AddThis Social Bookmark Button

Energies et Economie: Revue Mondiale Octobre 2015

Dans cette édition de l'inventaire mondial des Energies, vous trouvez:
- USA: Le charbon et le gaz de schiste: grosses faillites
- GB: Coupe des subventions aux renouvelables en faveur du nucléaire
- France: Le Couple Lauvergeon engrange 300'000 euros
- Shell: première perte depuis 10 ans
- Canada: Justin Trudeau nouveau premier ministre
- Syrie: Les américains pourraient bombarder les puits pétroliers
- Nigeria: Le plus grand producteur africain en banqueroute

Le prix du pétrole? Presque un copier, coller.  Ca monte, Ca descend et au total, il termine là où il a commencé: à New York à 46.59$ (45.09 $ fin septembre) et 49.56$ à Londres pour le Brent (48.37 $ fin septembre).

L'uranium est sur le mode Marmotte: 36,50 $ en octobre (36,50 $ fin septembre).

 

OPEP /  Tendances Mondiales

Monde

La morosité des prix du baril pourrait continuer durant 2016. La production continue d’être soutenue et l’économie mondiale a attrapé un rhume de derrière les fagots. Les investissements pétroliers sont pratiquement tous coupés et l’industrie est en roue libre. Il va falloir pédaler assez fort quand la pente va remonter, voir même descendre du vélo.

Un tanker pétrolier de 2 millions de baril gagne 104’266$ par jour.

La Russie a annoncé des chiffres de production record à 10,74 millions b/j et l’Arabie Saoudite continue d’exploiter à plein régime. Pendant ce temps, la production pétrolière américaine a diminué de 500'000 b/j et on attend toujours l’arrivée du pétrole iranien sur le marché.  Sur ces bonnes nouvelles, allons-y.

OPEP

16 mois d’affilée au-dessus de 30 millions de barils par jour (b/j). Le cartel continue de pomper un maximum pour maintenir ses revenus et ses parts de marché.

 

 

Les Amériques

USA

Le nombre de forage est descendu à 787 unités soit le plus bas niveau depuis 2002 et le record de 1931 en septembre 2014.

Halliburton, l'ancienne boite pétrolière de l'ancien Vice-Président Dick Cheney et l'inoubliable W. coupe 2'000 emplois.

Johnson & Johnson, Procter & Gamble, Nike, Ikea ont rejoint 68 grandes entreprises américaines afin d’agir pour le climat. On n’a beau y chercher, pas encore un soupçon de trace de Chevron, ConocoPhillips, ExxonMobil, Schlumberger, Halliburton dans la liste.

Depuis la première fois en 20 ans, la construction d’une nouvelle centrale nucléaire a été accordée à TVA dans le complexe de Watts Bar Unit. Sur le sol US, 4 réacteurs sont actuellement en construction avec une mise en service d’ici à 2020 (Georgie et Caroline du Sud). Mais le prix très bas du gaz coupe toutes les initiatives d’un nucléaire bien plus dispendieux.

Il n’y a pas que des faillites dans le gaz de schiste. Le charbon est également en train de se prendre un sérieux bouillon. Alpha Natural Resources va vendre ses 16 mines en West Virginia, Kentucky, Tennessee et l’Illinois et se mettre sous la protection du Chapitre 11 sur les faillites. Merci de ne pas piper mot à la Banque Nationale Suisse car ils sont sur le point de battre le record du monde d'investissements dans les entreprises américaines en faillite du domaine énergétique.

Pour la première fois Donald Trump est dépassé dans les sondages par Ben Carson. Thème de la rédaction du jour: "Que se passera-t-il sur la planète si l'un de ces deux sympathiques personnages deviendra le leader de ce monde?".  Soutenu par les grands pétroliers à hauteur de 100 millions $, le fils Bush, pourtant moins abruti que W mais plus endormi, patauge dans le bas du classement.

