AddThis Social Bookmark Button

Effet Fukushima: Sondages élevés, mais en baisse

L'homme a une mémoire très courte. Tout comme le peak oil, qui intéresse la population uniquement quand les prix à la pompe explosent, l'effet de la catastrophe de Fukushima est en train de s'estomper en Suisse. L'abandon de ce sujet dans les médias n'y est pas étranger. (suivez l'info Fukushima)

Le scepticisme vis-à-vis des risques de l'énergie nucléaire a légèrement reculé. En 2012, les suisses étaient 65% à trouver que de tels risques nucléaires ne sont plus défendables, tandis que 20% pensent qu'on peut les assumer (2011: 17%; 2010: 32%). Ils étaient 69% en 2011 et déjà 53% en 2010.

Avec 59%, l'indice de scepticisme face au nucléaire se rapproche du niveau d'avant Fukushima. (67% en 2011: 54% en 2010).
Cet indice porte notamment sur l'énergie nucléaire et la foi en la technique pour résoudre les problèmes écologiques ou d'éventuelles restrictions énergétiques liées à la raréfaction des matières premières.

 

Les Producteurs à l'attaque

Dès les résultats de cette étude furent connus (mais pas publiés), Economie Suisse et les producteurs nucléaires électriques ont savamment distillés des informations dans les médias Suisses afin d'enfoncer le clou. Ainsi hier, le Directeur d'Axpo prévoit une très forte hausse des tarifs de l'électricité. En réalité, il n'y a rien de neuf sous le soleil. La vétusté des installations de transport de l'électricité, le retard prit dans l'installation des smart grid, l'installation des énergies renouvelables et le démantèlement des centrales nucléaires devraient faire augmenter les prix au-dessus de 30 centimes (Frs) d'ici à quelques années.

 

Efficacité Energétique

La volonté des Suisses de faire personnellement quelque chose pour l'environnement est jugée "très élevée", bien qu'à nouveau en recul sur certains points. Ainsi, 69% seraient prêts à économiser de l'énergie en se chauffant moins (2011: 73%, 2010: 69%).

D'autres mesures comme l'achat d'appareils électriques efficients, de produits avec peu d'emballage ou l'usage des transports publics suscitent en revanche une approbation croissante (jusqu'à +10%).

De manière générale, la part de ceux qui pensent qu'il faudrait en faire plus dans le domaine des économies d'énergie est en recul après le pic de 2011 (72%, 2011: 82%; 2010: 75%). Ils sont également moins nombreux à demander que l'Etat en fasse plus pour l'environnement en économisant dans d'autres secteurs (63%, 2011: 65%, 2010: 67%).

L'enquête Univox 2012 sur l'environnement a été menée du 18 septembre au 13 octobre par l'institut gfs-zürich. Au total 1008 habitants de Suisse alémanique et romande ont été interrogés par téléphone. La marge d'erreur est de +/-3.1%.

Sources: awp/ats

 

Video: 120 Secondes l'Effet Fukushima (Couleur 3)

Dim lights

blog comments powered by Disqus

Comprendre le Nucléaire

AddThis Social Bookmark Button
Situation de l'Uranium dans le Monde{ Dim lights }Par Michael Dittmar

Nucléaire: Hinkley Point

AddThis Social Bookmark Button
Décryptage de l'accord{ Dim lights }Par Laurent Horvath

Peak oil et Politique

AddThis Social Bookmark Button
Interview Susan Krumdieck{Peak Oil Dim lights }3 Minutes pour Comprendre l'Energie