2000Watts.org - Comprendre le Business des Energies

AddThis Social Bookmark Button

Pétrole, le calme avant la tempête

Depuis que le prix du baril a chuté, les inquiétudes sur les quantités de pétrole à disposition ont pratiquement disparu des écrans tout comme les mots « peak oil » dans les recherches de Google.

Sur le terrain, le sentiment est tout autre. Les faillites s’enchaînent et même l’Agence Internationale de l’Energie s’inquiète. Motif : l’industrie n’est plus capable de faire coïncider offre/demande. Elle n’arrive plus à répondre à l’équation : offrir un prix assez bas pour stimuler la demande et extraire à un tarif assez élevé pour couvrir les coûts d’exploitation.

Ainsi aux USA uniquement, plus de 90 entreprises ont mis la clé sous le paillasson durant les 12 derniers mois et 183 sont dans une position précaire selon Debtwire.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Energie, Robotisation, Climat : l’équation des entreprises

Les USA et la Chine ont ratifié l'accord de la COP21 de Paris sur le climat ce qui pourrait donner le feu vert à une réduction de CO2 au niveau mondial.

En Europe et aux USA, les groupes de pression des grandes entreprises montent aux barricades pour prophétiser une vague de licenciements sans précédent ainsi que la perte de compétitivité des entreprises liées à la décarbonisation.

La Suisse va voter à la fin septembre pour activer cette transition écono-energétique d’ici à 2050 et elle n’échappe pas à la pression de ces lobbies.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Energies et Economie: Revue Mondiale Juillet-Août 2016

Dans cette édition de l'inventaire mondial des Energies, vous trouvez:
- Mais où va le baril de pétrole?
- USA: Exxon, Chevron, BP: les majors à la peine.  
- USA: Quand une entreprise attaque judiciairement le Gouvernement
- Arabie Saoudite - Russie: un remake du gel de la production
- France: Entre nucléaire, Total, Renault et les élections
- Chine: Le pays aurait-il atteint son peak oil?
- Russie et Turquie: les nouveaux amis énergétiques

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Nucléaire : Au bord du gouffre, EDF fait un grand pas en avant

Le Conseil d’Administration d’EDF a finalement donné son approbation au financement et à la construction des deux réacteurs nucléaires EPR à Hinkley Point, Angleterre. L’entreprise française surendettée va devoir récolter plus de 15 milliards € auprès des contribuables français pour débuter ce chantier.

De son côté, le gouvernement du Royaume-Unis a pesé sur le bouton « pause » afin de réévaluer les termes d’un accord qui produirait le kWh le plus cher du marché : 12,5 ct € et qui permettrait à la Chine d’entrer sur son marché et in fine de contrôler une énergie hautement stratégique.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Eolien: Hornsea II le plus grand projet au Monde en Angleterre

Après avoir suspendu temporairement l’accord avec la France pour construire 2 centrales nucléaires sur le sol anglais, Londres a donné le feu vert pour la construction de la plus grande ferme éoliennes offshore du monde. Le projet Hornsea II comprendra 300 turbines situées à 90 km des côtes du Yorkshire.

La ferme produira autant d’électricité que l’EPR nucléaire d’Areva, mais à un coût bien inférieur : 7 milliards € contre 12,5 milliards € pour la centrale nucléaire. L’entreprise danoise Dong Energy est chargée d’installer et de financer les infrastructures. Elle a jusqu'à la fin de l'année pour donner son aval.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Accord TransAtlantique : La Menace des Entreprises

La compagnie de pipelines canadiens TransCanada Inc poursuit en justice le Gouvernement Américain et demande 15 milliards $ de dédommagement pour l’annulation de la construction de l’oléoduc transfrontalier Keystone XL entre les USA et le Canada.

Sur la base de l’accord de libre-échange nord-américain (Aléna), TransCanada a présenté sa demande d’arbitrage. Cet exemple souligne la dangerosité et la perversité des accords de libre échange comme le TTIP (Partenariat transatlantique de commerce et d'investissement entre l’Europe et les USA).