 

Gaz schiste

Il y a pas mal de discussions sur l’augmentation de l’efficacité réelle des exploitants de schiste. En fait, les exploitants réalisent plusieurs forages sur le même site et économisent sur les frais des déplacements du rig; rallongent les forages horizontaux pour extraire sur un plus longue distance; pressent financièrement les sous-traitants ou coupent dans les emplois et les salaires. Toutes les méthodes sont bonnes pour tenir un mois de plus alors que Wall Street coupe enfin les cordons de la bourse. La prochaine étape sera la clôture des comptes en décembre.

Un ancien trader de la pieuvre Goldman Sachs, Ben Freeman, a réalisé un partenariat entre HudsonField et AllianceBernstein. Les fonds d’investissements ont récolté 2 milliards $ pour investir dans des compagnies pétrolières en difficulté. Comme Wall Street se détourne du schiste, les 2 fonds profitent pour acquérir à des prix très bas, les compagnies aux abois et espèrent que ces dernières pourront survivre et faire de juteux profits. La même dynamique est en route avec Black Rock et 4 milliards $.

L'un des plus grand géant de schiste Chesapake Energy a perdu 55,5 millions $ lors du 3ème trimestre malgré l’optimalisation des coûts. 740 employés supplémentaires ont été licenciés sur les 5'000 que compte l’entreprise basée en Oklahoma.

Encana Corp essaie une nouvelle technique d’extraction de schiste: le choking back. Elle consiste à maintenir une production moyenne constante afin d'allonger la durée d'exploitation des forages. Depuis 2009, la tendance était de produire un maximum dès le départ (70% des capacités du puits en 12 mois) pour ensuite trainer les pieds le reste de la vie.

 

Canada

Le nouveau jeune premier ministre Justin Trudeau (Libéral) pourrait resserrer les vis de l'exploitation de sables bitumineux afin de diminuer les attaques à l'environnement (CO2, pollution de l'eau). Surtout il pourrait prendre en compte les dégâts sur la santé de ses habitants.

Même l'Alberta, qui était dans les mains des pro-sables bitumineux, a élu des Libéraux qui devraient être moins laxiste sur le sujet. Le Canada subventionne solidement sa production pétrolière et, par un tour de passe-passe Made in Canana, les pétrolières ne s'abaissent pas à payer d'impôt ou de taxe. Il suffit d'exporter le pétrole à Torronto pour que toutes les taxes soient levées. Tu parles d'une évasion fiscale élaborée par les politiques et les pétroliers! En encore plus fort, l'Alberta n'a engagé aucune étude pour expliquer l'explosion du nombre de cancers et de maladies dues à l'exploitation des sables bitumineux.

Dim lights
God Save Justin Trudeau, avec son match de box! Un collector

 

Europe

Allemagne

Pour être solidaire avec les ingénieurs automobiles allemands, Bruxelles a décidé «d'assouplir et d'alléger» les standards d’émissions du diesel dès 2017. C’est une excellente nouvelle pour VW, Audi, etc. qui n’auront plus à tricher pour passer des tests au rabais qui font de moins en moins de sens. Ce témoignage témoigne de la puissance du lobby automobile, qui dans une pareille situation, a encore le pouvoir d’influencer la Commission Européenne et d'entuber (j’ai cherché, il n’y a pas d’autre mot) les consommateurs.

Depuis 2013, la Commission européenne était au courant du « scandale Volkswagen ». Etrangement, elle n’a pas pipé mot. Il est coquasse de voir une Commission rétropédaler pour justifier un comportement qui aurait mis n'importe quel citoyen lambda en prison. L'Europe, c'est génial!

