AddThis Social Bookmark Button

La Chine continue de racheter le Réseau Electrique Anglais à EON

La Chine achète, petit à petit, d'importants actifs énergétiques basés en Europe. Pour l'instant cette stratégie permet à la Chine de passer sous les radars des hommes politiques, de leurs conseils et des citoyens européens. Cette même stratégie est exploitée avec grand succès aux USA. Mais restons en Europe, pour cette fois.

Ainsi, via le groupe de Hong Kong Cheung Kong Infrastructure (CKI), elle désire acheter pour 4,3 milliards d'euros le réseau de lignes électriques britanniques du numéro un allemand de l'énergie EON, selon le Sunday Telegraph.

Le groupe du milliardaire hong-kongais Li Ka-shing emporterait ainsi le contrôle de la moitié du réseau de lignes électriques britanniques.

CKI a déjà mis la main l'an dernier sur le réseau électrique britannique du groupe français EDF pour près de 7 milliards d'euros. Ces lignes desservent plus de 8 millions de clients à Londres ainsi que dans le sud-est et l'est de l'Angleterre. Avec la filiale d'EON, le groupe de Hong Kong desservirait 30 millions de clients.

L'accord pourrait être annoncé la semaine prochaine. Toutefois, il pourrait contrevenir aux règles de la concurrence, entraînant une réaction de l'autorité de régulation Ofgem, observe le journal.

La cession de sa filiale permettrait à EON, qui croule sous une montagne d'emprunts, de poursuivre son désendettement. L'allemand a notamment vendu l'an dernier ses parts dans le géant gazier russe Gazprom pour 3,4 milliards d'euros.

Rappelez-vous, il n'y a pas 10 ans, nous nous moquions de la Chine et de son retard technologique. Aujourd'hui, c'est elle qui montre le chemin.

La Chine est de plus en plus présente en Grèce, au Portugal, en Italie, en Angleterre. Bref, si vous voulez un job, il est recommandé d'apprendre le mandarin! Ni hao mon ami!