AddThis Social Bookmark Button

Obama annonce une subvention vitale pour le Nucléaire Américain

Le président américain Barack Obama a annoncé que l’état fédéral américain garantirait jusqu'à 8 milliards de dollars de prêts nécessaires à la construction de 2 nouveaux réacteurs nucléaires. Les coûts pour la construction de ces deux centrales devraient dépasser les 16 milliards $.

"Nous annonçons environ 8 milliards de dollars en garanties de prêts pour entamer la construction de la première centrale nucléaire dans notre pays depuis près de 30 ans", a déclaré M. Obama à Lanham (voir vidéo ci-dessous - en anglais).

Première Centrale depuis plus de 30 ans

Depuis l’accident à la centrale de Three Mile Island en 1979, les Etats-Unis avaient cessé toute nouvelle construction de centrale nucléaire. Ces nouveaux réacteurs seront construits sur le site de la centrale nucléaire du Comté de Burke en Géorgie, rapporte le Los Angeles Times du 16 février 2010.

 

L'Industrie Nucléaire Américaine financièrement impossible sans l'aide du Gouvernement

Comme partout dans le monde, les Centrales Nucléaires américaines ne sont économiquement pas viables. Les 8 milliards serviront à réduire le prix du kWh pour les consommateurs.

Depuis 2007, les 28 réacteurs que l'industrie américaine désirait construire, aucun n'a passé la rampe de la Nuclear Regulatory Commission à cause du manque d'une ligne claire de financement. Pour certains projets, l'aide apportée par le gouvernement pourrait aider à franchir ce cap. Reed Hundt, co chairman de Coalition for the Green Bank précise que "Le nucléaire ne peut pas vivre sans subventions gouvernementales. Une centrale n'est économiquement pas viable."

Selon John Rowe, CEO d’Excelon Corp, qui supervise 17 centrales aux USA, "les Etats-Unis devraient voir un plus grand développement d’une industrie qui était en léthargie depuis plus de 30 ans. Nous ne verrons certainement pas une explosion du nucléaire ainsi que sa renaissance dans les cinq à dix prochaines années."

Les États-Unis possèdent 104 réacteurs soit le plus grand parc au monde. Selon l'agence de l'énergie atomique, 56 réacteurs sont en projet à travers le monde.

Si la licence de ces deux centrales sera approuvée, ils pourraient être opérationnel au plus tôt en 2017. Les deux nouveaux réacteurs nucléaires de 1'100 mégawatts seront du type américain "Westinghouse AP1000" et viendront compléter les deux unités déjà présentes dans la centrale.

Le président Obama n'a pas indiqué si une solution serait prochainement apportée au problème épineux du traitement des déchets radioactifs.

 

Réduire la dépendance du Pétrole de l'Arabie Saoudite

L'initiative du Président Américain dans le nucléaire poursuit la stratégie américaine de ne plus importer du pétrole d'Arabie Saoudite d'ici au terme de son mandat. Le nucléaire devrait ainsi remplacer les 1,4 millions de barils de pétrole/jour importé de ce pays.

 

Voir Vidéo: Le Président annonce la subvention de 8 milliards de $

Dim lights