Pétrole News

Pétrole Prix

Pétrole Tendances

AddThis Social Bookmark Button

Tempêtes et Bouleversements dans les Energies

Solidement arrimé à la voiture et aux avions, le pétrole voit son hégémonie vaciller. EDF a fini par avouer que l’électron nucléaire n’est financièrement plus compétitif avec les énergies renouvelables. Le pétrolier Shell débute la vente d’électricité. Les technologies «Smart» catapultent les simples citoyens contre le monopole des producteurs d’électricité. La Chine prend le leadership énergétique mondial face aux USA.

N’en jetez plus ! Nous avons la chance d’assister à un brassage de cartes qui touche toutes les énergies et pulvérise les certitudes.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

L’Ouragan Harvey: le Fukushima Américain ?

Depuis son arrivée à la Maison Blanche, Donald Trump n’a cessé de promouvoir sa doctrine de «Dominance Energétique» sur le reste du Monde.

Il aura fallu l’arrivée de l’ouragan Harvey, puis dans une moindre mesure, celle d’Irma, pour souligner la fragilité du secteur pétrolier et gazier américain ainsi que le manque de résilience du système énergétique. La région, balayée par les ouragans, est le cœur de l’industrie pétrolière et pétrochimique du pays. Ces événements soulignent que tous les œufs ont été mis dans le même panier et questionnent les choix du Gouvernement.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Trump: Victoire pour le conglomérat Pétrole-Automobile

Après la carte blanche offerte à l’industrie pétrolière par le Président Trump, l’industrie automobile n’aura pas attendu très longtemps pour réclamer sa part du gâteau.

Ainsi, 18 fabricants dont General Motors, Ford, Fiat, Chrysler, Toyota, Volkswagen, Honda, Hyundai, Nissan ont officiellement demandé l’assouplissement des réglementations légales sur les émissions polluantes et de gaz à effets de serre des véhicules produits aux USA. La tâche sera d’autant plus aisée que le nouveau directeur de l'Agence de protection de l'environnement (EPA), Scott Pruitt, est un climato-sceptique de haut vol.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Trump parie sur le renouveau du pétrole de schiste

Durant sa première semaine de règne, le bouillonnant Président Trump est immédiatement entré dans le vif du sujet pour extraire toutes les gouttes de pétrole US. Relance des pipelines Keyston XL et Dakota Access, ouverture de nouveaux gisements, annulation des restrictions de forages et paralysie des organefas de surveillance.

Carte blanche a été donnée à l’industrie pétrolière pour produire dans tous les endroits financièrement profitables indépendamment des considérations environnementales. Est-ce le signal d’un renouveau du pétrole de schiste ?

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Trump: Le Nouveau Plan Marshall Américain

«Make America Great Again.» A l’énoncé de ce slogan, la nostalgie des années 50-60 vient automatiquement à l’esprit. Le plein-emploi, les hauts fourneaux sidérurgiques nécessaires à la construction d’infrastructures géantes et aux courbes infinies des Cadillac qui sillonnaient les rues afin d’afficher sa réussite sociale. Une époque où le pétrole plafonnait à 2$ le baril, où le charbon et le gaz n'en valaient pas autant. Une époque où King Hubbert n’avait pas encore découvert le peak oil, où les journaux ne parlaient pas de pollution et de réchauffement climatique.

Pour tenter de réaliser ce rêve, Trump va devoir trouver d’énorme quantité d’énergie et de financement pour alimenter les moteurs de la croissance et de l’emploi. La composition de son cabinet témoigne de cette stratégie.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

CETA : Un accord qui sent bon le Pétrole et le Gaz

L'Europe et le Canada ont signé dimanche à Bruxelles le traité de libre-échange CETA. Cet accord va bien au delà du fromage ou du sirop d’érable avec un pays gentil et des entreprises encore plus gentilles comme ont bien voulu nous vendre les politiques européens.