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Charbon: Vattenfall renonce à Greenpeace et vend à EPH

L'entreprise suédoise Vattenfall, le 3ème producteur d'électricité en Allemagne, a vendu au géant énergétique Tchèque EPH la totalité de ses actifs d'extraction et de production de lignite, mines et centrales thermiques en Allemagne. Les 5 centrales à charbon et les 5 mines étaient évaluées à 1,6 milliards €.

Cette nouvelle aurait pu passer totalement inaperçue, si Greenpeace n'avait pas fait une offre surprise d'achat. En effet, l'ONG avait l'intention d'acheter ces actifs afin de les fermer et de laisser le charbon polluant dans le sol.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Energies et Economie: Revue Mondiale Juin 2016

Dans cette édition de l'inventaire mondial des Energies, vous trouvez:
- Angleterre: un Brexit surprise
- USA: Elon Musk, Tesla, se rachète Solar City  
- Chine-Russie: un nouvel accord pétrolier entre les deux géants
- Arabie Saoudite: 1 million barils/jour pour la climatisation
- USA: La NASA prépare un nouvel avion électrique
- Iran: La barre des 4 millions de barils bientôt atteinte
- Nigeria: Les milices sabordent les installations pétrolières.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Les Banques tentent de passer du green washing à la réalité

Depuis la chute des prix du baril, les compagnies pétrolières ont diminué de plus de 500 milliards $ leurs investissements. Ce montant devrait doubler d’ici à 2020 selon Wood Mackenzie, la référence américaine dans l’analyse pétrolière.

Le yoyo des prix du baril (de 100$-27$-50$) ont mis les investisseurs et les banquiers face à de lourdes pertes.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Gamesa et Siemens créent un géant éolien

L'espagnol Gamesa et l'allemand Siemens ont fusionné leurs activités dans l'éolien pour créer un géant mondial dans les turbines éoliennes. Ce rapprochement était attendu depuis des mois. Gamesa avait confirmé fin janvier l'existence de discussions alors que les Chinois prennent de plus en plus de place dans l'industrie.

Le conglomérat industriel allemand détiendra 59% de la nouvelle entité et les actionnaires actuels de Gamesa 41%. Le groupe énergétique espagnol Iberdrola, aujourd'hui premier actionnaire de Gamesa, aura 8,1%.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Energies et Economie: Revue Mondiale Mai 2016

Dans cette édition de l'inventaire mondial des Energies, vous trouvez:
- Inde: Le pays avale de plus en plus de pétrole
- USA: 14 entreprises font faillites dans le schiste en avril
- USA: 1 million d'installations solaires à travers le pays
- Arabie Saoudite: changement du Ministre du Pétrole
- Brésil: Dilma Roussef éjectée pour couvrir le nouveau président?
- Monde: 383 milliards $ de dettes pour les majors pétrolières
- Nigeria: Le pays est sur le point de s'écrouler.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Donald Trump: Make the US Energy Great Again

Donald Trump n'avait officiellement pas encore donné son avis sur la question énergétique et du réchauffement climatique.

Depuis jeudi, c’est chose faite. A son image, il n’a pas fait dans la demi-mesure.

Aligné sur la doctrine du parti républicain, celui qui pourrait devenir le prochain président américain n’a pas déçu. Accord sur le Climat COP21 de Paris, réglementations sur la pollution et les énergies fossiles, tout passe à la trappe.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Prix de l’électricité: les électriciens sous le choc

Comme la chute des prix pétrole,  celle de l’électricité fait également des dégâts. Après les exploitants de schiste américain, c’est au tour des producteurs d’électricité européens de découvrir les joies de la crise.

De 6 centimes € le kWh en 2011, l’or bleu ne coûte plus que 2,5 ct aujourd’hui et envoie tous les modèles d'affaires élaborés depuis des décennies à la casse. Durant les 6 dernières années, les dévaluations d’actifs atteignent déjà 104 milliards €!

