AddThis Social Bookmark Button

Energies et Economie: Revue Mondiale Avril 2013

Dans cette édition de l'inventaire mondial des Energies, vous trouvez
- GB: Richard Branson teste son Virgin Galactic's SpaceShip II
- USA: Les ouragans seront nombreux cette année
- Chine: 1,6 millions de voitures vendues en mars
- Inde: Les prix du riz augmentent à cause du pétrole Iranien
- Egypte: Le FMI se charge de laminer le pays
- Lybie et Nigéria: la production de pétrole chute

Le pétrole termine le mois d'avril 2013 à 91$ (97,23$ en mars - 6,23) à New York et  99.95$ (110,02$ en mars, -10,07$) à Londres. Belle chute pour ce mois!
L'uranium se trouve à 40,50$ la livre en avril en légère baisse. Le gaz américain est à 4,17$ m3.

 

Lybie - Nigeria

La production de ces deux pays importants est en train de chuter. Si la tendance continue, ils pourraient bien être à l'origine de la prochaine hausse des cours du baril d'autant plus que l'Arabie Saoudite a de la peine à stabiliser sa production élevée actuelle.

L'entreprise française Ponticelli, active dans la construction de pipeline, s'est retirée de la Lybie à cause du manque de sécurité.

 

Arabie Saoudite

D'ici à 2012, le royaume espère pouvoir produire 25% de son énergie électrique à partir du nucléaire. Cette opération devrait permettre d'économiser les 400'000 barils de pétrole par jour que consomme le pays.

 

Iran

Alors que l'Occident a demandé aux assureurs de ne plus assurer les tankers qui transportent le pétrole iraniens dans le but de freiner les exportations, Pékin a réussi à contourner ce grain de sable en envoyant des bateaux du Gouvernement qui eux n'ont pas besoin d'assurances.

De son côté, l'Inde qui échange du riz contre du pétrole avec l'Iran est en train de voir le prix de son riz prendre l'ascenseur. Pour combien de temps, ce troc pourra être viable?

 

Chine

On dirait que la Chine est en train de diminuer son rythme de croisière avec sa croissance. Les hausses de PIB de 8 à 10% ne sont plus d'actualité. La baisse des prix du baril est en train de montrer de manière pratique cette information.

La Chine se lance dans la construction d'un deuxième avion de combat. Si l'on ajoute le test de missile réalisé par un sous-marin indien et l'augmentation des forces maritimes dans l'Océan Indien, nous ne pouvons nous empêcher de penser que toute cette puissance pourrait avoir un lien avec le Golfe Persique. En effet, à cet endroit passe la majorité du pétrole pour ces deux pays.

Pekin devrait produire 4,5 millions de barils par jour durant cette année. Le Gouvernement a également envie de se lancer dans le forage de schiste.

En Mars, les chinois ont acheté 1,6 million de voitures (+13% par rapport à mars 2011). Les chinois adorent les grandes voitures puissantes. En fait, toutes les économies d'essences réalisées sous nos latitudes sont consommées au pays du milieu.

 

Taiwan

Le premier ministre du pays, Jiang Yi-huah, est sur le point d'inaugurer son 4ème Réacteur Nucléaire.

 

Syrie

Après des mois de guerre civile, l'encéphalogramme de la production de pétrole de la Syrie résonne d'un biiiiiiiiip plat. Bashar al-Assad se voit amputer d'un quart de ses revenus. Le pays avait l'habitude de produire jusqu'à 200'000 barils par jour.

 

Egypte

La pénurie de Diesel continue de s'accroitre pour le plus grand malheur des transports internes et les prévisions de récoltes de céréales s'annoncent catastrophiques. Un comble pour un pays producteur de pétrole!

Comme une mauvaise nouvelle n'arrive jamais seule, l'Egypte doit également faire face à une arrivée massive des génies du FMI (Banque Mondiale). Vous savez, ceux qui arrivent toujours après une crise ou une guerre de retard, et bien ils sont en train de ramener leur science pour tenter de faire pire que la peste. Ainsi le FMI demande à l'Egypte d'arrêter les subventions sur les prix des carburants et sur les céréales: les deux poumons de l'Egypte. Si le gouvernement flanche, le FMI prêtera 4,8 milliards de $ et les 82 millions d'habitants n'auront plus que les yeux pour pleurer. Le Qatar et la Lybie tentent d'apporter des $ pour éviter que le pays ne sombre.

 

Soudan du Sud

Le Soudan du Sud vient de célébrer la reprise de sa production pétrolière, à l'arrêt depuis plus d'un an. Mais les réjouissances risquent de tourner court: la corruption et la mauvaise gestion dans le secteur pétrolier devraient avoir raison de la production.
Avant l'arrêt de l'exploitation, en janvier 2012, le pétrole assurait 98% des revenus du pays. Le pétrole, une malédiction?

 

USA

Le CEO d'EXXon Mobil, Tillerson, a reçu 40,2 millions de $ comme paie durant l'année 2012. Son entreprise, qui vient d'annoncer un bénéfice de 9,5 milliards de dollars, se lance dans la production des sables bitumineux de l'Alberta, Canada. Le projet de Kearl Oil (12,9 milliards $ d'investissement soit presque 1 année de bénéfice) regorgerait de 4,6 milliards de barils de pétrole et devrait durer 40 ans.