Le CETA a été initié par les compagnies pétrolières, les multinationales et les cabinets d’avocats spécialisés dans les tribunaux d’arbitraux. Ils sont les grands gagnants.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Pétrole, le calme avant la tempête

Depuis que le prix du baril a chuté, les inquiétudes sur les quantités de pétrole à disposition ont pratiquement disparu des écrans tout comme les mots « peak oil » dans les recherches de Google.

Sur le terrain, le sentiment est tout autre. Les faillites s’enchaînent et même l’Agence Internationale de l’Energie s’inquiète. Motif : l’industrie n’est plus capable de faire coïncider offre/demande. Elle n’arrive plus à répondre à l’équation : offrir un prix assez bas pour stimuler la demande et extraire à un tarif assez élevé pour couvrir les coûts d’exploitation.

Ainsi aux USA uniquement, plus de 90 entreprises ont mis la clé sous le paillasson durant les 12 derniers mois et 183 sont dans une position précaire selon Debtwire.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Donald Trump: Make the US Energy Great Again

Donald Trump n'avait officiellement pas encore donné son avis sur la question énergétique et du réchauffement climatique.

Depuis jeudi, c’est chose faite. A son image, il n’a pas fait dans la demi-mesure.

Aligné sur la doctrine du parti républicain, celui qui pourrait devenir le prochain président américain n’a pas déçu. Accord sur le Climat COP21 de Paris, réglementations sur la pollution et les énergies fossiles, tout passe à la trappe.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Arabie Saoudite: Le Ministre du Pétrole remplacé

Après la cacophonie de la réunion de Doha, on le pressentait. Depuis hier, c'est chose faite. Ali Al-Naïmi, âgé de 80 ans, le ministre du pétrole de l’Arabie saoudite, le plus influent au sein de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), a quitté sa fonction qu'il occupait depuis 1995.

Le nouveau Roi Salman avait déjà fait frémir cette idée et M. Ali Al-Naïmi avait évoqué son départ en janvier dernier en annonçant qu’il souhaitait partir à la retraite à l’occasion du remaniement ministériel de mai.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Fort McMurray: L'incendie prend de l'ampleur

La ville canadienne de Fort McMurray, Alberta est la capitale mondiale de l'une des plus polluante forme d'extraction pétrolière: les sables bitumineux et 2/3 des habitants travaillent dans cette industrie. La grande partie de la production a dû être arrêtée.

Paradoxalement, participant grandement au réchauffement climatique, la ville est la proie des flammes depuis une semaine. Le feu s’étend sur 85'000 hectares. De plus, au moins 25 000 personnes ayant été évacuées vers le nord de Fort McMurray devaient maintenant être transférées dans des villes du sud en raison du danger imminent.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Fort McMurray: La Capitale canadienne des Sables Bitumineux en feu

Des dizaines de milliers d'habitants ont fui Fort McMurray, Alberta, la capitale canadienne du pétrole bitumineux rongée par les incendies gigantesques.  Plus de 80'000 personnes ont quitté la ville.

Les feux de forêts et de broussailles, nombreux en cette saison dans la province, ont vite gagné les premières habitations ou les parcs réservés aux camping-cars nombreux dans cette région où les compagnies pétrolières font venir des travailleurs en masse pour quelques mois.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Pétrole: Pertes abyssales de la Banque Nationale Suisse

Pendant que 175 pays ont signé l’accord sur le climat à l’ONU ce samedi à New York, les grandes majors pétrolières, de charbon et du gaz se retrouvent également sous pression de leurs investisseurs. Ainsi Chevron, ExxonMobil, Total font face à leurs actionnaires qui leur demandent de prendre en compte l’impact de leurs activités sur le climat.

Cette semaine, c'est au tour de la Banque Nationale Suisse (BNS) de tenir son Assemblée Générale dans la capitale helvète. L’institution détenue majoritairement par les cantons suisses va également faire face à l’épineuse question de ses lourds investissements dans les énergies fossiles et de schiste.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Le pétrole fait pchitt après la réunion de Doha

Les plus grands producteurs de pétrole n’ont pas réussi à se mettre d’accord hier à Doha sur un gel de leur production. Suite à l’échec de cette réunion, le réveil a dû être difficile pour certains investisseurs et hedge funds qui avaient parié des montants record sur un accord à Doha et une augmentation des cours du baril.

