AddThis Social Bookmark Button

A Vélo Greenpeace stress teste des Centrales Nucléaires Suédoises

La semaine dernière, la Commission Européenne de l'Energie Atomique a fait réussir ses "stress-tests" à toutes les centrales du vieux continent bien que, sur les 134 réacteurs, 68 créent des migraines à leurs dirigeants. Ce matin, Greenpeace a conduit son propre test dans deux centrales suédoises Forsmark, au nord de Stockholm, et à la centrale de Ringhals, dans le sud-ouest du pays.

Pour ne rien cacher, la sympathique organisation a réussi à foutre un joyeux bordel avec 20 cyclistes qui se sont baladés dans la Centrale de Ringhals et 50 militants ont pénétré dans la centrale de Forsmark.  Bon, il n'y a pas de quoi paniquer, les Centrales n'ont pas été mises en danger, mais les vidéos sont rigolotes et certaines images vont rentrer dans le "collector" (voir ci-dessous).

Il aura fallu 40 minutes à la police pour mettre un terme à l'action à Ringhals et 15 minutes à Forsmark.

Selon la police et le personnel de sécurité des centrales, seize militants ont été arrêtés à Ringhals et quarante-trois à Forsmark. Ils n'ont pas réussi à pénétrer les bâtiments de la centrale, mais ont pu franchir les barrières de sécurité.

"Nous espérons que les problèmes de sécurité dans les centrales nucléaires suédoises vont ainsi être prises au sérieux", a expliqué Greenpeace. Dix réacteurs nucléaires sont en activité en Suède.

Vidéo: Cyclistes dans la Centrale Nucléaire de Ringhals


Dim lights

 

Vidéo: 50 militants dans la Centrale de Forsmark

Dim lights