En France, le Canard Enchaîné explique que Volkswagen a exercé un «chantage» sur la presse pour qu'elle ne parle pas de la crise chez le constructeur, en menaçant de retirer ses encarts publicitaires. Bon ici, nous n’avons pas de pub pour acheter notre silence alors on se fait un plaisir d’en rajouter une couche avec un petit dessin en bonus :


En Suisse on roule en VW  (sujet: migrants)

 

France

On se demandait toujours pourquoi Anne Lauvergeon, CEO d’Areva avait acheté en 2007 la société UraMin (Uranium Canada) pour 1,8 milliard d’euros alors que le tout s’est soldé par un fiasco total et une lourde ardoise pour le Gouvernement français. Un indice? Olivier Fric, le mari, d’Anne Lauvergeon, aurait profité des informations de sa femme pour acheter des actions de UraMin juste avant l’annonce d’Areva et revendu ces mêmes actions quelques jours après. Bilan : +300'000 euros dans le porte-monnaie du couple. C'est facile la bourse.

A deux mois de la Convention sur le climat de Paris, schizophrène le Président Hollande, a accordé des droits de forages pétroliers (et de schiste dans un second temps). Les trois premiers permis: Champfolie (Seine-et-Marne), Herbsheim (Bas-Rhin) et Estheria (Marne). Et les vainqueurs sont les sociétés Vermilion, Bluebach Ressources et Lundin International. Les deux prolongations: Bleue Lorraine (Moselle) et de Juan de Nova (Terres australes et antarctiques françaises) reviennent à European Gas et Heritage Petroleum, South Atlantic Petroleum et Marex Petroleum.

Pour maintenir les dividendes à ses investisseurs, Total va diminuer ses investissements de 40%.

 

Hollande

C’est une perte aussi profonde que les creux de la mer du Nord en pleine tempête. Shell, le champion hollandais du pétrole, a creusé un déficit net de 7,4 milliards $ ce troisième trimestre. Il s’agit de la perte la plus massive essuyée par le groupe anglo-néerlandais depuis plus de dix ans. Il y a un an, Shell avait dégagé un bénéfice de 4,4 milliards $.  Du coup, Shell a sabré dans ses investissements les plus chers en débutant par ses explorations au large de l’Alaska (7 milliards $ englouti) et son projets de sables bitumineux à Carmon Creek, dans l’ouest du Canada. La production devait débuter en 2019. Il n’en est plus question et une nouvelle ardoise de 2 milliards $.

 

Suisse

Pas de bol pour Axpo l'exploitant de la centrale nucléaire de Beznau. Au lieu "de fissures ou éventuellement de salissures et de variations dans l'épaisseur du matériau par endroits" comme annoncé en juillet, la cuve du plus vieux réacteur du monde (1969), possède une collection de 925 trous d'une taille moyenne de 0,5 cm. Le tout ressemble à si méprendre à une passoire ce qui n'est pas la configuration la plus efficiente pour une centrale nucléaire. Il y a 3 ans, la Belgique avait expérimenté le même concept et fermé ses centrales Doel 3 et Tihange 2. Devant les coûts de réparation, ces réacteurs n'ont jamais été redémarrés.

La Centrale est classée en 4e position des centrales les plus dangereuses du monde sur 194 centrales étudiées. Elle arrivait juste derrière Jihshan (Taïwan), Kuosheng (Taïwan) et Metsamor (Arménie). (lire Nucléaire: Le prochain accident en Chine ou en France)

 

 

Royaume-Unis

BP admet qu’une partie des réserves pétrolières est imbrulable et qu’elle devra rester dans le sol si nous désirons garder le réchauffement climatique dans une zone « sûre », ce qui veut simplement dire dans  « une zone moins dangereuse ». Au contraire de Chevron et ExxonMobil, les majors pétrolières hors-USA commencent à admettre le rôle du pétrole dans le réchauffement climatique.