En réalité, cette initiative s'apparente à une gigantesque campagne de public relations qui aura permis au baril de passer de 26 à 43$ et de rapatrier de précieux pétrodollars aux pays exportateurs.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Les Majors Pétrolières attaquées par les Investisseurs

En plus de la baisse des prix du baril et de la chute de leurs revenus, ExxonMobil et Chevron, les deux grandes majors pétrolières américaines, font face à de une pression croissante de leurs actionnaires soucieux de l’impact  de leurs investissements sur les changements climatiques.

Du côté des banques, la Banque Nationale Suisse va devoir faire face à ses actionnaires lors de la prochaine assemblée générale fin avril pour ses investissements douteux dans le schiste et charbon américain.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Pétrole: BP licencie 4'000 employés

Plus de 200'000 jobs ont été coupés dans le monde du pétrole et du gaz depuis la chute des cours en juin 2014. Aujourd'hui, BP annonce une nouvelle vague qui touche 4'000 de ses employés pour les 2 prochaines année  Les domaines de l'exploration et de la production pétrolières sont les secteurs touchés et vont passer de 24 à 20'000 employés d'ici à la fin de 2017. Le géant anglais compte 84'500 salariés à travers le monde pour un chiffre d'affaires de 359,8 milliards $ en 2014.

La mer du Nord devrait voir encore disparaître 600 emplois dans les mois qui viennent. L'entreprise tente de diminuer par tous les moyens ses coûts afin de dégager une marge positive et un dividende pour ses actionnaires car les majors pétrolières comptent fortement sur les investisseurs pour déployer leurs activités.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Les intérêts de l'Etat Islamique dans le monde du pétrole

L'Etat Islamique retire plus d'un million $ par jour avec l'exploitation du pétrole. Le brut est livré par les camions-citernes qui transitent via la Turquie ou l'Iran. Le précieux liquide est ensuite acheminé en Europe et dans les Balkans. Mais depuis 2 semaines, l'aviation russe et occidentale ont décidé de réduire ce flux pétrolier. Pourquoi avoir attendu si longtemps?

Au beau milieu des plus grandes réserves mondiales, le groupe Islamiste est potentiellement assis sur le moteur économique de la planète avec le pouvoir de tout faire basculer. Quels sont les enjeux géopolitiques et stratégiques?

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

ExxonMobil et Peabody mis en examen sur le Climat

Le parquet de New York, USA, a ouvert une enquête contre la major pétrolière ExxonMobil et le plus grand charbonnier du pays Peabody Energy. Les deux géants américains, dont la Banque Nationale Suisse (BNS) est actionnaire, sont accusés d’avoir caché aux investisseurs les risques financiers liés au climat.

La justice cherche à déterminer si Exxon a caché des études réalisées, dès les années 1970, par ses propres scientifiques et qui pointaient du doigt le rôle néfaste des énergies fossiles dans le changement climatique. L’enquête sur Exxon pourrait s’étendre à d’autres majors pétrolières comme Chevron et ConocoPhillips.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Shell se retire de l’Arctique

Après avoir payé 7 milliards $ le droit de forer dans les mers de Beaufort et des Tchouktches, en Arctique et englouti depuis le mois de juin près de 1 milliard $  dans le puits Burger J, foré à une profondeur de 2'070 m, la major vient de jeter l’éponge.

La quantité d’hydrocarbure est trop petite pour rentabiliser l’investissement.
Mais la major a promis de revenir une fois que les prix du baril justifieront l’exercice.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Energies Fossiles: 500 milliards $ de Subsides

Ce n'est pas une surprise car le chiffre est connu depuis de longues années, mais l’OCDE (organisation de coopération et de développement économiques) enfonce le clou et estime à 500 milliards $/an les subsides financiers mondiaux offerts au pétrole, gaz, charbon alors qu’ils sont responsables à 80% des émissions de CO2 et à 67% des émissions de gaz à effet de serre.

