AddThis Social Bookmark Button

Fukushima: des tonnes d'eau radioactive dans le Pacifique

Tepco, l'opérateur de la centrale nucléaire de Fukushima a commencé à déverser 11'500 tonnes d'eau radioactive dans l'océan Pacifique. Cette eau est stockée dans des cuves et 1'500 tonnes se trouvent actuellement dans les réacteurs 5 et 6.

Le porte-parole de Tepco a souligné que de l'eau hautement contaminée s'était accumulée dans les salles des machines, en particulier dans le Réacteur 2, avec un taux de radioactivité supérieur à 1'000 millisieverts par heure, ce qui empêche toute activité humaine.

Tant que cette eau n'est pas évacuée, il est impossible pour des hommes de pénétrer dans cet environnement. Nous n'avons pas d'autre choix que de rejeter cette eau contaminée dans l'océan comme mesure de sécurité a-t-il ajouté.

Après avoir déversé des dizaines de milliers de tonnes d'eau sur les installations jour et nuit, les ouvriers, pompiers et soldats sont parvenus à empêcher les barres de combustible d'entrer en fusion et éviter une catastrophe nucléaire.

Ces trombes d'eau ont provoqué des inondations dans les bâtiments et les galeries souterraines des réacteurs. Elles ont été envahies par des milliers de tonnes d'eau radioactive, ce qui entrave les travaux de remise en état du réseau électrique et des circuits de refroidissement.

Tout en continuant à maintenir les réacteurs sous perfusion d'eau douce, grâce à des pompes de secours, les employés de la société Tokyo Electric Power (Tepco), propriétaire de la centrale, s'activent pour rétablir le réseau électrique et remettre en marche les circuits de refroidissement.

Après les salles de contrôles, ils ont réussi à réinstaller l'éclairage dans les salles des machines (turbines) des réacteurs. Mais le «lessivage» des installations a provoqué d'énormes inondations dans les bâtiments et les galeries souterraines, qui sont envahis par des milliers de tonnes d'eau radioactive.

 

Aucun, mais alors aucun problème pour la santé et l'environnement

Le césium, le plutonium et le iode étant invisible, le représentant de Tepco a affirmé que ces rejets, prévus de s'étaler sur cinq jours, n'auraient pas de conséquence sur la santé. D'ailleurs, s'il devait y avoir une hausse des cancers dans la région, cela ne pourra être que le fruit d'une coïncidence.

 

Fuite déjà active

Une partie de l'eau contaminée provenant du réacteur 2 s'écoule dans l'océan par une brèche de 20 cm découverte dans une fosse surplombant la mer.

Deux tentatives de colmatage à l'aide de ciment, puis d'un mélange de polymères, de papier journal et de sciure, ont déjà échoué. Lundi, les ouvriers ont décidé d'injecter du colorant blanc dans les nappes d'eau en amont afin de voir d'où provient cet écoulement.

 

blog comments powered by Disqus

Comprendre le Nucléaire

AddThis Social Bookmark Button
Situation de l'Uranium dans le Monde{ Dim lights }Par Michael Dittmar

Nucléaire: Hinkley Point

AddThis Social Bookmark Button
Décryptage de l'accord{ Dim lights }Par Laurent Horvath

Peak oil et Politique

AddThis Social Bookmark Button
Interview Susan Krumdieck{Peak Oil Dim lights }3 Minutes pour Comprendre l'Energie