AddThis Social Bookmark Button

Uranium: l'arsenal nucléaire américain à nouveau réduit?

Excellente nouvelle pour les centrales nucléaires. Selon le New York Times, le président des Etats-Unis, Barack Obama, serait prêt à réduire, une nouvelle fois, l'arsenal nucléaire américain. Le recyclage des armes atomiques américaines et russes représente le 40% de la consommation d'uranium des Centrales Nucléaires qui produisent de l'électricité.

Le dernier accord "START 2" USA - Russie permettrait d'alimenter le secteur nucléaire électrique jusqu'en 2023. Avec cette annonce, cette date limite pourrait être reculée de quelques petites années. Sans cette manne militaire, l'industrie nucléaire mondiale serait dans une situation bien délicate car la production minière ne peut répondre à la demande.

Le président Obama devrait en faire l'annonce au cours du discours sur l'état de l'Union qu'il prononcera ce 12 février 2013 devant le Congrès. Obama s'est accordé ces derniers mois avec la hiérarchie militaire sur la possibilité de réduire d'un tiers l'arsenal américain à environ 1'000 le nombre d'armes nucléaires déployées.

Les Etats-Unis possèdent actuellement quelque 1'700 armes nucléaires. Selon le traité START 2 signé avec la Russie le 8 avril 2010 visant à réduire l'armement nucléaire des deux pays, ils se sont engagés à ramener leur stock à 1'550 avant 2018. (voir article  Les Centrales Nucléaires soulagées par Obama et Medvedev (avril 2010)

Barack Obama "croit que nous pouvons faire des coupes plus radicales – et épargner beaucoup d'argent – sans compromettre la sécurité de l'Amérique au cours de son second mandat. Les chefs militaires ont approuvé cette idée, tout comme les fabricants de Centrales Nucléaires. La Russie est certainement sur la même longueur d'onde.

 

Sur le même sujet

Les Centrales Nucléaires soulagées par Obama et Medvedev (avril 2010)

USA-Russie: Accord attendu pour les centrales nucléaires

 

blog comments powered by Disqus