Ce système, mis en place depuis des décennies par les différents lobby fossiles, montre une ingéniosité sans limite dans les financements de terminaux charbonniers ou gaziers, de la recherche et de l’exploration, crédit d’impôt pour de lourds investissements et les versements aux partis politiques qui sont souvent déductible des impôts. Bref, une organisation bien huilée.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Les Kayaktivists bloquent Shell à Seattle

A Seattle, USA, la fronde contre Shell continue. Des kayakers bloquent une plate-forme pétrolière géante destinée à exploiter du pétrole dans l'Arctique. Depuis plus d'un mois, les Kayaktivists s'activent pour le plus grand bonheur du maire de la ville qui condamne le comportement de Shell.

Ce matin, les kayaks ont formé un arc de cercle autour de la plateforme jaune et blanche que des remorqueurs se préparaient à tirer jusqu'à l'Arctique. La manifestions s'est déroulée sans violence.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Pétrole: La Chine passe devant les USA

Au mois d'avril 2015, la Chine est devenue le plus grand importateur de pétrole au monde, devant les USA. Pékin a importé 7,37 millions de barils par jour en avril comparé aux 7,2 millions de barils de Washington.

Le pétrole de schiste a fortement réduit les importations américaines, même si les importations US restent à un niveau très important. De son côté, la Chine est en train de créer des réserves en profitant des prix avantageux.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Agrocarburants: l'Europe plafonne

L’Europe vient de se fixer un plafond restreignant l'utilisation des agrocarburants de première génération dans l'essence des véhicules. Ainsi, ce biocarburant réalisé à base de céréales comme le colza, le soja ou le maïs ne pourra dépasser le 7% du total des carburants utilisés dans le secteur des transports.

Les carburants utilisés aujourd’hui en Europe contiennent en moyenne 5 % d’agrocarburants. Fixé à 7 %, ce plafond laisse donc encore la possibilité d’une croissance.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

La Fondation Bill Gates investit massivement dans le pétrole

Paradoxalement la fondation de charité, dotée d’un budget de 43 milliards $, investit massivement dans des sociétés qui exploitent les énergies fossiles alors qu’elle lutte pour le climat! Le journal anglais, The Guardian, a lancé une pétition en ligne pour supprimer ces investissements.

Ainsi en 2013, la Fondation de Bill Gates a investi 1,4 milliard $ dans des sociétés pétrolières dont BP, Shell Exxon Mobil , Petrobras le brésilien ou le Suisse Glencore Xstrata actif dans l’extraction de matières premières.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Brésil: Le géant pétrolier Petrobras noyé dans la corruption

Le scandale du géant pétrolier Petrobras, Petróleo Brasileiro, est en train de rattraper le parti des travailleurs de Dilma Roussef, au pouvoir au Brésil. Le parti au pouvoir aurait touché 200 millions. Avant de devenir présidente du pays, Dilma Roussef travaillait au sein de Petrobras.

Pedro Barusco, ex-directeur de Petrobras a affirmé devant une commission parlementaire que le parti des travailleurs (PT), au pouvoir au Brésil, avait reçu «150 ou 200» millions de dollars de l'entreprise publique secouée par un scandale de corruption.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Pétrole: La Libye annonce un Etat de Force Majeure

La NOC (Compagnie nationale de pétrole libyenne) a déclaré l'état de force majeure dans 11 champs de pétrole, après l'augmentation massive des attaques contre les exploitations. L'Etat Islamique est en train d'obtenir des succès dans ce pays riche en pétrole et si la main est mise sur ce trésor de guerre, c'est la richesse garantie.

