AddThis Social Bookmark Button

France-Mali: Du Gaz, des Otages, deux Morts en Algérie

Alors que la France est intervenue militairement au Mali, une prise d’otage dans un centre gazier en Algérie s’ingère dans cette guerre. La brigade Al-Mouthalimin, un groupe islamiste armé, a revendiqué, la prise d'otages du site gazier algérien de Tigantourine, à 40 km d'In Aménas, non loin de la frontière libyenne.  "Nous annonçons avoir réussi une attaque de taille en réaction à la croisade menée par les forces françaises au Mali et nous exigeons "l'arrêt de l'agression".

41 étrangers : 7 Américains, des Français, des Britanniques et des Japonais ont été pris en otages. Cinq otages sont retenus dans l'usine et les 36 autres sur un «site d'hébergement». Les 150 employés algériens sont bloqués sur le site. Un Britannique et un Algérien ont été tuées dans l'opération.

Le centre gazier est exploité par l'entreprise nationale algérienne Sonatrach avec les compagnies britannique BP British Petroleum et norvégienne Statoil.

Le porte-parole de la brigade Al-Mouthalimin a ajouté que cette opération intervient "en réaction à l'ingérence flagrante de l'Algérie autorisant l'usage de son espace aérien par l'aviation française pour mener des raids contre le nord du Mali". Il a estimé que cette attitude de l'Algérie "est une trahison pour le sang des martyrs algériens tombés sous les balle du colon français". Les ravisseurs auraient par ailleurs réclamé la libération de 100 islamistes détenus.

 

150 employés Algériens retenus

Les employés algériens du groupe français CIS Catering (hôtellerie) sont aussi retenus sur le site. "J'ai 150 employés algériens qui sont laissés en liberté sur la base, contrairement aux otages étrangers qui sont eux bloqués dans un coin et ne peuvent pas bouger. Mais ils (les employés, ndlr) n'ont pas le droit de quitter la base", a précisé le PDG, brièvement joint au téléphone par l'AFP.

"Selon mes informations, un groupe d'une soixantaine de terroristes venus de pays voisins, surarmés et très bien équipés, a attaqué la base cette nuit. Ils auraient alors pris en otage tous les expatriés, quelle que soit leur nationalité, les auraient regroupés et attachés" a-t-il conclu.

 

Deux morts - 6 blessés

Selon Alger, deux personnes – un Britannique et un Algérien – ont été tuées dans l'opération. Le ministère des affaires étrangères algérien évoque aussi six blessés – deux étrangers, deux gendarmes et deux agents de sécurité. Le ministre britannique des affaires étrangères, William Hague, a confirmé la mort d'un Britannique, qu'il a qualifié de "meurtre de sang-froid".

Sources : Agence Nouakchott information, Sahara Medias, AFP

blog comments powered by Disqus

L'Indépendance Energétique

AddThis Social Bookmark Button
Le Rôle de la Politique dans les Energies{ Dim lights }Par Roger Nordmann

Peak oil et Politique

AddThis Social Bookmark Button
Interview Susan Krumdieck{Peak Oil Dim lights }3 Minutes pour Comprendre l'Energie