AddThis Social Bookmark Button

Les Producteurs de Pétrole Canadiens déconnectés des marchés Internationaux?

Par Jeff Rubin - Combien de temps les producteurs de pétrole des sables bitumineux vont-ils être déconnectés des prix internationaux?

Les producteurs canadiens de pétrole des sables bitumineux de l’Alberta, ne peuvent s'empêcher de constater la différence de près de 20 dollars le baril entre les prix américains du WTI (West Texas Intermediate) et les prix internationaux, tel que Brent Crude de la Mer du Nord?

Alors qu’il va libérer, de ses réserves stratégiques, 30 millions de barils, (Light Sweet Louisiane - dont le prix imite le Brent de la mer du Nord), le ministère américain de l'Energie va les vendre sur la base des tarifs internationaux.

 

Pourquoi les plus importants fournisseurs de pétrole, sur le marché américain, ne pourraient-ils pas bénéficier de ces mêmes prix?

Pendant que les écarts de prix entre le WTI américain et le Brent de Londres continuent de se creuser, les producteurs canadiens doivent se demander pourquoi ils doivent aligner les prix de leur pétrole sur le marché américain et accorder des rabais importants.

La raison de cet écart est double. La différence entre les prix du pétrole US et internationaux imite la différence entre la demande de pétrole des Etats-Unis et celle du reste monde. La demande américaine est en baisse alors que la demande mondiale explose.

 

Les réservoirs de stockage de Cushing, Oklahoma, USA débordent

et ses tarifs sont basés sur des prix WTI totalement déconnectés des marchés internationaux. Le pétrole stocké à Cushing reste bloqué sur le territoire US et malgré les incitations de prix, il n'a aucune chance de se connecter aux marchés mondiaux.

Avec toujours plus de pétrole provenant des sables bitumineux canadiens, ainsi que du pétrole de schiste des Bakkan dans le Dakota, les stocks de Cushing sont encore plus remplis. Un jour, les écarts de prix obligeront les producteurs canadiens à trouver de nouvelles opportunités de livraisons.

Tout comme l'eau ne remonte pas la pente, le pétrole ne défie pas les prix.
Les bases de l'économie prédisent que le pétrole canadien coulera finalement là où il tirera son meilleur rendement et ce n'est pas à Cushing, USA, là où les réservoirs sont déjà pleins.

 

De nouveaux Pipelines?

Un pipeline jusqu’à la côte du Golfe du Mexique pourrait relier les producteurs de sables bitumineux canadiens aux marchés internationaux, à la condition que les autorités américaines donnent leur approbation.

Jusqu'ici, le feu vert, pour le projet de TransCanada Pipeline Ltd du pipeline Keystone XL qui pourrait apporter le pétrole des sables bitumineux aux raffineries du Golfe du Mexique, n’est pas donné. Actuellement, son avenir repose sur la décision du Département d'Etat américain.
Etant donné l'opposition et l'environnement générale aux États-Unis, son approbation n'est pas gagnée d'avance.

 

En route vers la Chine et le Japon

Mais tous les chemins des prix du pétrole ne passent pas par les Etats-Unis. Enbridge, l’un des principaux rival de TransCanada, a déjà proposé de construire un pipeline pour relier les sables bitumineux de l’Alberta jusqu'à Kitimat, en Colombie-Britannique, qui est géographiquement le point le plus proche pour le transbordement vers les marchés chinois et japonais.

De plus, avec un Océan Arctique, de plus en plus souvent libre de glace, un pipeline de Churchill, Manitoba, Canada dans la baie d'Hudson pourrait être une autre voie pour les marchés internationaux.

Bien que les emplacements des futurs pipelines soient à prendre, une chose est certaine. Aujourd’hui, la différence des prix du pétrole est plus que suffisante pour évoquer une réaction de l’offre. Si le pétrole canadien ne peut pas aller dans le Golfe du Mexique chercher les prix internationaux, les producteurs canadiens et les constructeurs de pipelines devront repenser les marchés qu'ils désirent servir.

Ecrit, en anglais, par Jeff Rubin
Traduction par Laurent Horvath, 2000Watts.org. Avec l'autorisation de Jeff Rubin  (Le Blog de Jeff Rubin et la version anglaise ici)

Retrouvez tous les jeudis la Chronique de Jeff Rubin sur 2000Watts.org

 

Jeff Rubin: un baril à 100$ et la Globalisation

Dim lights

 

blog comments powered by Disqus

Les prix de l'Energie vont augmenter

AddThis Social Bookmark Button
Les prix des Energies vont augmenter{ Dim lights }Par Yves Cochet

Nucléaire: Hinkley Point

AddThis Social Bookmark Button
Décryptage de l'accord{ Dim lights }Par Laurent Horvath