Pétrole News

Pétrole Prix

Pétrole Tendances

AddThis Social Bookmark Button

Energies: Situation Dans le Monde Décembre 2011

Dans cette rétrospective du pétrole et des énergies du mois de décembre, vous retrouvez
- l'évolution de la production de pétrole en 2011
- Révolution à l'OPEP et fin des quotas
- La Russie atteint un nouveau record de production
- Chiquita renonce au pétrole des sables bitumineux du Canada

Le prix du baril de pétrole a battu un nouveau record en 2011. Le prix moyen 2011 a touché 111$ le baril à Londres et 95$ à New York. Ils n’étaient que de 100$ à Londres et 79$ à New York en 2008. Pour les nostalgiques, il y a juste 10 ans, la moyenne touchait les 23$ le baril à New York!  (voir Evolution des Prix du Baril de Pétrole)


L’AIE (Agence Internationale Energie) avertit que les prix au-dessus de 100$ le baril mettent en danger la reprise économique mondiale. L’Agence encourage les pays producteurs à augmenter leur production. Le Direteur M. Birol souligne que dans certains pays producteurs de pétrole, les investissements prévus pour les forages ont été détournés pour des besoins sociaux, ce qui diminue la production.

Russie

Le plus grand producteur mondial, la Russie, a dépassé son record de production à 10,27 millions de barils par jour en 2011 (10,15 en 2010).

Un sous-marin nucléaire russe a pris feu alors qu’il était en réparation. Les autorités déclarent qu’il n’y a pas de fuite nucléaire.

Une plate-forme russe Kolskoye a coulé emportant 50 employés au large du Kamtchatka dans les eaux gelées de la mer d'Okhotsk. Cet incident montre les risques des forages dans l’Arctique et l’incapacité des entreprises russes à faire face à une complication technique.   

Le consortium anglo-russe TNK-BP pourrait investir 10 milliards $ dans un nouveau pipeline qui relierait les forages de l’Arctique aux pays asiatiques.

L’entreprise Russe Rosneft est devenue la plus grande compagnie pétrolière du monde devant l’américain ExxonMobil.

Puisque que je parle d’Exxon Mobil, l’entreprise a dépensé 3,21 millions de $, au troisième trimestre 2011, dans des actions de lobby des politiciens américains pour les forages en eau profonde.

Chine

La Chine a battu un nouveau record d’importation de produits pétroliers à 5,5 millions de barils/jour pour une consommation de 9,22 millions de barils/jour. Le moins que nous puissions dire, la progression chinoise est constante et robuste. Plus de 20 millions de nouvelles immatriculations ont été opérées en Chine durant 2011.

Deux entreprises chinoises désirent entrer sur le sol américain pour exploiter des champs de gaz de schiste.

Inde

Le pays est en train d’augmenter fortement sa consommation de pétrole pour assouvir sa croissance de 9%/an prévue de 2012 à 2017.

Les revendeurs Indiens de carburants ont perdus 26 milliards $ tout au long de l’année 2011 à force de vendre leur produit sous leurs marges de production.

Le constructeur Bajaj Auto a lancé sa nouvelle voiture pour 2’500$ qui devrait concurrencer la Nano de Tata. La Nano est un relatif flop depuis son lancement suite à plusieurs incendies des moteurs. Seuls 47'000 Nano ont été vendues cette année.

Arabie Saoudite

Nos amis saoudiens ont produit 10,047 millions de barils/jour en novembre 2011. La plus grande partie de la hausse de la production est partie en Chine.

L’Arabie va investir 17 milliards de $ pour développer son champ pétrolifère de Manifa, pour développer ses champs gaziers et pour construire de nouvelles unités de raffinage. L’Arabie désire exporter du carburant prêt à être consommé au lieu de son pétrole brut. Excellente stratégie pour augmenter ses revenus.

Révolution à l’OPEP: la fin des quotas!

L’OPEP a changé sa manière de calculer les quotas de production de ses différents membres. Depuis les années 80, le cartel du pétrole avait basé la quantité de production maximale d'un pays sur ses réserves. Du jour au lendemain, certains pays n’avaient pas hésité à démultiplier leurs réserves pour pouvoir écouler plus de pétrole sur les marchés.
Depuis Décembre, ce système a été aboli. Ainsi, à partir d’aujourd’hui, le cartel produira une quantité globale de pétrole sans que nous en connaissions la répartition par pays. Ce système tend à épaissir l’opacité sur les puits qui s’épuisent. La quantité a été fixée à 30 millions de barils par jour et inclus, pour la première fois, la production de l’Irak.

L’OPEP a produit 31 millions de barils par jour en décembre. Si elle veut se conformer à sa nouvelle politique, elle devra réduire sa production alors que les prix ne cessent de monter sur les marchés. Pas facile l’exercice !

USA

Chiquita, l’entreprise basée à Cincinnati, Ohio, a annoncé qu’elle renonce à utiliser le pétrole produit à base de sable bitumineux très critiqué pour son impact très lourd pour l’environnement. Le producteur de fruits collabore avec ForestEthics. L’entreprise devrait être suivie par d’autres en 2012.

Canada

Un nouveau rapport contredit les récentes affirmations du premier ministre Canadien Stephen Harper le ministre de l’environnement Peter Ken. Les deux compères soulignent que les écologistes exagèrent l’impact de la production des sables bitumineux de l’Alberta sur l’environnement.

Pour mémoire, il faut 2 barils de pétrole pour produire 3 barils de sable bitumineux.  Faîtes les maths et vous verrez qu'il n'y a quelque chose qui ne joue pas. Mais dans une situation de peak oil, il faudra rassembler tout ce qui reste de pétrole pour prouver que rouler en voiture est un droit ainsi qu'un privilège donné à la naissance. Nah!

Nigéria

Suite à une énorme fuite lors d’un chargement sur un tanker, Shell a fermé son énorme champ pétrolier de Bonga (200'000 barils par jour). Les officiels du Nigéria soulignent que cette fuite est la plus importante depuis plus de 10 ans.

Le président du Nigéria Goodluck Jonathan a annoncé que la production nigérienne de pétrole s’éteindra d’ici à 35 ans. Le Nigéria est le plus grand production africain. Le même président désire arrêter les subventions sur les carburants vendus dans son pays. Les prix vont être multipliés par 2 d'ici au début janvier.

Sources: différents médias et Tom Whipple d'Energy Bulletin

 

 

Sur le même sujet

Pétrole: Rétrospective 2010

Energies: Situation Dans le Monde en Octobre 2011

Comprendre le Pétrole

AddThis Social Bookmark Button
Mieux Comprendre le Pétrole{ Dim lights }Par Thomas Veillet, MorningBull

Prix Pétrole New York

Prix Pétrole Londres

Nucléaire: Hinkley Point

AddThis Social Bookmark Button
Décryptage de l'accord{ Dim lights }Par Laurent Horvath

Peak oil et Politique

AddThis Social Bookmark Button
Interview Susan Krumdieck{Peak Oil Dim lights }3 Minutes pour Comprendre l'Energie

Vidéo Tendance

AddThis Social Bookmark Button
Richard Heinberg. Combien de pétrole reste-t-il? Que pense la population{ Dim lights }En Anglais