Pour les électriciens, qui vendent machinalement leur électricité à des clients captifs depuis des décennies, le réveil est aussi brutal qu’inattendu.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Nucléaire: EDF et Kodak

En 1996, Kodak comptait 140 000 salariés, détenait 90% du marché et gagnait 15 milliards d’euros par an. En 2012, Kodak déposait le bilan. Que s’est-il passé ?

À chaque fois que vous brûliez une pellicule pour prendre vos photos, à chaque fois que vous brûliez du papier photo pour imprimer vos images, Kodak touchait de l’argent.  En 2012 le cœur de métier de Kodak a complètement disparu, remplacé par le numérique… justement inventé par Kodak en 1975. Pourquoi Kodak n’a pas profité de cette innovation ?

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Incendie de Fort McMurray: L'Enfer du Décor

L'énorme incendie, qui ravage la ville de Fort McMurray, Alberta, est perçu comme une tragédie au Canada. Plus de 2000 km2 de forêts et des milliers d’habitations ont été détruits dans une ville inventée pour extraire un pétrole non conventionnel.

Bien que les feux se propagent loin des centres d’exploitation des sables bitumineux, la production a déjà diminué de 1 million de barils/jour (b/j). On ne peut s’empêcher de faire un lien entre le réchauffement climatique et la technologie d’extraction d'or noir la plus polluante. Est-ce que cet écosystème industriel, environnemental et économique pourra se reconstruire alors que les cours du pétrole remontent grâce à cette catastrophe ?

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Arabie Saoudite: Le Ministre du Pétrole remplacé

Après la cacophonie de la réunion de Doha, on le pressentait. Depuis hier, c'est chose faite. Ali Al-Naïmi, âgé de 80 ans, le ministre du pétrole de l’Arabie saoudite, le plus influent au sein de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), a quitté sa fonction qu'il occupait depuis 1995.

Le nouveau Roi Salman avait déjà fait frémir cette idée et M. Ali Al-Naïmi avait évoqué son départ en janvier dernier en annonçant qu’il souhaitait partir à la retraite à l’occasion du remaniement ministériel de mai.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Fort McMurray: L'incendie prend de l'ampleur

La ville canadienne de Fort McMurray, Alberta est la capitale mondiale de l'une des plus polluante forme d'extraction pétrolière: les sables bitumineux et 2/3 des habitants travaillent dans cette industrie. La grande partie de la production a dû être arrêtée.

Paradoxalement, participant grandement au réchauffement climatique, la ville est la proie des flammes depuis une semaine. Le feu s’étend sur 85'000 hectares. De plus, au moins 25 000 personnes ayant été évacuées vers le nord de Fort McMurray devaient maintenant être transférées dans des villes du sud en raison du danger imminent.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Fort McMurray: La Capitale canadienne des Sables Bitumineux en feu

Des dizaines de milliers d'habitants ont fui Fort McMurray, Alberta, la capitale canadienne du pétrole bitumineux rongée par les incendies gigantesques.  Plus de 80'000 personnes ont quitté la ville.

Les feux de forêts et de broussailles, nombreux en cette saison dans la province, ont vite gagné les premières habitations ou les parcs réservés aux camping-cars nombreux dans cette région où les compagnies pétrolières font venir des travailleurs en masse pour quelques mois.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Energies et Economie: Revue Mondiale Avril 2016

Dans cette édition de l'inventaire mondial des Energies, vous trouvez:
- Ukraine: Tchernobyl 30 ans déjà
- Inde: sur les traces énergétiques de la Chine
- USA: Tesla renonce à ses grandes batteries maisons
- Arabie Saoudite: ça devient rock&roll
- Monde: 200 tankers pétroliers bouchonnent les ports
- Venezuela: Après le pétrole, le manque d'électricité menace
- Nigeria: L'armée postée devant les stations d'essences

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Pétrole: Pertes abyssales de la Banque Nationale Suisse

Pendant que 175 pays ont signé l’accord sur le climat à l’ONU ce samedi à New York, les grandes majors pétrolières, de charbon et du gaz se retrouvent également sous pression de leurs investisseurs. Ainsi Chevron, ExxonMobil, Total font face à leurs actionnaires qui leur demandent de prendre en compte l’impact de leurs activités sur le climat.

