AddThis Social Bookmark Button

Fukushima: Eau Radioactive mortelle

Une forte hausse de la radioactivité a été constatée dans un réservoir de la centrale nucléaire de Fukushima. Le niveau de radioactivité de 1'800 millisieverts par heure relevé est 18 fois supérieur à celui mesuré voici encore dix jours.

Une telle dose est suffisante pour tuer une personne en quatre heures. Le 22 août, la radioactivité mesurée dans le même réservoir était de 100 millisieverts par heure. Alors que Tepco a toujours nié que l'eau radioactive se propage dans le Pacifique, Pékin et Moscou notent une élévation d'eau radioactive dans leurs eaux territoriales.

D'après la loi japonaise, le seuil annuel de sécurité, en matière d'exposition aux radiations, est de 50 millisieverts pour les employés de centrales nucléaires en temps normal. La semaine dernière, 300 tonnes d'eau s'étaient déjà évaporé dans la nature et la situation ne fait que d'empirer depuis janvier 2012.

Nouveaux appareils de mesure

La forte hausse constatée serait due en partie à l'utilisation par les inspecteurs d'un instrument conçu pour mesurer des niveaux de radioactivité bien plus élevés. Les appareils employés précédemment ne pouvaient qu'enregistrer une radioactivité maximale de 100 millisieverts! Ca ne s'invente pas! Les nouveaux instruments peuvent monter jusqu'à 10'000. Cela veut dire que les employés de la Centrale sont soumis à des doses radioactives pharamineuses sans le savoir. Cette information explique le taux élevé de cancer des liquidateurs qui travaillent à Fukushima.

Une nouvelle fuite a également été décelée au niveau d'une canalisation reliant deux autres réservoirs, selon un porte-parole de Tepco. La radioactivité mesurée à cet endroit-là s'élève à 230 millisieverts.


Fuites d'eau récurrentes

Dans le passé, quatre fuites de moindre ampleur avaient déjà été constatées sur ces réservoirs assemblés à la hâte à quelques centaines de mètres des réacteurs. Chacune de ces citernes peut contenir jusqu'à 1000 tonnes d'eau hautement radioactive. Quelque 700 autres réservoirs de forme et conception différentes sont également remplis d'eau contaminée.

Le problème de l'eau à Fukushima est très large. Il concerne aussi les importantes quantités qui se sont infiltrées dans le sous-sol de la centrale et qui s'écoulent dans l'océan Pacifique voisin, comme l'a finalement avoué Tepco sous la pression de la Chine et de la Russie.

Cette d'eau provient des systèmes de refroidissement des réacteurs dans lesquels le combustible nucléaire a fondu.

Avec ATS

blog comments powered by Disqus

Comprendre le Nucléaire

AddThis Social Bookmark Button
Situation de l'Uranium dans le Monde{ Dim lights }Par Michael Dittmar

Nucléaire: Hinkley Point

AddThis Social Bookmark Button
Décryptage de l'accord{ Dim lights }Par Laurent Horvath

Peak oil et Politique

AddThis Social Bookmark Button
Interview Susan Krumdieck{Peak Oil Dim lights }3 Minutes pour Comprendre l'Energie