AddThis Social Bookmark Button

France: Consommation 2009 d'Electricité en Baisse et en Hausse

La consommation française d'électricité a globalement baissé de 1,6% en 2009 par rapport à 2008, selon le "Bilan électrique français" publié, mercredi 13 janvier 2010, par le Réseau de transport d'électricité (RTE).

Baisse pour les Industriels, Hausse pour les Particuliers

Celle des industriels, frappés par le ralentissement économique, a reculé de 8,6%, mais celle des particuliers, des professionnels et des services publics s'accroît de 2%.

Diminution de production du Nucléaire et de l'Hydraulique

La production française a également décru de - 5,5% en raison de la baisse de régime des 19 centrales nucléaires (- 6,8%) et des quelque 400 barrages hydroélectriques (- 9,2 %), indique aussi la filiale d'EDF chargée de gérer les lignes à haute tension.

Haugmentation des Energies Renouvelables

La production d'énergie renouvelable (hors hydraulique), a progressé de 40% grâce à l'éolien (+ 39,9%). Il sera intéressant de voir l'impact du photovoltaïque qui a reçu un coup de pouce du gouvernement.

La France exporte son électricité

La France exporte son électricité pour 24,6 térawattheures en 2009, ce qui représente une diminution de 47% en un an en raison de la baisse de production (grèves, incidents et maintenance dans les centrales nucléaires).

"Les périodes d'importation sont plus fréquentes et plus longues", note RTE. Le groupe a investi 1 milliard d'euros en 2009 et devrait porter cet investissement à 1,1 milliard en 2010. Pour ses dirigeants, les incidents de 2009 "confortent la nécessité de la poursuite de la sécurisation mécanique du réseau", déjà très avancée: les trois quarts des pylônes anticascades prévus d'ici à 2013 ont été installés.

Hausse des Particuliers

Phénomène inquiétant, la hausse des particuliers. Alors que le gouvernement propose des solutions de production d'énergies, les plans d'amélioration de l'efficacité peinent à se réaliser. Il est possible de diminuer la consommation des particuliers de plus de 25% sans engendrer une perte de confort ou de qualité de vie. Dans les entreprises, le 40% de l'électricité consommée est faite en dehors des heures de travail! Une source d'énergie encore peu souvent exploitée.