AddThis Social Bookmark Button

Fukushima: La Forte hausse de la Radioactivité inquiète

Depuis que nous suivons la catastrophe de Fukushima en mars 2011 jamais la situation n'a semblé aussi critique qu'aujourd'hui. Ce jeudi, Tepco a indiqué que le taux de radioactivité dans un puits d'eau contenait 400'000 becquerels par litre et le tritium radioactif a également atteint un record de 790'000 becquerels. Il s'agit des plus hauts niveaux relevés depuis le tsunami.

La situation est tellement hors de contrôle que hier samedi le Premier ministre, Shinzo Abe, a demandé l’aide des pays étrangers afin de régler au plus vite la crise actuelle concernant les fuites d’eau radioactive qui se déversent dans l’océan à Fukushima.

Les pluies abondantes du typhon Wipha, qui a balayé la Centrale, a démultiplié la quantité d'eau qui se déverse dans le Pacifique.

 

350'000 litres par jour pour refroidir les 3 Réacteurs

Le concept élaboré depuis avril 2011 fut de refroidir les 3 Réacteurs avec de l'eau du Pacifique.

Tous les jours, les liquidateurs injectent 350 m3 sur les 3 réacteurs en perdition afin de maintenir leur température en-dessous de 50 degrés Celcius. Comme les murs de la centrale sont fissurés, l'eau s'infiltre en permanence dans les sous-sols. Aujourd'hui, il y aurait 90'000 tonnes d'eau hautement contaminée.

Pour freiner cette propagation, les liquidateurs pompent 750'000 litres d'eau tous les jours. Une partie de cette eau est en partie filtrée et réutilisée pour refroidir les 3 Réacteurs. L'eau restante est stockée dans plus de 1'000 réservoirs qui retiennent 340'000 tonnes d'eau contaminée. Cela équivaut à 100 piscines olympiques. Pour suivre le rythme, il faut construire un nouveau réservoir toutes les 60 heures! Vous imaginez qu'à cette cadence, les réservoirs sont un peu expédié, d'où les fuites après quelques mois de service.

Aujourd'hui, la Centrale se retrouve avec un stockage impressionnant de radioactivité et personne ne sait quoi en faire. La solution est de la diluer avec l'eau du Pacifique au grand dam des Russes et des Chinois.

 

Le manque d'ouvriers se fait cruellement sentir

Avec la hausse des risques sur la santé et l'impossibilité de voir le bout du tunnel, Tepco et les sous-traitants, peinent de plus en plus pour trouver des cobayes qui veulent bien aller exécuter les tâches nécessaires. Ils sont plus de 3'000 à oeuvrer chaque jour dans la Centrale avec de moins en moins de personnel qualifié. Ainsi les erreurs de ces dernières semaines (débranchement accidentel du système de refroidissement) souligne le désarroi des autorités japonaises.

 

Un Sarcophage pour recouvrir Fukushima

Des voix commencent à s'élever sur le processus de refroidissement par eau. Certains experts proposent un sarcophage en béton autours de la Centrale. Est-ce une solution?

 

Shinzo Abe: à contre courant

Volant à contre-courant, le Premier ministre japonais Shinzo Abe a visité hier un port de pêche à Matsukawaura, situé à 40 kms de la centrale de Fukushima, et a mangé du poisson local pour montrer qu’il était sain. Après avoir promis aux pêcheurs de donner des informations précises à la population, il a déclaré: «J’espère que les Japonais viendront ici pour savoir que c’est bon et sain».

Depuis que vous avez commencé à lire cet article, 500 litres d'eau radioactive se sont échappé dans le Pacifique.

Dim lights
La radioactivité augmente à Fukushima (en anglais)

blog comments powered by Disqus

Comprendre le Nucléaire

AddThis Social Bookmark Button
Situation de l'Uranium dans le Monde{ Dim lights }Par Michael Dittmar

Nucléaire: Hinkley Point

AddThis Social Bookmark Button
Décryptage de l'accord{ Dim lights }Par Laurent Horvath

Peak oil et Politique

AddThis Social Bookmark Button
Interview Susan Krumdieck{Peak Oil Dim lights }3 Minutes pour Comprendre l'Energie