récoltes sont compromises et la mousson est virulente cette année.

Yémen

Le principal oléoduc du Yémen a été saboté mi-juin. Il a été endommagé par une explosion provoquée par des hommes armés dans la zone de Sarwah, dans la province de Marib, à l'est de Sanaa. Long de 320 kilomètres, l'oléoduc relie les champs de Safir au terminal de Ras Issa sur la mer Rouge, et est régulièrement la cible d'actes de sabotage dans cette zone tribale.

Le Yémen, pays pauvre de la péninsule arabique, a une petite production de pétrole - 300'000 barils par jour - et compte sur ces revenus d'exportation pour alimenter le budget de l'Etat, alors que les crises politiques et l'insécurité ont porté son économie au bord de l'effondrement.

Pour la seule année 2012, les autorités estiment le manque à gagner à un milliard de dollars en raison des sabotages réguliers de l'oléoduc, qui ont fait baisser de 4,5% les exportations de pétrole.

 

Arabie Saoudite

Alors que le nombre d'habitants ne dépasse pas le 1/3 du nombre d'allemands, l'Arabie consomme la même quantité d'énergie que l'Allemagne. Plus nous avons, plus nous dépensons.

 

Syrie

On n'a toujours pas trouvé de pétrole en Syrie, alors que les Occidentaux ne bougent pas le petit doigt, de peur de le mettre dans une machine infernale. Le Hezbollah Shiite est venu donner un coup de main au grand Malade qui dirige le pays. Du coup, les Sunites appellent à une Jihad et Israël tente de rester en dehors de ce désastre. Si toute cette histoire ne va pas influencer le pétrole du Moyen-Orient, c’est à ni rien comprendre.

Egypte

Le pays arrive au bout de sa réserve de dollars et n’a pas trouver de banque pour lui avancer des devises pour acheter son pétrole. Il ne serait pas étonnant que les 85 millions d'habitants se soulèvent à nouveau suite à la hausse des carburants et des céréales. Une grande manifestation est prévue le 30 juin 13 pour l'anniversaire de l'arrivée du président Morsi.
Comme une tuile n’arrive jamais seule, le barrage de la Grande Renaissance construit par l’Ethyopie, bloque une partie de l’eau du Nil. Du coup, certains politiciens suggèrent que l’armée intervienne pour le faire exploser.

Lybie

Bien que la production atteint les 1,3 millions de barils, la situation dans le sud pétrolifère du pays est très chaotique (1,6 mio b/j avant la révolution). La semaine dernière, deux employés d'ABB ont été pris pour cible par des tireurs. Tant que la sécurité n'est pas assurée pour les expatriés qui travaillent dans l'énergie, il sera difficile d'augmenter les revenus pétroliers.

 

Indonésie

Les subsides coulent à flot pour le pétrole et les carburants. Le gouvernement a décidé de fermer un peu la vanne. Du coup, l'essence devrait augmenter de 44% et le diesel de 22%. La dernière tentative de 2008 avait débouché sur un échec.

 

Sources: avec Tom Whipple, resilience.org et toutes les informations récoltées dans différents médias à travers le monde

 

blog comments powered by Disqus

Comprendre le Pétrole

AddThis Social Bookmark Button
Mieux Comprendre le Pétrole{ Dim lights }Par Thomas Veillet, MorningBull

Nucléaire: Hinkley Point

AddThis Social Bookmark Button
Décryptage de l'accord{ Dim lights }Par Laurent Horvath

Jeff Rubin: Globalisation

AddThis Social Bookmark Button
Quel est l'effet du baril à 100$ sur la Globalisation?{ Dim lights }3 Minutes pour Comprendre l'Energie

Peak oil et Politique

AddThis Social Bookmark Button
Interview Susan Krumdieck{Peak Oil Dim lights }3 Minutes pour Comprendre l'Energie