Les prévisions du nombre d'ouragans et autres tempêtes, qui toucheront des villes américains durant cet été, montrent qu'Obama ne devrait pas chômer dans ce domaine. L'année 2013 risque d'être sympa pour les amateurs de vidéos de catastrophes naturelles.

Après Shell, c'est ConocoPhillips qui renonce à exécuter, en 2013, des forages en Alaska pour des problèmes techniques et de législation. En effet, le gouvernement US risquerait de condamner une entreprise en cas de marée noire. C'est quand même un comble, être responsable d'une marée noire et de devoir passer à la caisse pour nettoyer le tout!!!

 

Russie

Gazprom et Shell vont unir leurs forces pour tenter d'extraire du gaz de schiste sur le sol russe ainsi que d'ouvrir des forages en Arctique. Tiens, on dirait que les Russes sont moins regardant sur les marées noires que nos amis américains.

Du côté de la production la Russie est en train d'entrer dans un tunnel. Les prévisions sont assez pessimistes pour le 2ème producteur mondial. Du coup, Poutine et l'entreprise Russe Rosneft tentent de voir une chance d'augmenter les revenus avec le Gaz liquéfié et les ventes en Asie.

 

Angleterre

Durant les 5 dernières années, les stations d'essence ont vendu 20% de moins d'essence. L'utilisation de voitures moins gourmandes et l'augmentation des prix sont pointés du doigt pour cette diminution. La différence a été consommée par les automobilistes chinois.

La production pétrolière de la Mer du Nord a diminué de moitié depuis qu'elle a atteint son peak oil en 1999. De 4,6 millions de baril/jour, la production peine à 2 millions de barils/jour. Dans la même région, le suédois Lundin Petroleum a touché le plus grand jackpot depuis 30 ans avec un champ estimé à 3 milliards de barils.  Bon, ne vous emballez pas, cela représente à peine 20 jours de production mondiale. Tout est relatif.

Richard Branson est en passe de réussir son pari et d'envoyer dans l'espace des personnes qui auront préalablement signé un chèque de Frs 188'000 francs (150'000 Euro). Son Virgin Galactic's SpaceShip II a réussi un premier vol d'essai.

Sir Richard Branson annonçait en 2010, un crise pétrolière dès 2015 (lire l'article). Va falloir qu'il se dépêche de rentabiliser son nouveau joyau.

Dim lights

 

Europe

Les 27 membres, de ce qui reste de l'Europe, ont produit 13% de leur électricité avec des énergies renouvelables. Il ne reste plus que 7% afin d'entrer dans l'objectif de 20% d'ici à 2020.  L'Europe vient de loin:  7,4% en 2004 et 12,1% en 2010. Très belle performance malgré la crise.

 

France

Lors de sa visite en Chine, le Président Français François Hollande, a tenté de modifier les conditions d'achats de 2 EPR à la Chine. Actuellement, EDF et son PDG, Henri Proglio, ont négocié différents accords avec la compagnie électrique chinoise China Guangdong Nuclear Power (CGNPC). Des accords qui ont fait la part trop belle à des transferts de technologie et exclu au passage Areva et la France doit livre son uranium du Niger pour les 25 prochaines années à la Chine. De son côté, Pékin a acheté 2 EPR pour 7 milliards d'Euro alors qu'un seul réacteur coûte 8 milliards. Bah! les impôts français couvriront la différence.

En 3 mots: je te pique ton savoir-faire, ton uranium et tu passes à la caisse. Je peux avoir le même deal?

 

Suisse

Heinz Karrer, le patron de l'entreprise énergétique Axpo, exige des demandes en dommages et intérêts en cas de limitation d'exploitation des centrales nucléaires de son entreprise. Pour lui, ces demandes s'élèveraient à 1 milliard de francs suisse. Selon lui, la décision ou non de fermer une centrale nucléaire devrait rester du ressort des exploitants et de l'autorité de surveillance (dont les membres sont des anciens d'Axpo.)
Ah! pas facile pour le Manager d'une entreprise, qui n'a pas changé son business plan depuis des décennies, d'imaginer le future même s'il gagne plus de 1,9 million de francs suisse par an! Perso, pour la moitié de cette somme, j'ai bien quelques solutions pragmatiques!

 

Venezuela

Le nouveau président, Nicolas Maduro, a mis les problème électrique du pays au sommet de son agenda. Les coupures sont parfois interrompues par l'arrivée de l'électricité dans les foyers. Le président se donne 90 jours pour régler le cas. Le pétrole devrait également se loger au sommet de sa pile : to do.

Sources: avec Tom Whipple, resilience.org et toutes les informations récoltées dans différents médias à travers le monde.
Je vous donne rendez-vous au mois prochain pour une prochaine revue Mondiale.

blog comments powered by Disqus

Comprendre le Pétrole

AddThis Social Bookmark Button
Mieux Comprendre le Pétrole{ Dim lights }Par Thomas Veillet, MorningBull

Nucléaire: Hinkley Point

AddThis Social Bookmark Button
Décryptage de l'accord{ Dim lights }Par Laurent Horvath

Jeff Rubin: Globalisation

AddThis Social Bookmark Button
Quel est l'effet du baril à 100$ sur la Globalisation?{ Dim lights }3 Minutes pour Comprendre l'Energie

Peak oil et Politique

AddThis Social Bookmark Button
Interview Susan Krumdieck{Peak Oil Dim lights }3 Minutes pour Comprendre l'Energie