Dès 2025, David Cameron va supprimer les subventions aux énergies renouvelables (solaire, éolien terrestre, biomasse) et transvaser le tout dans les nouveaux projets nucléaires.
La Chine et la France aimerait construire 3 centrales nucléaire. Il n’y a pas meilleure illustration du rôle de la géopolitique énergétique mondiale : Regardez la vidéo ci-dessous

Dim lights
Décryptage: Le deal nucléaire Chine-France-Angleterre

A lire Prix de l'Electricité en Europe

 

Ecosse

Le groupe Atlantis a débuté à Pentland Firth, la construction d’une turbine sous-marine propulsée par les marées. Elle sera capable de produire de l’énergie pour 3'000 ménages (6 mégawatts). L’objectif est de mettre en service 269 turbines dès 2020 pour 300'000 ménages.

 

Russie

La production russe a atteint son peak avec 10,74 millions b/j depuis l’aire soviétique. C’est à se demander comment les russes sont capables de produire à ce niveau avec des puits vieux de plusieurs décennies et qui se vident rapidement. On chuchote que les russes aimeraient diminuer leurs exportations pour faire remonter les prix et diminuer la pression sur leurs puits pétroliers.

Est-ce la fin de la guerre du gaz entre Moscou et Kiev? Non, mais le géant russe Gazprom a annoncé la reprise pour l’hiver 2015-2016 de ses livraisons de gaz à l’Ukraine, après que Gazprom ait reçu de l’Ukraine un acompte de 234 millions $.  Les analystes de la banque VTB Capital estiment ainsi que l’Ukraine, dont les réserves de gaz s’élèvent à 15,8 milliards de mètres cubes, pourra accumuler 17 milliards d’ici le 21 octobre, soit le « minimum absolu » nécessaire pour assurer le transit vers l’Union européenne, mais à peine assez pour la saison hivernale.

Schlumberger a annulé un investissement de 1,7 milliard $ dans l’entreprise de forage russe Eurasia Drilling Co.  Gazprom et Rosneft repoussent des forages offshore de 2-3 ans à cause des sanctions occidentales ainsi que la baisse du baril.

Dim lights
Poutine le meilleur joueur de hockey du monde. 7 buts d'un coup!

Espagne

Il manque un peu d’huile dans la machine financière Repsol, le géant pétrolier espagnol. Pour éviter les grincements, l’entreprise va vendre pour 6,2 milliards $ d’actifs d’ici à 2020 et se séparer de 6% de ses employés le tout pour maintenir les dividendes aux investisseurs. L’espagnol avait acheté le Canadien Talisman pour 8,3 milliards $ l’année dernière et elle se mord les doigts aujourd’hui. Sans une restructuration de sa dette, Repsol pourrait être downgardée à action pourrie (junk). L’entreprise produit 651'000 barils par jour et son bénéfice 2015 pourrait atteindre 1,5 milliards d’euros avant la distribution aux actionnaires !

 

Asie

Japon

4 ans après Fukushima, le Japon a relancé un 2e réacteur dans le sud-ouest du pays, celui de Sendai.  Il a été arrêté en 2011 pour maintenance et inexploité depuis.
Avec Sendai 2, seulement deux réacteurs sont en service au Japon, sur les 43 unités commerciales existant actuellement. Six autres unités, celles de la centrale accidentée Fukushima Daiichi, ont été condamnées dans les mois qui ont suivi l'accident de 2011. Cinq autres à travers le pays doivent être démantelées.

La tranche numéro 3 de la centrale d'Ikata exploitée par la compagnie Shikoku Electric Power va également être remise en service.

 

Chine

Les couples chinois vont pouvoir doubler le nombre d'enfants. Du petit roi unique, ils seront autorisé à en avoir un deuxième. Actuellement, il y a 116 hommes pour 100 femmes, peut-être que la balance pourra changer.

Du côté de l’économie, le pays n’a plus la pêche et la nouvelle baisse des taux d’intérêts tend à montrer que la situation est plus crispée que les statistiques du gouvernement qui gonfle la croissance à 6,9%. <Insérez un éclat de rire ici>.

La demande pétrolière chinoise aurait augmenté de 9,2% durant le mois d’août par rapport à août 2014. Mais une partie de ce pétrole pourrait être parti dans les réserves nationales et à l’exportation.

