AddThis Social Bookmark Button

Gaz: L'Allemand E.ON tente d'échapper au Russe Gazprom

C'est au Canada que l'Allemand E.ON essaie de diversifier ses approvisionnement de gaz GNL. Actuellement c'est le Russe Gazprom qui est le meilleur ami d'E.ON. Mais les prix de livraison élevés de Gazprom a rapproché E.ON et le Canadien Pieridae Energy.

Ainsi E.ON et Pieridae Energy Canada ont conclu un accord sur des livraisons de gaz naturel liquéfié en Europe occidentale selon le journal Deutsche Welle. En vertu de cette entente, E.ON Global Commodities SE achèterait chaque année environ cinq millions de tonnes de GNL de l'usine que Pieridae envisage de construire d'ici 2020 sur la côte est du Canada.

En élargissant la couverture géographique de ses importations gazières, le consortium allemand cherche à diversifier ses activités afin d'éviter les risques économiques et d'améliorer ses positions sur le marché. Le montant de l'accord conclu avec le groupe canadien est évalué à plusieurs milliards d'euros par an.

Source: Ria Novosti

blog comments powered by Disqus

L'Indépendance Energétique

AddThis Social Bookmark Button
Le Rôle de la Politique dans les Energies{ Dim lights }Par Roger Nordmann

Peak oil et Politique

AddThis Social Bookmark Button
Interview Susan Krumdieck{Peak Oil Dim lights }3 Minutes pour Comprendre l'Energie