Cette semaine, c'est au tour de la Banque Nationale Suisse (BNS) de tenir son Assemblée Générale dans la capitale helvète. L’institution détenue majoritairement par les cantons suisses va également faire face à l’épineuse question de ses lourds investissements dans les énergies fossiles et de schiste.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Peabody, le plus gros producteur de charbon américain dépose son bilan

La Banque Nationale Suisse a eu le fin nez en investissant plusieurs millions dans les actions du géant Peabody Energy. En effet, le plus gros producteur de charbon aux Etats-Unis, a annoncé s'être placé sous la protection de la loi américaine sur les faillites (chapter 11).

La demande pour cette procédure, qui permet à une entreprise de se restructurer et de renégocier en toute quiétude sa dette avec ses créanciers, a été déposée auprès d'un tribunal des faillites du Missouri, Etat du centre des Etats-Unis où est basé le groupe.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Le pétrole fait pchitt après la réunion de Doha

Les plus grands producteurs de pétrole n’ont pas réussi à se mettre d’accord hier à Doha sur un gel de leur production. Suite à l’échec de cette réunion, le réveil a dû être difficile pour certains investisseurs et hedge funds qui avaient parié des montants record sur un accord à Doha et une augmentation des cours du baril.

En réalité, cette initiative s'apparente à une gigantesque campagne de public relations qui aura permis au baril de passer de 26 à 43$ et de rapatrier de précieux pétrodollars aux pays exportateurs.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Les Majors Pétrolières attaquées par les Investisseurs

En plus de la baisse des prix du baril et de la chute de leurs revenus, ExxonMobil et Chevron, les deux grandes majors pétrolières américaines, font face à de une pression croissante de leurs actionnaires soucieux de l’impact  de leurs investissements sur les changements climatiques.

Du côté des banques, la Banque Nationale Suisse va devoir faire face à ses actionnaires lors de la prochaine assemblée générale fin avril pour ses investissements douteux dans le schiste et charbon américain.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

Russie: La production touche son pic à 10.91 millions b/j

Moscou annonce une pointe dans sa production pétrolière du mois de mars à 10,91 millions de barils jour à un niveau record depuis 30 ans. Ce record est une surprise pour les observateurs car la Russie possède des champs vieillissants et le manque de technologie ne lui permet pas d'accéder à des nouveaux gisements notamment dans l'Arctique.

Cette poussée permettrait à la Russie de tenir son engagement à geler sa production lors de la réunion des pays producteurs qui aura lieu le 17 avril 2016 à Doha.

Lire la suite...

AddThis Social Bookmark Button

250 milliards pour fermer les Centrales Nucléaires

C'est l'estimation de la Commission européenne pour fermer et désaffecter les 129 réacteurs nucléaires en activité actuellement dans 14 Etats de l'Europe. A ce jour 89 réacteurs nucléaires fermés sont en phase de décontamination et 3 réacteurs ont jusqu’ici été complètement démantelés.

La Commission estime à 123 milliards euros pour le démantèlement des centrales et 130 milliards euros pour la gestion des déchets nucléaires. Par rapport à la précédente estimation de 2008, les chiffres ont progressé de 47%.

Lire la suite...

Plus d'articles...

Début
Précédent
1

Visiteurs en Ligne

Nous avons 157 invités en ligne

Prix Pétrole New York

Prix Pétrole Londres

Nucléaire: Hinkley Point

AddThis Social Bookmark Button
Décryptage de l'accord{ Dim lights }Par Laurent Horvath