AddThis Social Bookmark Button

Poutine annonce la fin du Gaz Naturel bon Marché

Moscou, Russie.
La fin du gaz naturel bon marché arrive à la fin a annoncé le premier ministre russe Vladimir poutine le mardi 23 décembre 08 à la Réunion des pays exportateurs mondiaux de gaz.
Le Forum réunit une quinzaine de pays dont la Russie, premier producteur mondial de gaz, l'Iran, le Qatar, l'Algérie et le Venezuela. La charte a été adoptée. Le siège social sera au Qatar", a déclaré le ministre russe de l'Energie, Sergueï Chmatko
Cette charte définit des règles pour les membres du FPEG, qui était jusqu'ici une organisation informelle, fondée en 2001 à Téhéran, et dont les membres se réunissaient une fois par an.

Une OPEP du GAZ: GECF (Gas Exporting Countries Forum)

Le groupe de gaz, appelé GECF, désire au future contrôler la production de gaz et fixer les prix au niveau mondial. "Les coûts nécessaires à extraire le gaz naturel augmentent fortement" a annoncé Poutin. "Cela signifie que malgré la crise globale et la chute de la demande des ressources énergétiques, l'ère d'une énergie à bon marché, y compris le gaz, touche à sa fin" a-t-il souligné.

"Le but de la rencontre est de faire (du FPEG) un format plus organisé", a insisté le vice-président de Gazprom, Alexandre Medvedev. "Ce n'est pas un cartel, nous défendons nos intérêts nationaux", a renchéri le ministre vénézuélien de l'Energie, Rafael Ramirez. Toutefois, a-t-il poursuivi, "nous voyons dans ce forum une occasion de bâtir une organisation solide se fondant sur les même principes qui ont donné naissance à l'Opep". L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) est un véritable cartel doté de statuts et dont les décisions s'imposent à tous les membres.

Gazprom

La Russie, le plus grand producteur de gaz naturel au monde, livre plus de 40 % du gaz européen, principalement avec des pipelines qui traversent l'Ukraine.
La réunion de Moscou arrive dans une période tendue entre l'Ukraine et la Russie. Les deux pays sont en dispute sur le non payement de dettes estimées à 2 milliards de $.
Gazprom, le géant russe, a annoncé que qi'il pourrait couper ses livraisons de gaz à l'Ukraine dès le début 2009.

L'Indépendance Energétique

AddThis Social Bookmark Button
Le Rôle de la Politique dans les Energies{ Dim lights }Par Roger Nordmann

Peak oil et Politique

AddThis Social Bookmark Button
Interview Susan Krumdieck{Peak Oil Dim lights }3 Minutes pour Comprendre l'Energie