Les attaques se sont déroulé dans les champs d'Al-Mabrouk et Al-Bahi. Ils ont été arrêtés. L'état de force majeure concernent Al-Mabrouk, Al-Bahi, Al-Dahra, Al-Joufra, Tibesti, Al-Ghani, Al-Samah, Al-Baïda, Al-Waha, Al-Dafa, Al-Naqa.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Pétrole: Warren Buffett lâche ExxonMobil

Warren Buffett, la star américaine de l'investissement, très médiatique et multi-milliardaire a vendu ses participations dans les groupes pétroliers ExxonMobil et ConocoPhilipps. Ces opérations se sont réalisées sur fond de chute des prix de l'or noir ainsi que dans une moindre mesure de la campagne de Divestment (arrêt des investissements dans les énergies fossiles).

Le très médiatique financier a  vendu entre octobre et décembre 2014, 41,12 millions d'actions ExxonMobil pour la modique somme de 3,9 milliards $, selon des documents financiers adressés au régulateur des marchés boursiers, la SEC.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Les majors coupent dans les investissements pétroliers

En 2014, les majors pétrolières Total, BP, Exxon, Shell, Chevron, Conocco ont fortement coupé dans leurs investissements afin de garantir des dividendes élevés aux actionnaires. La mission des majors n’est pas d’extraire du pétrole, mais de générer un maximum de bénéfices.

Ainsi en 2014, les grands acteurs ont rivalisé d'ingéniosité, quitte à brader une partie de leur patrimoine, pour maintenir la dote de la mariée. Les investissements 2015 sont en chute libre et devraient permettre au marché de se rééquilibrer et aux majors de distribuer des dividendes.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Brésil: La Major Pétrolière Petrobras perd sa direction

Depuis l'arrivée de la présidente Dilma Rousseff, le Brésil a vu son niveau de corruption prendre l'ascenseur. Ce n'est sans aucune surprise que le champion national du pétrole, Petrobras, est noyée dans un nouveau énorme scandale.

Cette fois, c'est la PDG, Graça Foster et les 5 Directeurs du géant pétrolier brésilien ont démissionné avec un score de 4 milliards $ en 10 ans. Graça Foster, PDG depuis 2012, est une proche et une amie de longue date de Dilma Roussef.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Libye: 7 réservoirs de pétrole en feu à Al-Sedra

L'incendie déclenché par des combats entre forces gouvernementales et miliciens islamistes dans l'un des plus importants terminaux pétroliers de Libye est éteint.

Il s'est propagé et 7 réservoirs. Jeudi, un premier réservoir avait pris feu après avoir été touché par une roquette tirée par des miliciens depuis une vedette utilisée lors de leur attaque sur des terminaux pétroliers de l'Est libyen. Ainsi 7 réservoirs de pétrole étaient en feu dans le terminal d'Al-Sedra, l'un des plus importants de Libye. Depuis un certain temps déjà, des combats opposent les forces gouvernementales de Tobruk à des islamistes.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Pétrole: L'Espagnol Repsol achète le Canadien Talisman

Le crash pétrolier va pousser les majors pétrolières à se cannibaliser. Ainsi l'espagnol Repsol vient de manger le canadien Talisman Energy (T.TLM) qui est en difficulté financière. Ce n'est pas la première compagnie pétrolière canadienne qui se fait dévorer par une major étrangère.

Repsol a commencé à s'intéresser à Talisman Energy durant l'été alors que son cours était à 12 $ par action. Avec la chute des cours, l'action de Talisman est redescendu aux environs de 4 $. Coupant la poire en deux, Repsol a proposé 8$. La valeur totale de la transaction est de 13 milliards $ US, dont 8,3 milliards $ pour les actions de Talisman et le solde pour payer la dette.

Lire la suite...

Plus d'articles...

Page 1 sur 5

Début
Précédent
1

Comprendre le Pétrole

AddThis Social Bookmark Button
Mieux Comprendre le Pétrole{ Dim lights }Par Thomas Veillet, MorningBull

Prix Pétrole New York

Prix Pétrole Londres

Nucléaire: Hinkley Point

AddThis Social Bookmark Button
Décryptage de l'accord{ Dim lights }Par Laurent Horvath

Jeff Rubin: Globalisation

AddThis Social Bookmark Button
Quel est l'effet du baril à 100$ sur la Globalisation?{ Dim lights }3 Minutes pour Comprendre l'Energie