AddThis Social Bookmark Button

Fukushima: de nouvelles fuites d'eau très radioactives

Une nouvelle grosse fuite d'eau hautement radioactive a été repérée autour du réservoir numéro 1 (60 x 53 mètres et profond de 6 mètres), après un constat similaire des réservoirs 2 et 3. Tepco ne connait toujours pas la raison de ces fuites qui pourraient souffrir d'un "vice de conception". L'opérateur de la Centrale de Fukushima procède à des examens et assure que l'eau radioactive n'a pas encore été prendre un bain dans le Pacifique.

Tepco avait fait état dans la nuit de vendredi à samedi passé d'un écoulement d'eau contaminée dans le sol depuis un premier réservoir de stockage souterrain. L'opérateur a évalué à 120 tonnes environ la quantité de liquide qui aurait fui.

De l'eau radioactive a été découverte entre la couche externe d'un revêtement imperméable au fond du réservoir et le sol autour. Les cuves enterrées comprennent 3 couches censées empêcher l'eau de s'infiltrer dans le sol. Comme quoi.

 

7 réservoirs

La centrale dispose de sept réservoirs pour stocker de l'eau hautement radioactive issue du refroidissement des Réacteurs 1, 2, 3 et la piscine du Réacteur 4.

Le PDG de Tepco, Naomi Hirose, et son vice-président Zengo Aizawa se sont rendus sur place pour une opération de communication et pour montrer que des mesures sont prises. Pour remédier à cette situation, Tepco était en train de transvaser à l'aide de pompes les milliers de tonnes d'eau des réservoirs 2 et 3 défectueux vers d'autres.

 

 

De l'eau pour refroidir les Réacteurs

Des quantités d'eau importantes sont utilisées afin de refroidir les Réacteurs. Il y a bien un système qui a été inventé pour traiter cette eau, mais la capacité de traitement est inférieure à la quantité d'eau utilisée. Ainsi chaque jour, 400 tonnes d'eau doivent être stockées en "lieu sûr" après une décontamination partielle.

Même si Tepco estime que l'eau ne risque pas de couler dans la mer, les réservoirs étant situés à 800 mètres de l'océan, ces fuites inquiètent jusqu'aux autorités russes.

 

La Russie inquiète

La Russie, voisine du Japin montre son inquiétude. Le directeur des services sanitaires russes, Guennadi Onichtchenko, a déclaré "que la découverte de fuites d'eau contaminée "témoigne du fait que le Japon ne peut pas régler la situation". "Etant donné que les Japonais refusent de laisser entrer dans la centrale des spécialistes étrangers, nous vivons mal la situation".

 

blog comments powered by Disqus

Comprendre le Nucléaire

AddThis Social Bookmark Button
Situation de l'Uranium dans le Monde{ Dim lights }Par Michael Dittmar

Nucléaire: Hinkley Point

AddThis Social Bookmark Button
Décryptage de l'accord{ Dim lights }Par Laurent Horvath

Peak oil et Politique

AddThis Social Bookmark Button
Interview Susan Krumdieck{Peak Oil Dim lights }3 Minutes pour Comprendre l'Energie