AddThis Social Bookmark Button

Marée Noire: Témoignage Accablant par un employé de BP

Hier soir mercredi, la chaîne américain CBS a diffusé dans son émission "60 Minutes" l’interview exclusive de Mike Williams, Chef de l’électronique des ordinateurs et des systèmes électriques de la plateforme de forage Deepwater Horizon de Transocean.

Son témoignage est accablant pour BP, le plus grand producteur de pétrole aux USA, qui est accusée d’avoir fait des pressions pour accélérer l’avance des travaux et ignorer les consignes de sécurité. Vous trouvez au bas de cet article l'interview (en anglais) de Mike Williams.

Retard à 1 million de dollars par jour

Dès le départ, les travaux de Deepwater Horizon étaient mal partis. Initialement prévu pour 21 jours, le forage a duré plus de 40 jours. Le forage devait être l'emblème de la société, car il atteignait plus de 6300 mètres de profondeur.

Devant tant de retard, les managers de BP avait demandé d’accélérer les travaux. La descente trop rapide de la tête de forage endommagea un premier puits qui a dû être abandonné après 15 jours de forage et une perte de 25 millions de dollars pour BP.

Le deuxième puits toucha son but trois semaines après.

Quatre semaines avant l’explosion de la plate-forme, un incident endommageât le BOP (système anti-explosion) à 1'500 sous le niveau de la mer. Ce système permet de pouvoir «fermer» le puits et de régler la pression. De surcroit, une des deux batteries du BOP était en panne. Ce système aurait dû être immédiatement réparé, mais ce ne fut pas le cas.

Le jour de l’accident, plusieurs responsables de BP vinrent sur place pour féliciter les employés de leur travail et la sécurité à bord de la plate-forme pour 7 années sans accident grave.

Selon Mike Williams, le jour de l’explosion, un Manager de BP aurait demandé à Transocean et Halliburton d’accélérer la mise en route du puits et de renoncer à un cimentage final.

A 22h00, le 20 avril 2010, la pression fut trop forte. Le pétrole, du gaz et du méthane remontèrent le puits pour faire exploser toute la structure. Le reste fait partie de la présente histoire.

C'est donc toute une série d'erreurs et de sécurité non respectées par BP qui ont conduit à la mort de 11 personnes et une marée noire gigantesque.
BP a dépensé 600 millions de dollars pour combattre la marée noire. Les bénéfices de BP pour le premier trimestre 2010 s'élèvent à 6 milliards de dollars.

Comprendre le Pétrole

AddThis Social Bookmark Button
Mieux Comprendre le Pétrole{ Dim lights }Par Thomas Veillet, MorningBull

Peak oil et Politique

AddThis Social Bookmark Button
Interview Susan Krumdieck{Peak Oil Dim lights }3 Minutes pour Comprendre l'Energie