AddThis Social Bookmark Button

Charbon: Peabody Energy plie sous la justice américaine

L’accord entre le géant américain du charbon Peabody Energy et à la justice de New York est un premier pas dans la divulgation réelle de l’impact des énergies fossiles dans le climat.

Depuis des décennies, les géants américains du charbon, du gaz ou du pétrole ont dissimulé et combattu les évidences scientifiques du changement climatique. Les investigations continuent pour le géant pétrolier ExxonMobil.

Information aux actionnaires (dont la Banque Nationale Suisse, BNS)

L’accord avec Peabody Energy exige la fin d’une communication trompeuse envers ses actionnaires et de dévoiler les risques climatiques associés à l’utilisation du charbon. Les autres acteurs charbonniers devront suivre cette même obligation, selon le procureur général Eric Schneiderman.

Dans les faits, Peabody Energy va devoir informer ses investisseurs, dont la Banque Nationale Suisse qui est actionnaire, sur les risques financiers et les changements de législation associés aux changements climatiques qui vont réduire la demande pour le charbon et réduire la profitabilité de l’entreprise. La compagnie n’a pas à payer d’amendes ou de pénalités.

Cet accord de 19 pages termine deux années d’enquêtes. «Ce cas représente une première étape sans précédent dans le travail crucial de forcer les compagnies charbonnières et d’autres énergies fossiles, a être absolument honnête sur les dommages qu’elles occasionnent à notre planète» a conclu M. Schneiderman.

Le verdict en anglais

 

ExxonMobil le prochain sur la liste

Il y a 2 semaines, le procureur général a demandé à ExxonMobil de lui transmettre plus de 4 décennies de recherches scientifiques et de communication sur le changement climatique. La question centrale est «qu'est-ce ces grandes entreprises connaissent l'impact de leur business sur le climat et que divulguent-elles au grand public et à leurs actionnaires ».

Selon InsideClimate News Investigation, les scientifiques d’ExxonMobil ont averti leur direction des dangers climatiques depuis les années 70 déjà.

 

Sur le même sujet

ExxonMobil et Peabody mis en examen sur le Climat

Gaz de Schiste: La BNS perd 940 millions $

blog comments powered by Disqus