AddThis Social Bookmark Button

Le Charbon en progression en Angleterre

Au premier semestre 2009, la production britannique de charbon a progressé de 7,5% par rapport à la même période de 2008. Elle avait déjà augmenté de 6% entre 2007 et 2008, à 18 millions de tonnes et des importations de plus de 43 millions de tonnes se qui représente plus de 150 millions de tonnes de CO2.

Selon World Energy Report, durant la même période, la production européenne a reculé de 3,9%.

Le Gaz a fait faut bond

Au cours des dernières décennies, la Grande-Bretagne a libéralisé son marché de l'énergie en s'appuyant sur des fournisseurs privés. Par excès de confiance, elle s'est également reposée sur l'énergie gazière de la mer du Nord. En 1999, la production de gaz a atteint son peak, depuis c’est la chute.
Cette dépendance au gaz, 46 % de la production d'électricité en 2008, oblige le pays à une dépendance dangereuse des livraisons russes. Cerise sur le gâteau, 30% des importations de charbon proviennent également de la Russie !

Pour complexifier encore plus le tableau, 4 des 10 centrales nucléaires britanniques vont être arrêtées en 2015.

Le pays est ainsi devenu dépendant du charbon pour sa production d’électricité (31% en 2008) et le solide lobby anglais pousse à ouvrir de nouvelles mines fermées sous Mme Tatcher.

Progression au niveau Mondial

En 2008, la production mondiale de charbon a augmenté d'au moins 350 millions de tonnes (+ 5,3 % sur 2007) ce qui représente 864 millions de tonnes de CO2 , dont une grande partie a été extraite en Chine.
Source : BP World Energy Report

Selon, l’AIE la consommation de la Chine et de l'Inde va continuer d'alimenter la demande dans les vingt ans à venir.