De janvier à septembre, la Chine a importé seulement 156 millions de tonnes de charbon (env 420 millions de tonnes de CO2). Sur l’année la baisse pourrait atteindre les 60 millions de tonnes. Pékin a lancé un programme afin de limiter l’utilisation du charbon et avec la baisse du rythme de l’économie, l’équation est logique.


Dim lights
Retour de vacances de chine. Ca c'est du bouchon

 

Moyen Orient

Le FMI lorgne sur les déficits de certains pays du Golfe et les coûts des guerres. Le PIB de la Syrie a chuté de 50%, celui du Yemen de 30%. La région a perdu 360 milliards $ avec la baisse des prix du baril de pétrole. Les petits pays comme le Qatar, le Koweït, les Emirats Arabes Unis s’en sortent bien avec des réserves financières qui peuvent encore durer 20 ans. De l’autre côté, l’Arabie Saoudite a adopté une politique internationale financièrement plus dispendieuse et dans 5 ans, les pétrodollards pourraient n'être plus qu'un mirage.

 

Iran

Téhéran pousse pour que l’embargo passe aux oubliettes et que les exploitations gazières et pétrolières remplissent les caisses de l’Etat avec le développement du champ South Pars qui est le plus grand champ gazier du monde. Les compagnies européennes se précipitent pour participer à la fête alors que les entreprises américaines trainent les pieds. Pas l’ombre d’un Exxon ou d’un Chevron. C’est louche. Cependant, faire du business en Iran peut se relever compliqué avec une coalition religieuse, politique et militaire qui gouverne le pays.

 

Syrie/Irak

Avec le succès des bombardements russes, les américains tentent de reprendre la main de la communication et annoncent qu'ils pourraient détruire les puits pétroliers aux mains de l'Etat Islamique et que 50 soldats (oui 50 et pas 5'000) ont été élus pour aller sur le terrain. Ces nouvelles vont faire un joli score sur Twitter ce qui devrait réjouir le centre de public-relations aux USA mais qui ne va rien changer sur place.

 

Emirats Arabes Unis

La production pétrolière du pays pourrait être augmentée de 30% avec une technique d’exploitation (enhanced oil recovery EOR).  L’UEA, qui possède la ville de Dubai, est le 3ème plus grand producteur de l’OPEP avec 2,9 millions b/j.

 

 

Afrique

Nigeria

Le plus grand producteur pétrolier ressemble au Titanic. Il prend l’eau. Sa monnaie le Naira a perdu 25% et les revenus pétroliers engloutis par la corruption n’arrivent pas à redresser le pays. Que les dignitaires du pays se remplissent les poches, c'est une tradition en Afrique et c'est normal. Mais de piquer plus de 100 milliards $ et de faire couler le pays, là, c'est irresponsable.

 

Phrases du mois

Paradoxe du capitalisme. Si le consommateur ne continue pas d'acheter des choses dont il n'a pas besoin avec l'argent qu'il n'a pas, notre système économique s'effondre. Didier Hoefflin

 

Sources: avec Tom Whipple, resilience.org, Thomas Veuillet Investir.ch et toutes les informations récoltées dans différents médias à travers le monde

 

blog comments powered by Disqus

Comprendre le Pétrole

AddThis Social Bookmark Button
Mieux Comprendre le Pétrole{ Dim lights }Par Thomas Veillet, MorningBull

Nucléaire: Hinkley Point

AddThis Social Bookmark Button
Décryptage de l'accord{ Dim lights }Par Laurent Horvath

Jeff Rubin: Globalisation

AddThis Social Bookmark Button
Quel est l'effet du baril à 100$ sur la Globalisation?{ Dim lights }3 Minutes pour Comprendre l'Energie

Peak oil et Politique

AddThis Social Bookmark Button
Interview Susan Krumdieck{Peak Oil Dim lights }3 Minutes pour Comprendre l'Energie