AddThis Social Bookmark Button

Areva va stopper l'expédition des déchets d'Uranium en Russie

Le site internet Rue 89 et Greenpeace France ont annoncé qu'Areva va arrêter l'expédition de ses déchets radioactifs vers la Russie. Areva a confirmé cette information cet après-midi.

Areva envoie chaque année plusieurs tonnes de déchets d'uranium de ses centrales pour les stocker à l'air libre dans les usines du russe Rosatom. Ce scandale avait été révélé en automne dernier dans le documentaire réalisé par Laure Noualhat et Eric Guéret diffusé sur Arte le 13 octobre 2009.


Le contrat d'EDF et Areva avec leur partenaire russe Tenex, filiale de Rosatom, courait jusqu'en 2014.

"Nous nous sommes mis d'accord sur une fin de contrat en 2010 à cause d'un désaccord sur les conditions commerciales", a déclaré une porte-parole d'Areva.

"Entre 2006 et fin 2009, 32'200 tonnes de déchets sont parties en Russie, alors que seules 3.090 tonnes de matières ont fait le chemin inverse", souligne Greenpeace dans un communiqué. "La polémique internationale créée ces derniers temps autour de ces exportations a enfin eu raison de ce scandale".

L'uranium appauvri sera désormais entreposé sur le site d'Areva à Bessines-sur-Gartempe.

 

 

Sur le même sujet:

Déchets Nucléaire: le cauchemar d'EDF (et reportage diffusé sur Arte)

Comprendre le Nucléaire

AddThis Social Bookmark Button
Situation de l'Uranium dans le Monde{ Dim lights }Par Michael Dittmar

Nucléaire: Hinkley Point

AddThis Social Bookmark Button
Décryptage de l'accord{ Dim lights }Par Laurent Horvath

Nucleaire Prix